Publié le 17 janvier 2018

ENTREPRISES RESPONSABLES

Pacte : donnez votre avis sur la future loi entreprise

Du 15 janvier au 5 février, le gouvernement propose à chacun d'entre nous de donner son avis sur la future loi entreprise, baptisée Pacte (Plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises). 31 mesures phares sont soumises aux commentaires et aux votes. Mais le citoyen est également appelé à proposer ses propres contributions. Une nouvelle façon de fabriquer des lois qui rencontre déjà un certain succès avec plus de 11 000 votes en à peine deux jours. Le projet de loi sera présenté en avril. 

La consultation publique est ouverte en ligne jusqu'au 5 février.

C’est une procédure tout à fait particulière. Depuis le 15 janvier et jusqu’au 5 février, les Français sont invités à s’exprimer sur la future loi entreprise, baptisée Pacte (plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises) à travers la plateforme dédiée : www.pacte-entreprises.gouv.fr. Ils sont appelé à commenter 31 mesures et à voter pour les plus pertinentes d’entre elles. Et même à proposer leurs propres idées de contributions.

Parmi les mesures phares du projet, on trouve la possibilité d’adopter un objet social élargi aux entrepreneurs qui le souhaitent. Mais aussi la création d'un droit à l’innovation pour les salariés ou encore la promotion de nouveaux investisseurs en renforçant le droit des actionnaires minoritaires. Pour l’heure, quelque 1 200 participants se sont prêtés au jeu et ont déjà soumis plus de 2 200 contributions et réalisé 11 000 votes. En à peine deux jours ! Signe que cette nouvelle façon de fabriquer des lois plaît.

Co-construction

"Le nombre de votes sur chaque proposition, d’arguments et les participants sont visibles par tous, de manière transparente, en temps réel", précise le ministère dans un communiqué. "Ces propositions ne sont ni définitives, ni exhaustives. Le Pacte a vocation à s’enrichir au cours des prochaines semaines", prévient le ministère, qui indique que "les principaux contributeurs seront invités au ministère de l’Économie et des Finances pour échanger et débattre de vive voix avec les ministres".

Cette consultation publique s’inscrit dans la lignée de la méthode de co-construction choisie pour préparer la loi. La première étape a eu lieu entre octobre et décembre et a regroupé six binômes associant un parlementaire de la majorité et un chef d’entreprise. Le projet de loi sera présenté en avril en conseil des ministres.

Concepcion Alvarez @conce1



© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENTREPRISES RESPONSABLES

Entreprise responsable

Actualité nationale, européenne et mondiale quotidienne de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE).

Micro Europe1

L’audience à tout prix : un modèle à risque bientôt expérimenté par Europe 1 ?

L’arrivée à Europe 1 de l’ancien rédacteur en chef de Valeurs Actuelles a créé un malaise au sein des journalistes au groupe. Ceux-ci demandent aux dirigeants revoir leurs positions sur ce choix en matière de "valeurs éditoriales" pour la chaîne de radio attachées qui se veut "non idéologisé". À...

Impact Score LyssenkoAlexander 01

À l’occasion du plan de relance, les entrepreneurs sociaux poussent le déploiement d'un Impact score

Lors de son université d’été sur l’économie de demain, le mouvement des entreprises sociales et solidaires a dévoilé un nouvel outil : l’Impact score. Un outil qui permet d’évaluer la durabilité d’une entreprise et de la rendre transparente pour les consommateurs et les employés. À l’heure où se...

RioTinto Pilbara Australie

Après avoir détruit un site aborigène historique, Rio Tinto coupe les bonus de ses dirigeants

Rio Tinto fait son mea culpa pour la destruction, en mai dernier, d’un site aborigène vieux de 46 000 ans dans l’ouest australien. Le conseil d’administration a décidé de sanctionner trois dirigeants, dont Jean-Sébastien Jacques, le directeur général du groupe, en supprimant leurs bonus. Une...

Mesures verte relance iStock anyaberkut

Relance post-Covid : trois mesures essentielles pour transformer durablement les entreprises

Les entreprises françaises sont actuellement réunies à l'événement annuel du Medef pour demander l'aide du gouvernement afin de relancer une économie mise à genoux par l’épidémie de coronavirus et la rendre plus durable. Cette réflexion est mondiale. Trois grandes mesures se détachent déjà : une...