Publié le 14 janvier 2019

ENVIRONNEMENT

Désastre écologique en Australie : un million de poissons d'eau douce retrouvés morts

Un million de poissons ont été retrouvés morts ces derniers jours dans des fleuves du Sud-Est de l'Australie, une hécatombe imputée par le gouvernement à la sécheresse, et par des universitaires à la mauvaise gestion des cours d'eau.

Poissons australie Murray Skynews
En Australie, des rivères surexploitées et une importante sécheresse a provoqué une catastrophe écologique.
@Skynews

Les berges de l'immense bassin hydrographique Murray-Darling en Australie empestent désormais la pourriture, et on ne compte plus le nombre de vidéos tournées par des élus locaux ou des riverains pour alerter l'opinion sur cette catastrophe écologique.

Les autorités ont évalué le bilan à plusieurs centaines de milliers de poissons morts, et le chiffre du million pourrait même être déjà dépassé, alors que le gouvernement de l'État de Nouvelle-Galles du Sud redoute une aggravation de la crise, avec des températures annoncées cette semaine à la hausse.

Outre la sécheresse, la baisse du niveau des cours d'eau et la montée des températures pourrait avoir aussi favorisé la propagation d'une algue qui priverait les poissons d'oxygène et libérerait des toxines.

Trop d’eau puisée

"Nous nous attendons à voir davantage de poissons morts dans certains secteurs de l'extrême-ouest (de l'Etat de Nouvelle-Galles du Sud) et sur le (plateau de) Northern Tablelands", a déclaré le ministre de l'Eau de l'État, Niall Blair. Bien que localisée dans le Sud-Est de l'île-continent, cette catastrophe a un retentissement national.

"C'est un désastre écologique", a déclaré lundi le Premier ministre australien Scott Morrison. "C'est un spectacle bouleversant." Le gouvernement a attribué l'hécatombe à la sécheresse, tout en défendant certaines politiques qui, selon les riverains, ont généré la pollution et la baisse des niveaux des cours d'eau.

Depuis des années, des chercheurs mettent en garde contre l'extraction sauvage et non contrôlée d'importantes quantités d'eau des fleuves, pour l'irrigation ou à d'autres fins. "La mort des poissons et des cours d'eau n'est pas le fait de la sécheresse. C'est dû au fait que nous puisions beaucoup trop d'eau de nos fleuves", affirme John Williams, spécialiste de la question de l'eau à l'Université nationale australienne.

La Rédaction avec AFP


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Biodiversité

Préserver la diversité des écosystèmes est indispensable pour gérer durablement les ressources de la planète. Quelles doivent être les conditions d’utilisation de ces ressources ? Peut-on breveter des plantes et pour quels usages ? Autant de questions posées au secteur cosmétique et pharmaceutique.

Le gouvernement accuse d ouvrir la voie a la betonisation des sites classes 1

Le gouvernement accusé d’ouvrir la voie à la bétonisation des sites classés

Les calanques de Marseille, les lagons de Nouvelle Calédonie, l'île de Ré, sont-ils en périls ? Plusieurs associations dénoncent un projet de décret qui pourrait ouvrir la voie à la bétonisation des sites classés. Alors que les experts de l'ONU viennent de tirer la sonnette d'alarme sur le déclin de...

Rale du cuvier Atoll Aldabra SeychellesIslandsFoundation

[Science] L’oiseau qui est mort deux fois du changement climatique

Il y a 136 000 ans, le Râle du Cuvier, ce petit oiseau de l’océan indien, incapable de voler, était mort englouti par la montée des eaux. Réapparu tel un petit phénix, il risque à nouveau d’être rayé du livre de la vie à cause du réchauffement climatique.

Barrage de Katse Lesotho YolandaVanNiekerk

[Science] Biodiversité : deux tiers des plus longs fleuves et rivières entravés par l'Homme

Deux tiers des plus longs cours d'eau du monde sont entravés par des barrages et autres infrastructures, menaçant les écosystèmes et les communautés qui en dépendent. Telles sont les conclusions d’une étude canadienne qui s'interroge ainsi sur l'hydroélectricité comme alternative aux énergies...

Les cinq facteurs de l effondrement de la biodiversite pixabay

[Vidéo] Exploitation des sols, pollution plastique, espèces invasives… Les cinq causes de l’effondrement de la biodiversité

Un million d'espèces sont menacées d'extinction. 75 % de la surface terrestre est "altérée" par l'humain. 60 % des animaux sauvages ont disparu en 40 ans... Les chiffres de l'effondrement de la biodiversité sont alarmants. Un nouveau rapport de l'IPBES, des experts de l'ONU, pointe cinq facteurs...