Publié le 07 mai 2019

ENTREPRISES RESPONSABLES

Pascal Praud contre Claire Nouvian : Halte à la télé clash qui favorise le climato scepticisme !

Le buzz du moment est une vidéo extraite d’une émission consternante de C News animée par Pascal Praud, notre Trump français. Ce mâle à lunettes rouges s’en prend violemment à Claire Nouvian, défenseure de l’environnement, candidate aux Européennes sur la liste PS Place Publique, et l’insulte au nom du fait qu’elle essaie de parler réchauffement climatique, perte de biodiversité et mobilité douce.

Claire Navian, militante écologiste et membre de Place Publique, était l'invitée de "L'heure des pros" sur CNews.
@CaptureCNews

Cette version d’Hanouna en costume est détestable. Les messages diffusés par une chaîne de télévision supposée faire de l’information sont bien le cœur de sa responsabilité ! Depuis plus de 20 ans le climat reste encore trop souvent un sujet de débat où les pour et les contre seraient supposés se taper dessus. Comment cela est-il possible pour un sujet de consensus scientifique planétaire ? Comment en vient-on sur un plateau devant des spectateurs à traiter d’hystérique et insulter sans aucune limite une femme politique pour mieux la faire taire ?

J’ai déjà eu l’occasion de rappeler que ce n’est pas en muselant la messagère qu’on supprime le message qu’elle porte. La bonne nouvelle est que la vidéo génère un mouvement de soutien à Claire Nouvian assorti du #Jesuisfollederage sur les réseaux sociaux. La mauvaise nouvelle est que ce type de séquence puisse être diffusée sans aucune autre sanction qu’un bad buzz à l’heure où la campagne des Européennes peine tant à démarrer.

Téléréalité et Fake News

Enfin, il ne faut jamais négliger l’impact de ce genre de séquences. Scrutin après scrutin, on s’aperçoit du rôle crucial des fake news et des médias de masse que sont la télé et les réseaux sociaux. Donald Trump n’aurait jamais été président des États-Unis s’il n’était pas un animateur vedette de la téléréalité, Jaïr Bolsanaro ne dirigerait pas le Brésil sans l’appui des Fake News massivement diffusées par Whats App. Espérons que cette émission diffusée le jour de la publication du rapport de l’IPBES sur le million d’espèces menacées n’ait pas d’autre portée que la décrédibilisation d’un animateur qui devrait écoper d’un carton rouge attribué par le CSA.

Mais elle ne devrait pas remettre en cause la stratégie d’audience à tout prix revendiquée par le groupe Vivendi dirigée par Vincent Bolloré qui permet à "l’Heure des pros" de tutoyer les 200 000 spectateurs en moyenne, quatre fois plus qu’à ses débuts. Le clash à la télévision fait de l’audience mais crée aussi des dommages collatéraux, beaucoup plus importants !

Anne-Catherine Husson-Traore,  @AC_HT, Directrice générale de Novethic


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENTREPRISES RESPONSABLES

Entreprise responsable

Actualité nationale, européenne et mondiale quotidienne de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE).

Pour leur première déclaration de performance extra-financière, les entreprises associent mieux stratégie et gestion des risques

Les premières déclarations de performance extra-financière des entreprises françaises, issues de la réforme européenne du reporting, ont été publiées cette année. Plusieurs cabinets de conseil ont décortiqué la façon dont les entreprises se sont livrées à l’exercice. Si les rapports permettent...

FDJ Capture ecran

[À l’origine] De la tombola pour les Gueules cassées à la Française des Jeux

À la fin de la Première guerre mondiale, les soldats mutilés de la Face se retrouvent démunis. Rejetés par la société, ils ne bénéficient pas de pensions d’invalidité. Pour subvenir à leur besoin, ils ont l’idée d’une tombola. Face au succès, elle donnera lieu à une entreprise d’État : la Française...

Eric Zemmour Concention de la droite SameerAl Doumy AFP

Ferrero, Groupama, Monabanq, la Maif, la Maaf et PSA ne veulent pas associer leur marque à Éric Zemmour

Le retour d’Éric Zemmour sur CNews ne passe pas inaperçu alors que celui-ci a tenu un discours très virulent sur l’immigration lors de la Convention des droites fin septembre. Bien que la chaîne du groupe Canal+ assure qu’il ne s’agit pas d’une tribune ouverte, plusieurs marques mises sous pression...

À partir de 2025, le géant de l’agroalimentaire Unilever veut collecter plus de plastique qu’il n’en vend

La pression devient grande sur l’abus d’emballages en plastique dans l’agroalimentaire. Véritable risque pour les entreprises, deux mastodontes, Coca et PepsiCo, avaient déjà annoncé vouloir diminuer leur empreinte. Cette fois-ci, l’une des plus grandes entreprises agroalimentaires veut...