Publié le 10 décembre 2019

ENVIRONNEMENT

36 produits à base de glyphosate, représentant trois quarts des ventes en France, sont retirés du marché

L'Agence française de sécurité sanitaire (Anses) a annoncé le retrait de 36 produits à base de glyphosate, un herbicide que la France a décidé d'interdire à partir de 2021, ce qui représente près des trois quarts des tonnages de produits utilisés en 2018.

Sortie glyphosate impasse pesticide
36 produits à base de glyphosate sont retirés du marché.
DR

Actuellement, 69 produits à base de glyphosate sont disponibles sur le marché en France et ont fait l'objet d'une demande de renouvellement de leur autorisation. "Par décision de l'Anses, 36 de ces produits vont être retirés du marché et ne pourront plus être utilisés à compter de fin 2020, en raison de l'insuffisance ou de l'absence de données scientifiques permettant d'écarter tout risque génotoxique" (susceptible d'endommager l'ADN et de provoquer des mutations génétiques, NDLR), indique-t-elle dans un communiqué.

Suite au prolongement pour cinq ans de l'agrément de la substance active par l'Union européenne en 2017, "l'Anses procède au réexamen des autorisations de mise sur le marché des produits à base de glyphosate commercialisés en France et a lancé une évaluation comparative avec les alternatives disponibles", rappelle l'Agence.

Renforcement depuis 2017

Mais sans attendre la fin du processus en cours, "l'Agence a notifié le retrait des autorisations de 36 produits à base de glyphosate". Pour des raisons identiques, elle "a notifié une décision négative pour 4 des 11 nouvelles demandes d'autorisation déposées depuis janvier 2018 et en cours d'examen". Ces 36 produits représentaient en 2018 "près des trois quarts des tonnages de produits à base de glyphosate vendus en France", selon l'Anses.

L'évaluation des dossiers de demande d'autorisation déposés par les entreprises souhaitant renouveler ou obtenir une mise sur le marché de produits à base de glyphosate "a été spécifiquement renforcée en 2017 suite à la réévaluation de la substance active, avec davantage d'exigences impliquant la fourniture de données supplémentaires concernant les risques pour la santé et l'environnement, notamment en matière de génotoxicité de l'ensemble des composants des produits", selon l'Anses.

"Ces nouvelles dispositions requièrent des études spécifiques menées selon des méthodes standardisées et robustes", assure l'agence qui assure poursuivre "l'examen des demandes d'autorisation et de réautorisation de produits à base de glyphosate". Elle finalisera l'ensemble du processus d'évaluation "d'ici le 31 décembre 2020".

La Rédaction avec AFP


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Agriculture

Avec ou sans pesticides, bio ou OGM, les modes de production agricole jouent un rôle déterminant sur la biodiversité et la pollution. Le développement massif de monocultures comme celle de l’huile de palme dans certaines régions entraine des problèmes variés dont la déforestation.

Filiere lait artemtation de Pixabay

L’essoufflement du marché bio, un risque de taille pour la transition agroalimentaire

Le marché bio aurait-il atteint ses limites ? Sur deux filières emblématiques, le lait et les œufs, les résultats ne sont plus au rendez-vous. La demande se tarie au point de créer une vraie crise. Certains éleveurs sont même obligés de se "déconvertir" pour retourner au conventionnel face à une...

Levage vache agriculture MattKay istock

Les 20 plus grosses entreprises de viande et du lait émettent autant de CO2 que l'Allemagne

932 millions de tonnes de CO2. Cela correspond aux émissions des vingt plus grosses entreprises mondiales de la viande et du lait, sur une année seulement. L'industrie, sous pression des ONG et des investisseurs, tente de montrer patte verte mais face à l'augmentation de la consommation, difficile...

Agriculture changement climatique JEANNE MERCIER HANS LUCAS HANS LUCAS VIA AFP

2021, un avant-goût amer du changement climatique pour l’agriculture française

Épisodes dramatiques de gel sur les vignes, inondations qui retardent la moisson du blé, incendies qui ravagent les cultures... L'année agricole 2021 se place sous le signe du changement climatique. Entre une baisse des rendements et de la qualité, les agriculteurs français entrevoient les effets de...

Vigne vigoble raisin CCO

La filière viticole française présente une feuille de route pour s’adapter au réchauffement climatique

Vendanges plus précoces, degré alcoolémique plus élevé, plu grande acidité du raisin… le réchauffement climatique a déjà des conséquences concrètes sur la production de vin français. Pour en préserver la qualité et le rendement, les organisations professionnelles de la filière viticole ont présenté...