Publié le 16 janvier 2019

ENVIRONNEMENT

Environnement, social, prix… Le deuxième syndicat agricole français va noter les relations entre agriculteurs et industrie

La Coordination rurale, deuxième syndicat agricole, a annoncé le lancement d'une démarche de notation des relations commerciales entre les agriculteurs et l'industrie agroalimentaire, y compris les coopératives, visant à promouvoir les bonnes pratiques.

Noter les relations entre agriculteurs et industrie agroalimentaire, c'est l'idée de la coordination rurale.
@CC0

"Il faut que les partenaires deviennent partenaires d'égal à égal avec l'industrie agroalimentaire", a expliqué Véronique Le Floc'h, secrétaire générale de la Coordination rurale, lors d'une conférence de presse.

Le programme de travail et les premiers indicateurs de cette démarche de notation de la Responsabilité sociétale des entreprises (RSE) de l'agroalimentaire seront dévoilés en octobre 2019. "Pour garantir sa crédibilité et son indépendance, la Coordination rurale portera cette démarche en interne mais s'appuiera sur des expertises extérieures pour développer les méthodes de notation qui seront validées par un comité d'experts indépendants", assure le syndicat dans un communiqué.

Outre les dimensions économiques et sociales, l'environnement sera également pris en compte car la pression sur les prix a inévitablement une répercussion sur les modes de production et donc un impact sur les ressources naturelles, a ajouté le syndicat.

Attentes des consommateurs

Et inversement, les nombreuses démarches de différenciation (sans OGM, lait au pâturage, volailles en liberté, etc.) que recherchent de plus en plus les consommateurs doivent continuer de profiter aux agriculteurs, selon la Coordination rurale.

La Coordination rurale, deuxième syndicat agricole derrière la FNSEA aux dernières élections aux chambres d'agriculture en 2013, présente des listes dans quasiment toutes les chambres départementales pour les prochaines élections qui auront lieu du 15 au 30 janvier.

Le syndicat, qui préside quatre chambres d'agriculture dont une avec la Confédération paysanne, estime qu'il pourrait remporter une dizaine d'autres chambres où les résultats étaient très serrés en 2013. "Nous ne sommes pas là pour éradiquer la FNSEA mais pour rééquilibrer le paysage syndical", a indiqué le président du syndicat, Bernard Lannes, qui milite pour des "chambres d'agriculture neutres sans favoritisme ni discrimination".

La Rédaction avec AFP


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Agriculture

Avec ou sans pesticides, bio ou OGM, les modes de production agricole jouent un rôle déterminant sur la biodiversité et la pollution. Le développement massif de monocultures comme celle de l’huile de palme dans certaines régions entraine des problèmes variés dont la déforestation.

En 2050 un blackout met fin a l agriculture du tout numerique

[Le monde en 2050] Le black-out qui a mis fin à l’agriculture numérique

Le 6 septembre 2049, tout bascule. Un black-out géant touche le secteur agricole, entièrement numérisé. Plus de drones, de robots pollinisateurs, de données précises sur les cultures... les agritechs sont désemparés. Ils vont devoir laisser la main aux agriterres, un groupe dissident qui prône un...

Le gouvernement ne va pas interdire les vaches à hublot (au contraire)

Ce n'est pas une pratique nouvelle mais le grand public l'a découvert récemment dans une vidéo L214. On y voit des vaches dont l'estomac a été perforé par un trou et dans lequel un hublot a été posé pour étudier leur digestion. Le groupe Avril, mis en cause, défend un procédé utilisé exclusivement à...

L’Autriche devance la France et devient le premier pays européen à interdire le glyphosate

La France ne deviendra pas le premier pays de l'Union européenne à interdire le glyphosate, malgré son ambition. L'Autriche lui a coupé l'herbe sous le pied mardi 2 juillet en bannissant l'herbicide de son territoire. Le pays, déjà pionnier de l'agriculture biologique, avance le principe de...

OGM, antibiotique, pesticide... Le traité avec le Mercosur est-il vraiment néfaste pour notre alimentation ?

Allons-nous manger de la viande brésilienne chargée d'antibiotiques, des cultures utilisant des pesticides interdits ou valoriser du soja OGM dont la culture est interdite en France ? C'est ce que craignent les agriculteurs français, farouchement opposés à la signature de l'accord entre l'Union...