Publié le 27 mars 2018

ENVIRONNEMENT

Des scientifiques testent un film antisolaire pour protéger la grande barrière de corail

La Grande barrière de corail, une merveille du monde du vivant, est en danger sous l’effet du réchauffement climatique. Depuis 20 ans, elle a subi plusieurs épisodes de blanchiment. Pour la protéger, des chercheurs ont testé avec succès un film antisolaire qui flotterait à la surface de l’océan pour la protéger du rayonnement.

La Grande barrière de corail est en train de mourir sous l'effet du réchauffement climatique.
AFP

Des chercheurs ont annoncé mardi avoir testé un film protecteur biodégradable ultra-fin qui pourrait contribuer à protéger la Grande barrière de corail contre le blanchissement. Ce joyau inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco en 1981, qui attire des millions de touristes chaque année, s'étend sur environ 348 000 kilomètres carrés le long de la côte australienne et constitue le plus vaste ensemble corallien du monde.

La Grande barrière a cependant subi plusieurs épisodes sans précédent de blanchissement de ses coraux, un phénomène dû au réchauffement de la température de l'eau consécutif au changement climatique. Des scientifiques de l'Institut australien de biologie marine se sont dit encouragés par leurs essais portant sur un film antisolaire 50 000 fois plus fin qu'un cheveu humain. Il est fabriqué avec du carbonate de calcium, qui forme la base des squelettes de coraux.

 Réduire la lumière de 30 %

 "Il a été conçu pour flotter sur l'eau au-dessus des coraux plutôt que d'être placé directement sur les coraux, afin de fournir une barrière anti-soleil efficace", a déclaré Anna Marsden, directrice générale de la Fondation de la Grande barrière de corail.

Les essais ont été menés par les scientifiques à l'origine des billets de banque australiens en polymère, sur sept espèces différentes de coraux. Le film protecteur réduit le blanchissement pour la plupart des espèces et diminue la lumière du soleil reçue de 30 %.

"Avec ce projet, on a pu tester l'idée qu'en réduisant dès le départ les niveaux de lumière du soleil qui atteignent les coraux, on peut les empêcher de stresser, ce qui conduit au blanchissement", a ajouté Anna Marsden.

La Grande barrière de corail en Australie a connu quatre épisodes de blanchissement graves depuis 1998 dont deux d'affilée en 2016 et 2017 qui ont provoqué des dommages étendus. Le blanchissement est un phénomène de dépérissement qui se traduit par une décoloration des coraux. Il est provoqué par la hausse de la température de l'eau, laquelle entraîne un stress et l'expulsion des algues symbiotiques qui donnent au corail sa couleur et son énergie.

 Impossible de protéger toute la barrière

Les récifs sont également menacés par les activités industrielles et agricoles, ainsi que par l'acanthaster pourpre, une étoile de mer invasive dévoreuse de coraux. Du fait de sa dépendance à l'énergie fossile et de sa faible population, l'Australie est considérée comme l'un des plus gros émetteurs de gaz à effet de serre par habitant de la planète.

Anna Marsden a déclaré qu'il n'était pas réaliste de recouvrir la totalité de la Grande barrière. "Mais le film pourrait être déployé sur des plus petites surfaces pour protéger des coraux de grande valeur ou à haut risque".

La Rédaction avec AFP


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Combien coûterait à l’Australie la disparation de la Grande barrière de corail ?

La disparation de la Grande barrière de corail, déjà mise à mal par le réchauffement climatique, pourrait être accélérée par le développement voisin d’une mine de charbon géante financée par l’industriel indien Adani. Une telle catastrophe coûterait 1 milliard de dollars par an à...

La méga-mine de charbon qui va détruire la Grande Barrière de corail n'est pas économiquement viable

Le chantier d'une mine géante de charbon très polluante et proche de la Grande Barrière de corail, va officiellement être lancé en Australie. Le charbon, destiné à l'Inde, sera transporté par bateau. Outre le lourd impact environnemental, la faisabilité économique et financière d'un tel...

[VIDEO] Les ravages du blanchissement des coraux présentés à l'Aquarium de Paris

Depuis quelques années, les récifs coralliens subissent un blanchissement massif qui conduit à leur mort. Les deux tiers de la grande barrière de corail en Australie ont déjà subi un tel phénomène. En cause : la pollution et le réchauffement des océans. Or les coraux abritent 25 % de la...

L’Australie appelle à l’aide les scientifiques et industriels de la planète pour sauver la grande barrière de corail

L'Australie, impuissante face à la dégradation de la Grande Barrière de corail, a lancé un appel aux scientifiques du monde entier, leur promettant des centaines de milliers d'euros pour trouver des solutions pour protéger ce joyau.

ENVIRONNEMENT

Biodiversité

Préserver la diversité des écosystèmes est indispensable pour gérer durablement les ressources de la planète. Quelles doivent être les conditions d’utilisation de ces ressources ? Peut-on breveter des plantes et pour quels usages ? Autant de questions posées au secteur cosmétique et pharmaceutique.

IPBES Pandemics Report 3 FR

Il est urgent de prévenir les pandémies pour ne pas payer un prix toujours plus élevé, alerte l’IPBES

Le rapport sur les pandémies, publié par l’IPBES, plateforme intergouvernementale scientifique dédiée à la biodiversité, devrait faire date. Il explique clairement, après avoir analysé plus de 700 travaux de recherche, que prévenir les pandémies coûtera moins cher que tenter de limiter leurs...

Palmiers a huile

Biocarburants : les députés excluent (une nouvelle fois) les résidus d’huile de palme, contre l’avis du gouvernement

La polémique autour des PFAD, ces résidus d'huile de palme, entamée l'année dernière, vient d'être relancée par un nouveau vote à l'Assemblée. D'une très courte majorité, les députés ont souhaité une nouvelle fois les exclure de la liste des biocarburants leur permettant de bénéficier d'incitations...

Lephant Zimbabwe Pixabay

[Bonne nouvelle] Le Zimbabwe interdit toute exploitation minière dans les réserves naturelles

La mobilisation a payé. Le gouvernement du Zimbabwe, qui avait autorisé une société minière chinoise à explorer du charbon dans une réserve naturelle abritant plus de 45 000 éléphants a fait machine arrière. Face à la pression de l'Association des avocats environnementaux, les autorités ont même...

Carte sons des forets Timber Festival

Grâce à cette carte interactive, vous pouvez écouter les sons des forêts du monde entier

Alors que le confinement a été l'occasion pour beaucoup de redécouvrir les sons de la nature, des chants des oiseaux aux bruissements des feuilles... Une nouvelle carte interactive de sons des forêts du monde entier vous permet de replonger dans cet univers calme et apaisant. C'est l'idée des...