Publié le 20 décembre 2016

ENTREPRISES RESPONSABLES

Les livres de l’économie responsable à lire pendant les vacances

Quels sont les livres à glisser sous le sapin ou à lire pendant les vacances ? Novethic vous propose une sélection d’ouvrages qui permettent de mieux comprendre les mutations en cours dans l’économie et donnent envie d’agir. 


DR

Pour les férus de dialogue

Réinventer le progrès, Laurent Berger et Pascal Canfin, entretien avec Thierry Frémeaux, Les Petits Matins, 2016

"Réinventer le progrès". Un titre ambitieux, mais que Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, et Pascal Canfin, directeur général du WWF France et ancien ministre du Développement, ont voulu comme tel. En croisant leur regard de syndicaliste et de militant écologiste, ils entendent bien montrer ensemble que, loin de nier l’idée de progrès, ils veulent lui redonner du sens. Que la transition écologique peut-être une opportunité au service des générations futures, mais aussi des générations actuelles, notamment en matière d’emploi et de travail.

 

 

Pour les mordus d’économie

 

Financer la transition énergétique, Alain Grandjean et Mireille Martini, les éditions de l’Atelier, 2016

Dans un cet ouvrage aussi didactique qu’expert, Mireille Martini et Alain Grandjean rappellent une évidence : la première étape de la transition écologique est financière. S’il ne veut pas en payer les lourdes conséquences, le secteur financier doit anticiper les conséquences du réchauffement climatique. Et investir massivement et durablement dans la transition énergétique. Pour Nicolas Hulot, qui préface l’ouvrage, ce livre est "un outil de choix dans le combat contre la crise climatique".

 

Climat : un défi pour la finance, Pierre Ducret et Maria Scolan, Les petits Matins, 2016

Pour Pascal Canfin, directeur général du WWF France, ce livre est "le premier à décrire et décrypter les formidables évolutions que la finance verte a connues ces deux dernières années autour de la COP21". De septembre 2014 à aujourd'hui, les auteurs chroniquent la prise en compte par le secteur financier de l'enjeu climatique. Pierre Ducret et Maria Scolan démontrent également que les outils financiers permettant d'intégrer cette question centrale aux prises de décisions stratégiques existent déjà. Ils estiment, de ce fait, qu'il n'y a "plus d'excuses à l'inaction".

 

Pour les accros d’Uber

 

Ubérisation, un ennemi qui vous veut du bien ? Denis Leclerc et Grégoire Leclercq, Dunod, 2016

Comprendre le phénomène de l’ubérisation et en donner un tableau nuancé, c’est le défi que relèvent les deux auteurs, fondateurs de l’observatoire de l’ubérisation. Ils font le point sur ce que recouvre ce terme parfois galvaudé, ses impacts sur la société, ses opportunités et ses limites, en ouvrant leurs pages à des chercheurs, des acteurs du secteur et des politiques (en vidéo accessibles par QR codes). Leur regard reste optimiste : l’ubérisation est un vrai levier de croissance et d’emploi. Il faut tâcher d’en tirer le meilleur et éviter le pire.

 

 

Pour ceux qui veulent agir

 

Demain et après (+DVD), Cyril Dion, éditions Domaines du Possibles, Actes Sud, 2016

Prolongement du documentaire vu par plus d'un million de spectateurs, le livre de Cyril Dion revient sur les solutions présentées dans le film mais relate aussi les nombreuses actions qu'il a engendrées (sur l'agriculture urbaine, la démocratie participative, la réduction des déchets, les monnaies locales, etc.) dans toute la France mais aussi à l'étranger. De quoi prouver qu'un nouveau monde est en marche.

 

Un million de révolutions tranquilles, Bénédicte Manier, éditions les Liens qui Libèrent 2016

Des banques de semences en Afrique, des systèmes d’échanges locaux (Sel) en France, des systèmes d’épargne collective en Espagne, des centrales locales de biogaz au Népal… Partout dans le monde, les citoyens inventent de nouvelles formes de travail, de nouveaux circuits de développement. La journaliste Bénédicte Manier est partie à leur rencontre et relate ses échanges dans un récit passionnant. (Ce livre est une version enrichie de la première édition qui a reçu en 2013 le Prix du livre Environnement.). 

 

 

Pour les climatosceptiques (et les autres)

 

Le changement climatique en BD, de Grady Klein et Yoram Bauman, traduction de Christophe Bontemps éditions Eyrolles 2015

Un livre pédagogique et graphique qui permet de rendre accessible la question du changement climatique. Avec humour mais rigueur, Yoram Bauman, économiste de l'environnement américain également connu comme le premier "économiste de one man show", explique les causes du changement climatique, ses conséquences, mais aussi les actions (économiques, techniques et énergétiques) pour le juguler. Le tout en bande-dessinée. Idéal pour permettre de mieux comprendre les enjeux du climat, au moment où le climatoscepticisme revient en force.

 

 

Pour les enfants et les grands enfants

 

Bienvenue dans ton Monde, de Yacine Aït Kaci, éditions Nathan

Ce petit livre graphique, d’une centaine de pages, permet d’expliquer simplement aux enfants (et aux plus grands), les grands défis (le réchauffement climatique, l’acidification des océans, la fin du travail…) et les solutions (les voitures autonomes, la réalité virtuelle, les robots, les énergies renouvelables, les nouveaux métiers, l’homme augmenté, la médecine du futur…) d’un monde plus durable. Une plongée dans le monde de demain avec Elyx, le célèbre petit bonhomme dessiné devenu premier ambassadeur virtuel de l’ONU, comme guide de choix. 

 

 

Pour comprendre le phénomène Trump

 

Allô Houston, de Henri Landes, éditions Max Milo, 2016

Liens incestueux entre lobbies industriels et politiques, difficulté à remettre en cause le modèle américain extrêmement polluant, modèle agroalimentaire provoquant de graves problèmes de santé publique… Henri Landes, maître de conférence à Sciences Po, décortique les maux de l’Amérique qui ont conduit à l’élection de Donald Trump. 

Béatrice Héraud avec Antonin Amado
© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENTREPRISES RESPONSABLES

Entreprise responsable

Actualité nationale, européenne et mondiale quotidienne de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE).

Raison d etre cible Dilok Klaisataporn

La France compte plus de 200 entreprises à mission, employant 500 000 salariés

Si elles ne sont encore qu’une toute petite poignée, le nombre d’entreprises ayant adopté le statut de société à mission croît rapidement. Elles sont désormais 200 entités, allant de la microentreprise au très grand groupe, et comptent plus d’un demi-million de salariés. De quoi montrer l’exemple et...

Raison d etre cible Dilok Klaisataporn

Découvrez sept raisons d’être qui ont vraiment du sens

De plus en plus d’entreprises adoptent une raison d’être. Ce dispositif de la loi Pacte doit être un mantra de la structure sur son rôle dans la société, au-delà de ses seuls impératifs économiques. Si beaucoup sonnent creux, d’autres, issues de concertations globales avec les équipes, ont un sens...

Biodiversite nature renard Xeppo

Donner une valeur à la nature, le défi à relever pour les entreprises

Et si les services rendus par la nature ou les impacts des entreprises sur l’environnement étaient intégrés dans les comptes des entreprises ? Des méthodologies de comptabilité multi-capitaux, prenant en compte le financier, l’environnement et l’humain, ont vu le jour pour pousser les entreprises à...

Camif bannit produits hors union europeenne

Pour être plus responsable, Camif retire de son catalogue tous les produits fabriqués en dehors de l’Union européenne

C'est un changement radical pour Camif. Le distributeur de meubles et d'appareils électroménagers a banni de son catalogue tous les produits fabriqués en dehors de l'Union européenne. L'entreprise mise sur le local et le durable quitte à ce que cette décision plombe à court terme son bilan. Une...