Publié le 31 octobre 2018

ENVIRONNEMENT

Après des cas d’intoxications, le pesticide métam-sodium suspendu en France

70 cas d'intoxications respiratoires ont été enregistrés depuis septembre à cause du métam-sodium. Ce pesticide, soupçonné d'être cancérigène, est utilisé par les maraîchers notamment dans la culture de mâche. Le gouvernement a décidé de suspendre provisoirement son usage en attendant l'avis de l'Agence de sécurité sanitaire.

Metam sodium intoxication pesticide mache
Une soixante de personnes ont été exposés à ce pesticide provoquant des irritations des voies oculaires et respiratoires.
Pixabay

Le métam-sodium banni des exploitations maraîchères. Le gouvernement a suspendu pour trois mois l'utilisation de ce pesticide, utilisé notamment dans la production de mâche. La substance sera interdite jusqu’au 31 janvier 2019. Elle fait suite à plus de 70 cas d’intoxications respiratoires dans le Maine et Loire en septembre et octobre, essentiellement des ouvriers agricoles et des riverains d’une pépinière.

Une des substances les plus préoccupantes pour la santé

"Le métam-sodium fait partie des substances actives les plus préoccupantes pour la santé et l’environnement identifiée dans le plan d’actions national sur "les produits phytopharmaceutiques et une agriculture moins dépendante aux pesticides", a indiqué le ministère de la Transition écologique et solidaire qui attend l’avis de l’Agence de sécurité sanitaire, en novembre, afin de statuer à long terme.

L'Agence américaine de protection de l'environnement soupçonne le métam-sodium d'être cancérigène et potentiellement perturbateur endocrinien. En Europe, la Commission européenne estime que ce pesticide est "très toxique pour la vie aquatique avec des effets à long terme" et "dangereux si ingéré". 

Sans surprise, les maraîchers craignent une chute de leur production. "On ne dit pas que le métam-sodium est un produit anodin", a affirmé Philippe Retière, président de la Fédération des maraîchers nantais, mais "il n’y a aucune dangerosité pour les consommateurs". De fait, l’utilisation de ce produit est très encadrée. C’est l’application de ce pesticide alors que le climat était chaud et sec qui aurait produit ces intoxications.

"Un chantage à l'emploi des maraîchers"

"Des problèmes avec ce produit-là, il y en a de très nombreux, c'est assez fréquent, mais c'est toujours tu", a déclaré à l'AFP Dominique Deniaud, porte-parole de la Confédération paysanne. Il a évoqué "un vrai chantage à l'emploi des maraîchers".

Le maraîchage représente 60 % des emplois agricoles de Loire-Atlantique, soit 4 600 emplois qui permettent de produire d'importantes quantités de poireaux, concombres, tomates ou encore de la mâche, selon les chiffres de la Fédération. Plus de la moitié de la mâche produite dans l'Union européenne (35 000 tonnes par an) est ainsi produite dans la région nantaise.

Plusieurs associations environnementales ont salué sa suspension. Mais, comme Générations Futures, demande "l’interdiction définitive de l’utilisation des produits contenant ce pesticide dangereux". Il existe cinq produits à base de métam-sodium commercialisé aujourd’hui en France.

Marina Fabre @fabre_marina avec AFP


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Agriculture

Avec ou sans pesticides, bio ou OGM, les modes de production agricole jouent un rôle déterminant sur la biodiversité et la pollution. Le développement massif de monocultures comme celle de l’huile de palme dans certaines régions entraine des problèmes variés dont la déforestation.

Inondation champs de mais Nebraska ScottOlson GettyImage NorthAmerica AFP

Le manque de maïs attendu mondialement dès 2020 illustre l’impact systémique du changement climatique

Le Midwest américain a les pieds dans l’eau. Ces inondations, qui risquent de devenir la norme face au réchauffement, empêchent les agriculteurs de semer le maïs. D’ores et déjà, le gouvernement américain prévoit une production en recul de presque 10 % cette année. Un impact considérable sur l’offre...

Catherine geslain Laneelle FAO agriculture Xavier Remongin agriculture

La candidate française à la présidence de la FAO envisage toutes les solutions pour lutter contre la faim, y compris les OGM

La candidate de l'Union européenne à la présidence de l'organisation pour l'alimentation et l'agriculture des Nations unies (FAO), la Française Catherine Geslain-Lanéelle, souhaite que "toutes les solutions" soient envisagées pour éradiquer la faim sur la planète, y compris l’utilisation des OGM et...

Tomates bio sous serres en hiver symbole industrialisation de la filiere

Des tomates sous serre en hiver, symbole de la dérive du bio

Des tomates cultivées sous serres chauffées au mois de mars peuvent-elles être labellisées bio ? Pour l'instant oui, mais les acteurs historiques du bio veulent faire interdire cette pratique qui va à l'encontre des valeurs environnementales et sociales qu'ils portent. Un combat contre...

Record de surface agricole bio en france

Il n'y a jamais eu autant de terres agricoles bio en France

C'est un record. Selon les derniers chiffres de l'Agence bio, le cap des 2 millions d'hectares cultivés en bio a été franchi. C'est désormais un agriculteur sur dix qui travaillent en bio. Une croissance nécessaire pour répondre à la demande des consommateurs mais qui semble encore insuffisante pour...