Publié le 05 novembre 2018

ENVIRONNEMENT

Pesticides : le métam-sodium interdit en France par l'Anses

L'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) a annoncé lundi 5 novembre l'interdiction des produits à base de métam-sodium, jugeant que ce pesticide utilisé notamment par les producteurs de mâche représentait "un risque pour la santé humaine et l'environnement". Cela intervient au moment où l’utilisation des pesticides progresse dans le pays.

Les pesticides à base de métam-sodium seront interdit en France à partir de fin novembre.
@DR

L’interdiction définitive des pesticides à base de métam-sodium intervient après la suspension fin octobre pour trois mois de l'utilisation de ce produit, pointé du doigt après plusieurs intoxications dans l'Ouest de la France. L’anse a réexaminé l'ensemble des autorisations de mise sur le marché de produits contenant du métam-sodium, "en prenant en compte leurs conditions d'emploi" et "conclut que l’ensemble de ces usages représente un risque pour la santé humaine et l’environnement", selon un communiqué.

Par conséquent, "l’Anses vient donc de notifier aux industriels son intention de retirer les autorisations de mise sur le marché de tous les produits à base de métam-sodium". Cette interdiction devrait être effective d'ici la fin du mois de novembre, a précisé une porte-parole.

Les produits à base de métam-sodium servent à désinfecter les sols, contre les champignons ou des vers, avant l'installation d'une culture. "Ils sont notamment employés sur des cultures maraîchères, telles que la mâche et la tomate, ou encore en horticulture", rappelle l'Anses.

Cinq personnes incommodées

Ils sont utilisés sur des petites surfaces en plein champ ou sous serre, mais en grande quantité pour être efficace. Résultat, environ 700 tonnes sont utilisées chaque année en France, précise l'Agence. Le métam-sodium est en particulier utilisé dans l'ouest de la France, où le maraîchage est important. Plusieurs cas d'intoxication ont été rapportés fin septembre et en octobre dans le Maine-et-Loire.

En octobre, cinq personnes avaient été "incommodées" par une exposition au métam-sodium dans le Finistère. Le gouvernement avait ensuite suspendu jusqu'à la fin janvier l'utilisation en France des produits contenant du métam-sodium sur l'ensemble du territoire.

Cette interdiction définitive intervient au moment où le dernier rapport du ministère de l’Agriculture révèle une hausse de l’utilisation des pesticides. La hausse est minime, de l’ordre de 0,3 % par rapport à 2016, mais elle est un mauvais signal alors que le plan Échophyto 2, adopté en 2015, prévoit une réduction de 25 % des pesticides d’ici à 2020. Après, dans le détail, on s’aperçoit que les pesticides les plus cancérigènes sont en recul, alors que les "moins dangereux" ont progressé.

Ludovic Dupin avec AFP


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Agriculture

Avec ou sans pesticides, bio ou OGM, les modes de production agricole jouent un rôle déterminant sur la biodiversité et la pollution. Le développement massif de monocultures comme celle de l’huile de palme dans certaines régions entraine des problèmes variés dont la déforestation.

Intoxication de l'agriculteur Paul François : Monsanto définitivement condamné après 13 ans de combat

C'est une décision qui marque la fin de plus de 13 ans de combat. La Cour de cassation vient définitivement de condamner Monsanto dans l'affaire l'opposant à l'agriculteur Paul François. Ce dernier, intoxiqué depuis 2004 après avoir inhalé les vapeurs de l'herbicide Lasso commercialisé par le géant...

Agriculture PAC

Les États européens font un premier pas vers une PAC plus verte pour orienter l'agriculture de demain

Après de longues heures de négociations, les ministres de l'Agriculture européens ont trouvé un accord sur la réforme de la PAC. Elle doit guider l'agriculture européenne pour les sept prochaines années. 20 % des aides directes seront conditionnées à des critères environnementaux et climatiques....

Betterave sucriere

Betteraves : Les députés réautorisent les néonicotinoïdes pour sauver une filière à l'avenir incertain

La filière betterave est soulagée. Elle pourra continuer à utiliser des néonicotinoïdes pour faire face à la jaunisse qui ravage les cultures. C'est ce qu'ont décidé les députés dans la nuit du 5 octobre. Reste que la crise que traverse la filière va bien au-delà du virus auquel elle fait face. Avec...

Betterave neonicotinoides pixabay 01

L’Assemblée nationale doit trancher sur la réautorisation des néonicotinoïdes sur les betteraves

C'est un sujet particulièrement explosif dont vont débattre les députés aujourd'hui. L'Assemblée va se pencher sur la réautorisation temporaire des néonicotinoïdes sur les betteraves. Les députés, divisés, devront à la fois satisfaire la filière, ravagée par la jaunisse et une perte de rendements...