Publié le 09 mars 2020

ENVIRONNEMENT

D’ici la fin du siècle, la moitié des plages pourrait disparaître

D'ici la fin du siècle, la moitié des plages pourrait avoir disparu, notent des chercheurs européens dans une nouvelle étude publiée le 2 février. Une érosion d'autant plus dramatique que les plages de sable représentent aujourd'hui un mécanisme de protection contre les tempêtes et les inondations. 

Disparition plage
Le niveau de la mer pourrait monter de 1,10 mètres d'ici 2100, selon le Giec.
CC0

Selon une étude parue dans Nature Climate Change le 2 mars, la moitié des plages de sable pourrait avoir disparu d’ici 2100 à cause du changement climatique et de la hausse des océans. Pour parvenir à cette conclusion, l’équipe de scientifiques s’est penchée sur l’évolution du littoral sableux de 1984 à 2015, à travers le monde, grâce à des images satellites.

Plusieurs facteurs sont évoqués par les chercheurs pour expliquer ce phénomène. Ces derniers citent ainsi une érosion due à des constructions nouvelles, les tempêtes ou encore la hausse du niveau des mers. Le dernier rapport du Giec, les experts de l’ONU sur le climat, consacré aux océans et à la cryosphère, établissait d’ailleurs que d’ici la fin du siècle, si les émissions continuaient d’augmenter fortement, le niveau de la mer pourrait monter de 1,10 mètre par rapport à la période 1986-2005. 

"En dehors du tourisme, les plages de sable offrent souvent le premier mécanisme de protection contre des tempêtes et des inondations et sans elles, les impacts des événements climatiques extrêmes seront probablement plus forts", a averti Michalis Vousdoukas, qui a dirigé l'étude et est chercheur au Centre commun de recherche de la Commission européenne. Ce constat est d’autant plus inquiétant que, même si l’humanité réduit fortement les émissions de gaz à effet de serre responsables du réchauffement climatique, plus d'un tiers des littoraux sablonneux sont menacés, selon cette étude. 

La France n'est pas épargnée

L'Australie pourrait être le pays le plus durement touché, avec près de 15 000 km de plages de sable rayés de la carte d'ici à 80 ans, devant le Canada, le Chili et les États-Unis. Le Mexique, la Chine, la Russie, l'Argentine, l'Inde et le Brésil font aussi partie des pays en première ligne. Et la France n’est pas épargnée.

En août dernier, une note du think tank La Fabrique écologique évaluait que 1,4 million de Français, des dizaines de milliers de bâtiments et des centaines de communes étaient menacés par le recul du littoral français. Or, en 2040, les côtes françaises devraient accueillir 40 % de la population. Face à cette situation, la ministre de la Transition écologique et solidaire, Élisabeth Borne a annoncé, à l’issue du 4e Conseil de défense écologique, que, d’ici 30 ans, les nouvelles constructions sur les zones à risques devraient être interdites et les logements existants relocalisés. . À long terme, les nouveaux permis de construire ne devraient être délivrés que pour les constructions non pérennes ou démontables. 

Marina Fabre, @fabre_marina avec AFP


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Biodiversité

Préserver la diversité des écosystèmes est indispensable pour gérer durablement les ressources de la planète. Quelles doivent être les conditions d’utilisation de ces ressources ? Peut-on breveter des plantes et pour quels usages ? Autant de questions posées au secteur cosmétique et pharmaceutique.

Phoque Filet IanDyball

[Certifié sans coronavirus] Pour lutter contre la pollution plastique, des filets de pêche biodégradables

Chaque année, les filets de pêche capturent des quantités énormes de poissons, non destinés à la consommation, comme des dauphins, et disséminent des particules plastiques qui pollueront pendant des siècles le fonds des océans et finiront en partie dans l’estomac de la faune marine. Pour remédier à...

[Science] La vie marine peut être restaurée d’ici 2050 si la pression sur les écosystèmes se réduit

La nature est résiliente si on lui en laisse le temps. Selon une étude publiée dans la revue Nature cette semaine, la vie marine pourrait être restaurée en l'espace d'une génération seulement. Pour cela, les pressions humaines doivent être réduites. Il faut notamment accélérer dans la lutte contre...

Animaux sauvages villes cerfs japon AFP

Singes, cerfs, dindes... Avec le Coronavirus, les animaux sauvages s'aventurent en villes

Des hordes de singes dans une ville en Thaïlande, des cerfs en plein coeur d'une ville japonaise, des bandes de dindes sauvages en Californie... Face au Coronavirus, de multiples animaux sauvages, habitués à être nourris par les touristes, envahissent les villes en quête de nourriture. D'autres...

Madagascar reforestation

[Certifié sans Coronavirus] Madagascar fête son indépendance en plantant 60 millions d’arbres

Le 26 juin 2020, Madagascar fêtera ses 60 ans d'indépendance. Pour l'occasion, le président Andry Rajoelina a lancé un gigantesque plan de reforestation. Il espère qu'à cette date, 60 millions d'arbres seront plantés. Un défi de taille pour cette île qui a perdu 44 % de ses forêts naturelles depuis...