Publié le 17 octobre 2018

ENVIRONNEMENT

L’agroécologie pourrait nourrir tous les Européens d’ici 2050, selon l'Iddri

L'agroécologie peut assurer une sécurité alimentaire. Elle pourrait même nourrir tous les Européens d'ici 2050 tout en réduisant de 40 % les émissions du secteur agricole de la zone. C'est la conclusion d'une nouvelle étude publiée par l'Iddri prouvant ainsi que la transition de l'agriculture est "non seulement souhaitable mais crédible"

L'agroécologie désigne l'application de l'écologie à l'agriculture.
Pixabay

L'agroécologie, qui repose sur une agriculture sans pesticide, durable, respectueuse des humains, des terres et des animaux, peut assurer une sécurité alimentaire d’ici 2050 en Europe. C’est la principale conclusion d’une étude menée par l’Iddri, Institut du développement durable et des relations internationales, publiée le 13 septembre.

Moins de produits animaux 

Pour parvenir à ce résultat, les chercheurs ont développé un scénario nommé Tyfa (Ten years for agroecology) qui simule et quantifie une production agricole compatible avec les besoins alimentaires européens et mondiaux, les enjeux climatiques, sanitaires, de conversation de la biodiversité et des ressources naturelles.

"En partant d’un régime alimentaire sain, basé sur les recommandations nutritionnelles en vigueur, tout en conservant des attributs culturels importants comme la consommation de produits animaux et de vin", l’agroécologie pourrait nourrir les Européens en 2050, concluent les chercheurs. Et ce, en baissant de 30 % la production de produits végétaux et de 40 % les produits animaux.

Un scénario pour une Europe agroécologique en 2050

Une transition souhaitable et crédible 

De fait, les chercheurs se basent sur un régime alimentaire moins consommateur de produits animaux et de sucres, mais de meilleure qualité.  "Il marque une rupture par rapport à ce que nous mangeons aujourd’hui, mais cette transformation n’est pas nécessairement d’un ordre de grandeur si différent que les évolutions dans ce domaine entre l’après-guerre et aujourd’hui", avance l’Iddri.

Encore faut-il que l’Europe envisage une transition vers l’agroécologie. C’est d’ailleurs pour cette raison que les chercheurs ont réalisé cette étude, pour montrer que cette transition "est non seulement souhaitable mais aussi crédible". Au total, l’agriculture européenne réduirait de 40 % ses émissions de gaz à effet de serre si elle se tournait vers l’agroécologie. 

Marina Fabre @fabre_marina 


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Agriculture

Avec ou sans pesticides, bio ou OGM, les modes de production agricole jouent un rôle déterminant sur la biodiversité et la pollution. Le développement massif de monocultures comme celle de l’huile de palme dans certaines régions entraine des problèmes variés dont la déforestation.

Manifestation anti mercosur GroupeFDSEA51

Emmanuel Macron s'oppose au Mercosur et accuse Jair Bolsonaro d'avoir "menti"

La France s'oppose finalement à l'accord de libre-échange entre l'Union européenne et le Mercosur, très critiqué par les agriculteurs et les écologistes français. Au moment même où la forêt amazonienne est en proie aux flammes, le Président de la République a jugé que son homologue brésilien avait...

L’Union européenne impose des taxes sur les biocarburants indonésiens

La Commission européenne a décidé d'imposer des droits de douane sur les biocarburants en provenance d'Indonésie, qu'elle estime subventionnés par des aides d'État. La nouvelle réglementation, publiée au Journal officiel, impose des taxes de 8 % à 18 % sur les importations de biocarburants...

Profil sol stock carbone inra claude jolivet

[Science] L’agriculture peut aider à stocker davantage de CO2 afin d'atteindre la neutralité carbone

Les sols constituent les seuls puits de carbone naturels dont nous disposons pour espérer atteindre la neutralité carbone en 2050 et s’aligner avec l’Accord de Paris. Alors que le Giec a alerté cette semaine sur les impacts du changement climatique sur l'usage des sols, l’Institut national de la...

Rapport du Giec : L’agriculture est à la fois un fardeau et un rempart pour le changement climatique

Les délégations des 195 pays membres du Giec, le groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, ont approuvé, au terme de cinq jours et demi, un rapport sur les liens entre changement climatique et usage des terres publié ce jeudi 8 août. Il alerte sur le rôle de l’agriculture dans...