Publié le 08 juin 2017

ENVIRONNEMENT

48 grandes entreprises s'engagent contre la pêche illégale de thon

Pour mettre fin à la pêche illégale de thon, 48 des plus grandes entreprises du secteur s'engagent à plus de traçabilité pour préserver cette ressource déjà bien entamée. C'est aussi un moyen de lutter contre le travail forcé, fléau de la pêche. 


Lundi 6 juin, au Forum économique de Davos (WEF) à l'occasion de l'ouverture de la première conférence de l'ONU sur les océans, 48 des plus grandes entreprises de la pêche ont signé le pacte de traçabilité Thon 2020 dans lequel "ils s’engagent à empêcher le thon pêché illégalement d’être mis sur le marché". Une initiative soutenue par 18 ONG environnementales et par le président de l’Assemblée générale des Nations unies.

"Cette déclaration est une étape audacieuse vers la fin de la pêche illégale et l’autonomisation des pays pour rendre la pêche plus durable", assure Ami Mathiesen du département des pêches et de l’aquaculture de la FAO (organisation des Nations Unis pour l’alimentation et l’agriculture). 

Une chaîne d'approvisionnement traçable 

Concrètement, cette cinquantaine d'entreprises, parmi lesquelles on retrouve Sodexo ou Marks & Spencer, s’engagent à ce que leur chaîne d’approvisionnement en thon soit entièrement traçable. Pour assurer le suivi, "Ocean Data Alliance", un rassemblement d'entreprises leaders du numérique, de gouvernements et de centres de recherches, aura pour mission de développer des solutions pour mettre en accès libre les données permettant de gérer les ressources des océans.

Ce dispositif viendra s’ajouter "aux innovations de la quatrième révolution industrielle, telle que la télédétection avancée, la dernière génération de satellites et de nouvelles technologies informatiques", explique Dominic Waughray, responsable des partenariats public-privé au Forum économique mondial.

La pêche illégale source de travail forcé 

Chaque année, 26 millions de tonnes de poissons sont issues de la pêche illégale. Le thon est l’un des poissons les plus surexploités et les conséquences sont désastreuses pour les pêcheurs. Le WEF estime le manque à gagner à 24 milliards de dollars. L'autre problème majeur engendré par la pêche illégale est le travail forcé. Un des signataires du pacte, le thaïlandais Thai Union, numéro 3 mondial du poisson en boite et maison mère de Petit Navire, avait d’ailleurs déjà fait l’objet de telles accusations. Selon les chiffres officiels du gouvernement thaïlandais, plus de 300 000 esclaves travaillent dans l’industrie de la pêche.

"Il est difficile de garantir que la chaîne d’approvisionnement de l’industrie thaïlandaise des fruits de mer soit à 100% propre", se défendait Kuhn Thiraphong Chansiri, PDG de Thai Union, en 2015. A l'occasion de la signature du pacte de traçabilité Thon 2020, le groupe s’engage cette fois à "éliminer toute forme d’esclavage et à garantir que les fournisseurs respectent au moins les normes sociales minimales dans les pratiques de gestion".

Marina Fabre, @fabre_marina


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Biodiversité

Préserver la diversité des écosystèmes est indispensable pour gérer durablement les ressources de la planète. Quelles doivent être les conditions d’utilisation de ces ressources ? Peut-on breveter des plantes et pour quels usages ? Autant de questions posées au secteur cosmétique et pharmaceutique.

Rayures de la biodiversite

Après les "rayures du réchauffement", voici les "biodiversity stripes", un symbole du déclin de la nature

Exit le bleu et le rouge. Inspirées des rayures du réchauffement, les "warming stripes", l'expert Miles Richardson a développé les rayures de la biodiversité allant du vert au gris, signe de la perte de couleur et de biodiversité de la nature. L'objectif est de focaliser l'attention sur le déclin de...

CORAILARTEFACT ILLUSTRATION DENTELLE CORAIL petite

Corail Artefact, l'entreprise qui veut sauver les coraux avec de la dentelle

Comment sauver les coraux ? À l'heure des canicules marines et de l'acidification des océans, il est indispensable de prendre soin des récifs coraliens, gardiens de la biodiversité sous-marine. Pour cela, l'artiste Jérémy Gobé a développé une solution inédite basée sur un motif de dentelle du...

Thierry colombie

Thierry Colombié : "Le polar vert est une arme de sensibilisation massive contre les criminels climatiques"

Ce sont des crimes écologiques qui devraient passionner adolescents et adultes. Après s'être attaqué aux algues vertes et au trafic de civelles, l'expert en criminalité organisé Thierry Colombié va publier une saison deux de sa série de polar vert sur l'ours et la forêt. Entretien avec un écrivain...

Secheresse ete 2022 FABRICE COFFRINI AFP

Le Jour du dépassement : ce 28 juillet marque le jour où nous avons déjà consommé toutes les ressources de la planète

À partir de ce jeudi 28 juillet, il nous faudrait entamer une seconde planète pour couvrir tous les besoins de l'humanité. C'est le fameux Jour du dépassement de la Terre, qui avance chaque année dans le calendrier, signe que nos modes de consommation et de production n'ont pas encore opéré la...