Publié le 05 novembre 2018

ENVIRONNEMENT

Du chocolat à la noisette, Ferrero veut du 100 % durable et traçable d’ici 2020

Du chocolat durable et de la noisette transparente. Le groupe Ferrero vient d'annoncer son intention d'atteindre d'ici 2020 une traçabilité complète de ses matières premières, dont il est le premier consommateur mondial. Il annonce aussi une certification durable pour l'ensemble de son cacao.

75 % du cacao utilisé par le groupe est déjà certifié durable.
Pixabay

C’est le leader de la confiserie de chocolat. Ferrero, producteur entre autres des Kinders Bueno, Mon Chéri et du célèbre Nutella, vient d’annoncer son intention d’atteindre une traçabilité complète et durable pour ses matières premières d’ici 2020. Ferrero consomme 30 % de la production mondiale de noisettes ce qui en fait le premier acheteur de la planète.

"Le chemin est presque réalisé", affirme Ferrero qui indique avoir déjà atteint 50 % de sa feuille de route pour les noisettes et 75 % pour le cacao. "Ces objectifs fixés à 2020 sur ces filières sont réalistes, car ils s’appuient notamment sur l’exemple de la filière de l’huile de palme durable", souligne-t-il. De fait, depuis 2014, 100 % de l’huile de palme utilisée dans ses produits est certifiée durable.

Une responsabilité étendue

"Nous avons une très grande responsabilité, sociétale et environnementale", a expliqué le 31 octobre, lors du Salon du chocolat 2018, Jean-Baptiste Santoul, Directeur général Ferrero France. "La confiance des entreprises (de l'agroalimentaire, Ndr) est mise à mal, et nous faisons face à de nouveaux défis. Chez Ferrero, nous croyons à une responsabilité étendue, de la conception de nos produits jusqu’à la consommation finale par nos clients. Cela nécessite l’implication de toutes les parties prenantes."

Pour sécuriser son approvisionnement et soutenir les filières responsables, Ferrero a lancé un plan d’encouragement et de formation des agriculteurs turcs de noisettes afin de permettre "un meilleur accès aux pratiques agricoles durables". La Turquie est le premier producteur mondial de cette graine. Du côté de la filière cacao, "le groupe a signé un engagement collectif des entreprises du cacao et du chocolat pour stopper la déforestation de la filière avec un focus sur la Côte d’Ivoire et le Ghana".

Même engagement pour Mars en 2020

Ferrero n’est en effet pas le seul groupe à s’engager dans cette voie. Le 4 octobre, Mars, le premier fabricant mondial de confiserie a annoncé sa volonté de devenir le premier acheteur mondial de cacao certifié en 2020 également.

Malgré les engagements des grands groupes, la situation reste très précaire pour les producteurs de cacao qui ne touchent que 6 % de ce marché à 100 milliards de dollars. D’autant que le réchauffement climatique leur rend la tâche plus ardue. D’ici 2050, selon des experts américains de la National Ocean and Atmospheric Administration, agence d’observation océanique et atmosphérique, il est possible que le chocolat n’existe plus.

Mars, dont le business model dépend entièrement du chocolat, s'est donc engagé à réduire son empreinte carbone. Mais "ce n'est pas suffisant", estime le groupe qui mise désormais sur des plantes génétiquement modifiées plus résistantes.

Marina Fabre @fabre_marina


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

[VIDEO] Pourquoi le Nutella contient de l'huile de palme

Onctueuse, antioxydante, neutre... L'huile de palme a des qualités technologiques indéniables qui la rendent indispensable à la recette du Nutella, estime le fabricant Ferrero. Malgré les controverses, le groupe ne veut pas la remplacer et s'approvisionne désormais à 100 % en "huile...

Réchauffement climatique : Mars mise sur du chocolat génétiquement modifié pour sauver son business model

Les plantations de cacao sont, selon plusieurs chercheurs, menacées par le réchauffement climatique tant elles ont besoin d'humidité. Le groupe agroalimentaire Mars, dont le business model dépend entièrement du chocolat, s'est engagé à réduire son empreinte carbone. Mais "ce n'est pas...

Primark, Ferrero, Unilever...de grandes entreprises acceptent d'être transparentes sur leur chaîne d'approvisionnement

En refusant de publier la provenance de l’huile de palme qu’ils utilisent dans leurs produits, des multinationales comme PepsiCo ou Kellogg's ne respectent pas leurs promesses de lutter contre la déforestation, dénonce Greenpeace dans un récent rapport. Mises sous pression, les grandes...

Cacao illégal : Nestlé, Ferrero et Lindt accusés de déforester des zones protégées

Plusieurs grands noms du chocolat sont soupçonnés de s’approvisionner en cacao illégal, issu de zones défrichées illégalement car situées dans des parcs nationaux et des forêts protégées. Le secteur du chocolat est ainsi le premier facteur de déforestation en Côte d’Ivoire et au Ghana, les...

ENVIRONNEMENT

Agriculture

Avec ou sans pesticides, bio ou OGM, les modes de production agricole jouent un rôle déterminant sur la biodiversité et la pollution. Le développement massif de monocultures comme celle de l’huile de palme dans certaines régions entraine des problèmes variés dont la déforestation.

Coronavirus crise alimentaire mondiale FAO FIDA PAM Michael Tewelde 01

Flambée des matières premières agricoles : la crise qui monte dans l’ombre de la pandémie

Blé, soja, maïs, colza... les prix des matières premières agricoles ont flambé en 2020 et la hausse se poursuit cette année. Si l'appétit de la Chine, qui reconstitue ses stocks à prix fort, explique en partie cette envolée, la pandémie de Covid-19 déstabilise le système alimentaire mondial au...

Grippe aviaire Alain Pitton NurPhoto NurPhoto via AFP

Grippe aviaire transmis à l’humain en Russie : comment l’élevage industriel favorise les pandémies

Pour la première fois, la souche H5N8 de la grippe aviaire a franchi la barrière interespèce en contaminant plusieurs hommes en Russie. Si la France, qui a abattu trois millions de volailles pour limiter la propagation du virus, affirme qu'il n'y a "pas de risque de transmission à l'Homme" sur le...

Legumes pixabay

Repas sans viande dans les cantines de Lyon : une polémique sans fondement

Le maire écologiste de Lyon a imposé un seul plat, sans viande, aux enfants de la cantine créant une vive polémique. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin s'est ainsi ému d'une mesure "excluant les classes populaires" dont les enfants mangeraient moins de viande. De nombreuses études montrent...

Petit cochon pixabay

Comment le bien-être animal est devenu un enjeu économique pour l’agroalimentaire

Face à la pression des consommateurs et des associations, les entreprises cherchent à améliorer les conditions d'élevage, de transport ou encore d'abattage des animaux. Plusieurs expérimentations sur la castration des porcs ou le pâturage des vaches liant éleveurs, distributeurs et chercheurs ont...