Publié le 24 octobre 2018

ENTREPRISES RESPONSABLES

[Objectif RSE] Chez Suez, les Objectifs de Développement Durable guident la transformation du groupe

Comment mieux diffuser la RSE (Responsabilité sociétale des entreprises) en interne et dans son écosystème ? Cette question, toutes les entreprises engagées se la posent. Novethic a recensé des bonnes pratiques des grands acteurs économiques, qui ont fait leurs preuves. Cette semaine nous vous présentons le cas de Suez. Le groupe a été distingué cette année comme leader sur la prise en compte des Objectifs de Développement durable (ODD) par l’ONU.

Jean-Louis Chaussade, DG de Suez, a été distingué par le Global Compact pour son engagement ainsi que celui de son entreprise dans les Objectifs de Développement Durable (ODD)
@Global Compact

Le 24 septembre 2018, à l’ONU, Jean-Louis Chaussade, le directeur général de Suez reçoit personnellement, de la part du Global Compact, l’organisme onusien dédié aux entreprises, le prix de pionnier des Objectifs du Développement Durable (ODD). Son entreprise est, quant à elle, distinguée comme "leader" en la matière. 

Se servir des ODD pour la feuille de route stratégique

Le groupe est engagé depuis les débuts de ce concept dans le processus même de définition des ODD. Lorsqu'ils sont publiés en 2015, quelques mois avant la COP21, le groupe est en pleine élaboration de sa feuille de route pour 2021, avec ses parties prenantes. Ils lui servent alors de cap directeur.

"Nous ne voulions pas mettre en place une simple corrélation de nos objectifs avec les ODD, nous souhaitions nous en servir pour ériger des objectifs propres, dont certains dépassent la raison d’être pure de l’entreprise, souligne la directrice du développement durable de Suez, Hélène Valade. Cela a donné lieu à nos quatre priorités : être une entreprise collaborative, ouverte et responsable ; être leader de l’économie circulaire et bas carbone ; accompagner avec des solutions concrètes la transition environnementale de nos clients et contribuer au bien commun".

Risques et opportunités

Le groupe identifie ensuite les objectifs sur lesquels il estime pouvoir être "leader", comme l’accès à l’eau, la lutte contre le changement climatique ou les modes de production et de consommation durables. Cela va ainsi donner lieu à l’engagement de Suez dans l’initiative Science Based Target, qui a validé sa stratégie climatique au regard de la Trajectoire 2°C de l’Accord de Paris (30 % de réduction des émissions du scope 1 et 2 d’ici 2030 par rapport à 2014).

En dehors de son coeur de métier, le groupe priorise également les ODD sur lesquels il peut contribuer activement comme l’égalité de genre ou la biodiversité. "Cela nous permet d’envisager les solutions que nous mettons en place de manière très transversale", assure Hélène Valade. Dans les pays en développement, un meilleur accès à l’eau potable va ainsi permettre aux femmes de pouvoir libérer le temps passé à aller chercher l’eau au puits pour travailler ou aller à l’école.

À l’inverse, il existe aussi des points de vigilance : le développement de programme de dessalement de l’eau de mer, pour répondre au stress hydrique amplifié par le changement climatique, peut avoir des impacts négatifs sur la biodiversité et la hausse de la consommation d’énergie… Il faut alors orienter l’innovation sur la conciliation des différents objectifs…

ODD Suez petit

Cartographie des risques et opportunités (cliquez ici agrandir)

"Établir différents niveaux de contribution aux ODD, cartographier les opportunités et les risques liés, dialoguer avec ses parties prenantes notamment pour établir des indicateurs de mesure" : La méthodologie peut inspirer les autres entreprises, selon Anthony Ratier, responsable droits humains et ODD du Global Compact France.

Comme le rappelle la Plateforme RSE qui vient de publier un avis sur la RSE et les ODD, "les entreprises, quels que soient leur taille ou leur secteur d'activité sont un des acteurs clés dans l'atteinte des ODD, par leurs modes d'organisation et de management et par leur capacité à créer ds produits et services répondant à ces enjeux". 

Un langage commun

Au-delà de la stratégie, les ODD sont aussi un outil de dialogue avec les parties prenantes de l’entreprise. "Les ODD nous permettent d’avoir un langage commun avec elles, assure Hélène Valade. Nous nous servons de l’agenda onusien pour expliquer notre feuille de route à nos actionnaires et, avec nos collaborateurs, nous partons de nos actions concrètes en matière d’environnement pour montrer en quoi nous contribuons à cet agenda".

Pour autant, la démarche n’est "pas un long fleuve tranquille", reconnaît-elle. "Comme pour tous les sujets de transformation, il peut exister une résistance à faire autrement". Autre difficulté, que soulignent aussi de nombreuses entreprises, celle de la mesure.

"Comment rendre tangible notre contribution, notamment à la stratégie des États en la matière quand les lignes directrices n’existent pas encore ?", souligne Hélène Valade. De fait, en France, le groupe participe à l’élaboration de la feuille de route nationale sur les ODD. Celle-ci doit notamment permettre aux entreprises de mieux s’approprier les cibles concrètes des objectifs, qui restent encore très orientées vers les Etats, et in fine d'établir des indicateurs pertinents de mesure.

Béatrice Héraud @beatriceheraud

Retrouvez d'autres bonnes pratiques RSE d'entreprises sur la plateforme BIPIZ, soutenue par Novethic


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Objectifs de développement durable : Les entreprises peinent à faire des ODD des opportunités de business

Trois ans après leur adoption par l’ONU, les Objectifs de développement durable (ODD) sont désormais connus des acteurs économiques et financiers. Pourtant, si les entreprises françaises intègrent aujourd’hui cette nouvelle grille de lecture dans leur rapport annuel, elles ne s’en...

[Objectif RSE] Chez Solvay, chaque innovation doit prouver sa durabilité face aux enjeux sociaux et environnementaux

Comment mieux diffuser la RSE (Responsabilité sociétale des entreprises) en interne et dans son écosystème ? Cette question, toutes les entreprises engagées se la posent. Novethic a recensé des bonnes pratiques des grands acteurs économiques, qui ont fait leurs preuves. Cette semaine, nous...

[Objectif RSE] Chez Unibail-Rodamco-Westfield, tous les salariés ont des objectifs environnementaux ou sociaux

Comment mieux diffuser la RSE (Responsabilité sociétale des entreprises) en interne et dans son écosystème ? Cette question, toutes les entreprises engagées se la posent. Novethic a recensé des bonnes pratiques des grands acteurs économiques, qui ont fait leurs preuves. Cette semaine, nous...

[Objectif RSE] Décathlon utilise l’affichage environnemental comme outil de dialogue avec ses parties prenantes

Comment mieux diffuser la RSE (Responsabilité sociétale des entreprises) en interne et dans son écosystème ? Cette question, toutes les entreprises engagées se la posent. Novethic a recensé des bonnes pratiques, réplicables, mises en place par les grands acteurs de l'économie, qui ont fait...

[Objectif RSE] BNP Paribas se transforme grâce à sa Direction de l’engagement

Comment mieux diffuser la RSE (Responsabilité sociétale des entreprises) en interne et dans son écosystème ? Cette question, toutes les grandes entreprises engagées se la posent. Novethic a recensé des bonnes pratiques, réplicables, mises en place par les géants de l'économie, qui ont fait...

Comment intégrer les ODD dans sa stratégie d’entreprise ?

Ils sont au nombre de 17. Les ODD, objectifs de développement durable fixés par l’ONU, s’inscrivent de plus en plus dans les stratégies RSE des entreprises. Évaluer, identifier, prioriser, se focaliser sur 4 ODD maximum, ne pas cocher toutes les cases… Quelles sont les bonnes pratiques ?...

ENTREPRISES RESPONSABLES

Entreprise responsable

Actualité nationale, européenne et mondiale quotidienne de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE).

Assemblee istock metamorworks

[Le monde en 2050] Dans l'entreprise de demain, le pouvoir est partagé

Ce 3 mai 2050, Triodus est sur le pont. L’assemblée générale du groupe doit entériner la stratégie à dix ans du géant de la gestion des déchets. Sans cet aval, c’est toute la direction qui pourrait être remise en cause. Car en 2050, les règles du jeu de l'entreprise ont changé. Au mois de juillet,...

Pactforimpact photo BH

Pact for Impact : une alliance pour développer l'économie sociale et inclusive à l'international

Lors du sommet Pact for Impact qui s’est tenu les 10 et 11 juillet, les 50 délégations internationales se sont unies pour lancer un manifeste, celui d’une alliance mondiale pour une économie sociale et inclusive. Dans la sphère française, l’initiative gouvernementale 10% lancé fin mai tente aussi de...

Loi Pacte : la Maif, première grande entreprise à se transformer en société à mission

La Maif est la première entreprise à déclarer entamer sa transformation pour adopter le statut d’entreprise à mission ouvert par la loi Pacte d’ici le printemps 2020. Un moyen pour l’assureur "militant", selon son mantra, de valoriser sa différence dans un secteur particulièrement concurrentiel.

Avec son application et sa monnaie virtuelle, la fintech Impak veut booster l’économie à impact positif

Créer un écosystème vertueux, permettant de développer l’économie à impact positif, c’est l’objectif de la fintech canadienne Impak finance. Elle revendique déjà 10 000 utilisateurs et des milliers d’entreprises identifiées comme pouvant contribuer positivement à la société et l’environnement....