Publié le 18 septembre 2012

ENTREPRISES RESPONSABLES

RSE : les outils de sensibilisation se multiplient au sein des entreprises

E-learning, conférences, formations, concours, forums ou encore théâtre sur mesure, les possibilités ne manquent pas pour parler de RSE à des collaborateurs qui, aujourd'hui encore, ont du mal à appréhender ce concept.

137944_GF.jpg

Sodexo mêle le classique et le ludique

Pour sensibiliser ses collaborateurs à la RSE le groupe Sodexo a mis en place toute une batterie d'outils d'informations, parfois étonnants. En 2009, l'entreprise a créé un module de e-learning de 16 minutes, disponible en 11 langues. « A ce jour, plus de 29 000 cadres l'ont suivi. C'est une formation sur les fondamentaux du Better Tomorrow Plan, (le programme RSE du groupe ndlr). Il s'adresse aux managers qui se chargent ensuite de restituer le contenu auprès de leurs équipes et de leurs parties prenantes, comme les clients, les consommateurs et nos fournisseurs », explique Dolores Larroque, directrice de la communication et des relations avec les parties prenantes du département Développement Durable du Groupe. En plus des outils classiques de communication (modules d'informations en ligne, newsletters, vidéos d'information, guides thématiques ou revues internes), Sodexo a testé des voies plus ludiques. Exemple : ce conte de fées disponible sur Youtube et Dailymotion. « Nous avons choisi de transposer les engagements du Better Tomorrow Plan à l'époque médiévale. Cela a beaucoup plu : les collaborateurs peuvent ainsi montrer à leurs enfants comment Sodexo s'est engagé pour un monde meilleur. Et puis, chaque adulte l'apprécie aussi car tous gardent une part d'enfant », note Dolores Laroque. Par ailleurs, dans chaque pays est nommé un « Better Tomorrow Plan Champion » chargé de rassembler ses collègues autour de ce programme.

Responsabilité ou responsabilisation ? Sociétale ou Sociale ? Entreprise ou Environnement ? La signification du sigle RSE est encore loin d'être comprise au sein des entreprises. Qu'elles soient grandes ou petites, privées ou publiques, ces dernières ont encore un long chemin à faire pour expliquer à leurs collaborateurs ce qu'est la Responsabilité Sociale des Entreprises, et en quoi elle concerne toute la société, du plus haut au plus bas niveau. « Le terme de développement durable est acquis depuis une petite dizaine d'années. En revanche, le terme RSE n'est compris que des initiés. Elle est souvent assimilée à tort à la philanthropie et au mécénat, alors qu'il s'agit d'intégrer les enjeux collectifs dans le modèle économique de l'entreprise, et d'y associer toutes les parties prenantes », estime Patrick d'Humières, Président d'Institut RSE Management. Myriam Boniface, fondatrice du cabinet de conseil Nicomak, va même plus loin : « dans certaines entreprises, les salariés pensent que RSE signifie Réseau Social d'Entreprise ! ». De fait, pour Françoise Mahiou, Déléguée générale RSE de l'AREP, un bureau d'étude pluridisciplinaire en aménagement et construction du groupe SNCF, « il existe un énorme travail de pédagogie à faire. Et, pour cela, il faut de la répétition et une multiplication d'initiatives internes ». Ainsi, au sein de l'AREP, toutes les réunions relatives à de nouveaux projets intègrent automatiquement une check-list d'éléments liés au développement durable. « Pour le tri des déchets sur les chantiers on ne se demande plus si nous le faisons ou pas, mais nous vérifions juste que cela est bien prévu. De même, j'observe que les comportements personnels de nos collaborateurs ont changé. Ils privilégient notamment de plus en plus des véhicules moins polluants », détaille Françoise Mahiou.

Le e-learning... pour commencer

Face au manque de connaissance des salariés sur ces problématiques, beaucoup d'entreprises ont développé des outils de communication interne avec un objectif : faire comprendre et sensibiliser. Pour les moyens traditionnels, il existe les formations classiques, les séminaires, les campagnes d'affichage sur les murs de l'entreprise, la projection de films suivie d'un débat, des tables rondes thématiques ou encore les modules de e-learning. Ces derniers sont particulièrement prisés en raison de leur côté pratique et efficace. « Une session de e-learning, sur l'éthique et la responsabilité sociétale par exemple, permet de toucher une grosse population en peu de temps. En revanche, il est important de créer un outil sur-mesure, adapté au contexte de l'entreprise », note Myriam Boniface. Mais tous ne partagent pas cet enthousiasme. Agnès Rambaud, co-fondatrice du cabinet « Des Enjeux et des Hommes », spécialisé dans l'accompagnement du changement RSE, reste sceptique à propos du e-learning : « c'est un outil qui ne favorise pas suffisamment le débat, les échanges et les interactions humaines alors que ces sujets le demandent. » Même son de cloche pour Patrick Touitou, directeur général de l'agence de communication sociétale Les Jardins de la Cité : « le e-learning, ça me marche pas. Les gens n'y vont pas. Ils ont besoin d'être confrontés à la réalité ». Globalement, le e-learning est donc davantage utilisé comme un outil complémentaire.

Le théâtre d'entreprise a le vent en poupe

Au rayon des outils plus interactifs, le théâtre en entreprise tire son épingle du jeu. Souvent conçu sur mesure pour le client, ce mode de sensibilisation permet d'aborder la RSE de manière ludique et pratique. Plusieurs agences de communication sociétale proposent d'ailleurs des offres sur-mesure, à l'instar des Jardins de la Cité, qui conçoit les scènes en collaboration avec Decommedia (agence de théâtre en entreprise). « Les collaborateurs jouent eux-mêmes les scènes. Par exemple, l'histoire d'un responsable des achats qui arrive au restaurant d'entreprise et qui est interrogé par le directeur de la cantine sur la traçabilité du saumon. Ou encore l'histoire d'un homme qui doit faire son comming out... » raconte Patrick Touitou. Ce type de théâtre à la carte requiert toutefois une certaine maturité de l'entreprise vis-à-vis de la RSE et peut difficilement être mis en place au sein d'une structure totalement novice en la matière. Elisabeth Jaskulke, Directeur du développement de Société Forestière a testé la formule : « elle sert de catalyseur. Mais c'est un one shot qui sert plutôt à débloquer une situation. Souvent, le théâtre n'est pas pris au sérieux par le top management. Le danger du ludique, c'est la gadgétisation. » Certes, mais le théâtre est en tout cas plébiscité par les salariés. Ainsi, pour Catherine Ollivier, en charge du programme de développement durable de la Caisse des Dépôts, le test de la représentation a été concluant : « lors d'une représentation pendant l'heure du déjeuner, près de 60 personnes sont venues. A la fin, un débat était organisé et les questions sur la RSE ont été très nombreuses ». Un signe qui montre que ce type de saynètes sert à susciter la curiosité du public, selon elle. Pour Agnès Rambaud en tous cas, la vogue de ces outils interactifs, ne peut qu'être positive. « Le fait qu'on tende vers des approches plus participatives est un bon indicateur de la montée en maturité du sujet dans les entreprises car ils font appel à l'intelligence collective. »

Céline Oziel
© 2018 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENTREPRISES RESPONSABLES

Entreprise responsable

Actualité nationale, européenne et mondiale quotidienne de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE).

Air Liquide Objectifs Climat

[Objectif RSE] Air liquide met les gaz pour faire baisser son intensité carbone

Comment mieux diffuser la RSE (responsabilité sociétale des entreprises) en interne et dans son écosystème ? Cette question, toutes les entreprises engagées se la posent. Novethic a recensé les bonnes pratiques des grands acteurs économiques, qui ont fait leurs preuves. En cette période de...

Pur Projet agroforesterie nespresso

[Objectif RSE] Chez Nespresso, une dose de neutralité carbone dans la filière café

Comment mieux diffuser la RSE (responsabilité sociétale des entreprises) en interne et dans son écosystème ? Cette question, toutes les entreprises engagées se la posent. Novethic a recensé les bonnes pratiques des grands acteurs économiques, qui ont fait leurs preuves. Zoom sur Nespresso, leader...

Edf accord mondial industriall

[Objectif RSE] Chez EDF, un accord-cadre mondial permet d’harmoniser les conditions sociales pour ses 160 000 salariés

Comment mieux diffuser la RSE (Responsabilité sociétale des entreprises) en interne et dans son écosystème ? Cette question, toutes les entreprises engagées se la posent. Novethic a recensé des bonnes pratiques des grands acteurs économiques, qui ont fait leurs preuves. Cette semaine, cap sur EDF...

Obsolescence programmee seb

[Objectif RSE] Chez Seb, la lutte contre l’obsolescence programmée est moteur d'innovations

Comment mieux diffuser la RSE (Responsabilité sociétale des entreprises) en interne et dans son écosystème ? Cette question, toutes les entreprises engagées se la posent. Novethic a recensé des bonnes pratiques des grands acteurs économiques, qui ont fait leurs preuves. Cap sur Seb, le leader...