Publié le 04 mai 2020

ENTREPRISES RESPONSABLES

Polémique sur les gigantesques stocks de masques distribués par la grande distribution depuis le 4 mai

La grande distribution a annoncé qu’elle allait être en mesure de distribuer plusieurs dizaines de millions masques à partir du 4 mai. Une décision qui fait grincer des dents, alors que les professionnels de la santé doivent encore compter les leurs. Une enquête parlementaire a été demandée.

Masques Covid coronavirus stevanovicigor
À partir du 4 mai, les grandes surfaces sont autorisées à vendre des masques chirurgicaux.
@Stevanovicigor

Alors que se prépare le déconfinement progressif de la population à partir du 11 mai, les Ordres des professions de santé se sont offusqués du nombre "sidérant" de masques annoncés à la vente par la grande distribution. Celle-ci affirme cependant ne pas avoir de "stocks cachés" et que les commandes n'allaient être livrées que "très progressivement".

"Il n'y avait pas de stocks de masques cachés en France", a également assuré vendredi soir le directeur de la Santé Jérôme Salomon, interrogé sur le sujet. La grande distribution, qui pourra vendre des masques à partir du 4 mai, "s'investit dans la distribution de masques grand public (...) Il ont aussi commandé des masques sanitaires comme c'est autorisé en tenant compte des règles strictes de la réquisition qui effectivement s'appliquent", expliquent-ils, précisant que "ce sont des petits volumes".

Commission d’enquête demandée

"On a sécurisé 170 millions de masques dits chirurgicaux", avait auparavant déclaré le président du géant du secteur, Michel-Édouard Leclerc, sur BFMTV. Quelques jours auparavant, le patron de Carrefour Alexandre Bompard avait affirmé sur la même chaîne : "On est en mesure aujourd'hui d'annoncer que nous avons sécurisé 225 millions de masques, 175 millions qui sont des masques dits chirurgicaux, 50 qui sont des masques en textiles, pour nos clients" ainsi que "70 millions pour nos salariés, ceux-là sont de côtés".

La sénatrice de Gironde Nathalie Delattre, a demandé la constitution d'une commission d'enquête sur le sujet, dans un courrier au président du Sénat Gérard Larcher et transmis à l'AFP. "De deux choses l'une : soit la grande distribution a une puissance de frappe infiniment supérieure à celle de l'État et a réussi à se procurer autant de masques en si peu de temps, et dans ce cas-là la commission devra faire toute la lumière sur les insuffisances de la chaîne de décision nationale. Soit la grande distribution se moque de    la santé du peuple français, et devra répondre à cette question.", écrit-elle. 

De son côté, le chef de file des Insoumis Jean-Luc Mélenchon s'est dit "écœuré" face au nombre de masques annoncés à la vente par la grande distribution. "Donc j'avais raison de demander la réquisition de toute l'industrie textile pour que chaque personne ait accès gratuitement à un masque", défend-il.

Ludovic Dupin avec AFP


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENTREPRISES RESPONSABLES

Entreprise responsable

Actualité nationale, européenne et mondiale quotidienne de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE).

AG EDF huis clos 2020

Lors de la pandémie de Covid-19, les Assemblées générales 2020 ont consacré la place stratégique de la RSE pour les entreprises

La saison des assemblées générales touche à sa fin dans un contexte terriblement particulier. Face à la situation sanitaire, et malgré un format resserré, celles-ci ont mis l’accent sur l’utilité sociale et plus généralement sur la politique de responsabilité sociale de l’entreprise (RSE). La...

Convention citoyenne climat

Convention citoyenne : le patronat rejette une écologie "punitive" mais s’accorde sur une nécessaire transformation

Bilan carbone annuel, CO2 score, télétravail... De nombreuses propositions de la Convention citoyenne pour le climat soutenues par Emmanuel Macron concernent les entreprises. Si certains économistes ont fustigé un programme de "décroissance", le Medef dit vouloir discuter et avancer pour réussir la...

Assemblee nationale Wikipedia

Les ONG demandent de conditionner les aides d’État au respect de la loi sur le devoir de vigilance

25% des entreprises que les ONG Sherpa et CCFD-Terre solidaire estiment concernées par la loi sur le devoir de vigilance ne publient pas de plan de cartographie et de prévention des risques. Un manquement qui devrait être sanctionné par le non-octroi d’aides d’État, demandent-elles, soutenues par...

Danone devient la première entreprise à mission du CAC40 et salue l'"audace" de ses actionnaires

En mai, Danone avait annoncé son intention de devenir société à mission. L’assemblée générale des actionnaires de ce 26 juin a entériné cette transformation, la première du genre pour une grande entreprise cotée, par un plébiscite avec 99,42% des voix. Une adhésion saluée par le président directeur...