Publié le 04 juillet 2019

ENVIRONNEMENT

L’Autriche devance la France et devient le premier pays européen à interdire le glyphosate

La France ne deviendra pas le premier pays de l'Union européenne à interdire le glyphosate, malgré son ambition. L'Autriche lui a coupé l'herbe sous le pied mardi 2 juillet en bannissant l'herbicide de son territoire. Le pays, déjà pionnier de l'agriculture biologique, avance le principe de précaution concernant la cancérogénicité du glyphosate. 

La France devrait sortir du glyphosate en 2021, mais Emmanuel Macron a accepté des exceptions pour certains agriculteurs.
©CC0

C’était il y à a peine trois mois. Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture, s’enorgueillissait sur les ondes d’Europe 1 : "La France va être le premier pays au monde à sortir du glyphosate". Le gouvernement a en effet décidé d’interdire ce pesticide, principal agent actif du Roundup, l’herbicide phare de Monsanto, d’ici 2021, avec quelques dérogations. Sauf que plusieurs pays l’ont déjà interdit comme le Sri Lanka et le Vietnam. L’Autriche vient de leur emboîter le pas et devient ainsi le premier pays européen à bannir l’insecticide.

Principe de précaution

"Les preuves scientifiques d’effets cancérigènes de l’herbicide sont de plus en plus fortes. C’est pourquoi nous déposons un projet de loi d’interdiction totale du glyphosate", a déclaré le 1er juillet Pamela Rendi-Wagner, la dirigeante du parti SPÖ (sociaux démocrates). Le lendemain, la majorité des députés votaient en faveur de ce texte mettant en avant le "principe de précaution".

Depuis 2015, le glyphosate est classé comme "cancérigène probable" par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), une branche de le l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Mais son avis fait débat. Les agences comme l’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) et l’Agence européenne des produits chimiques (Echa) estiment qu’il n’y a pas de lien entre cancer et glyphosate. Et c’est sur la base de leurs travaux que les pays membres de l’Union européenne ont décidé de renouveler la licence du glyphosate dans la zone jusqu’en 2022. Mais leur indépendance est mise en doute.

La plus grande part d'agriculture bio de l'UE

Pour les ONG, cette interdiction rapide d’un État européen montre la voie aux autres pays de la zone. "Ce n’est pas seulement un grand pas pour l’Autriche, c’est aussi un très bon signal pour toute l’Europe", s’est félicité dans le journal Le Temps, Sebastian Theissing-Matei de Greenpeace.

Il faut dire que l’Autriche est à l’avant-garde en matière de réduction des pesticides. Selon la chambre d'agriculture autrichienne, elle fut le premier pays, en 1983 à introduire une réglementation sur l'agriculture bio. Aujourd'hui, une ferme sur cinq sur son territoire est bio, soit 24 % de la surface agricole de son territoire. C’est la part la plus élevée de l’Union européenne. À titre de comparaison, l’agriculture bio en France représente 7,5 % de la surface agricole utile en 2019... et c’est un record pour l’Hexagone.

 Marina Fabre, @fabre_marina


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Agriculture

Avec ou sans pesticides, bio ou OGM, les modes de production agricole jouent un rôle déterminant sur la biodiversité et la pollution. Le développement massif de monocultures comme celle de l’huile de palme dans certaines régions entraine des problèmes variés dont la déforestation.

Crise alimentaire france

Créer une sécurité sociale de l'alimentation alors qu'un Français sur cinq souffre d'insécurité alimentaire

Plusieurs organisations dont Ingénieurs sans frontière et la Confédération paysanne militent pour étendre la sécurité sociale à l'alimentation. Cela permettrait à des millions de Français de se nourrir correctement et aux agriculteurs, conventionnés par cette Sécurité sociale selon des critères...

Agriculture invendus coronavirus

Fromages, pommes de terre, bières... Des montagnes d'invendus s'accumulent chez les producteurs faute de débouchés

C'est un des effets du Covid-19 et du confinement. Avec la fermeture des chaînes de fast-food, des restaurants, des bars... Les agriculteurs ont perdu d'importants débouchés. Les producteurs de pommes de terre ont 450 000 tonnes de tubercules sur les bras, les brasseurs ont perdu 10 millions de...

Coronavirus crise alimentaire mondiale FAO FIDA PAM Michael Tewelde

Coronavirus : L'aggravation de la crise alimentaire dans le monde pointe un risque d'explosion sociale

Derrière la pandémie de Covid-19, se cache une "pandémie de la faim". Selon les estimations du Programme alimentaire mondial, le nombre de personnes souffrant d'insécurité alimentaire aiguë dans le monde devrait doubler à cause du Coronavirus, atteignant 250 millions d'humains d'ici la fin 2020. Une...

Coronavirus risque mondial penurie alimentaire afp

Le Coronavirus pourrait provoquer une pénurie alimentaire mondiale, alertent les experts

Le Coronavirus va-t-il provoquer une crise alimentaire mondiale ? C'est ce que craignent trois organisations mondiales, la FAO, pour l'alimentation, l'OMC pour le commerce et l'OMS pour la santé. Plusieurs facteurs sont en effet en train d'enrayer la machine alimentaire mondiale : les surstocks que...