Publié le 14 août 2018

ENTREPRISES RESPONSABLES

Des pièces Lego en canne à sucre pour moins polluer

[Mise à jour le 13 août 2018] Le célèbre groupe de jouets danois vient de commercialiser ses premières pièces de Lego à partir de plastique végétal issu de cannes à sucre durables. Pour l'instant, l'opération ne concerne que 25 pièces, mais le groupe ambitionne de l'étendre à toute sa gamme d'ici 2030.

Les éléments botanniques des Lego sont composés de plastique végétal.
Pixabay

La nouvelle collection de Lego va-t-elle enrayer le recul de ses ventes ? Trois ans après avoir investi 130 millions d'euros dans un laboratoire destiné aux matériaux durables, Lego commercialise enfin ses premiers Lego a base de cannes à sucre durables. Les Canadiens, Américains, Britanniques, Allemands et Autrichiens peuvent en profiter depuis le 1er août. 

Jusqu’ici toutes les briques Lego étaient constitués de plastique pur, dérivé du pétrole. Aujourd'hui les 25 nouveaux éléments sont faits avec du polyéthylène, "un plastique souple, durable et souple". Le polyéthylène à base de plante est produit à partir de la canne à sucre.

Aucune différence

Pour l’instant, ce nouveau procédé est limité aux éléments botaniques de Lego, comme les feuilles, les buissons ou les arbres. Soit 1 à 2 % de la quantité totale d’éléments en plastique produits par le groupe, affirme Lego.

"Les éléments ont été testés pour s’assurer que le plastique végétal répond aux normes élevées de qualité et de sécurité du groupe", précise Lego, "Les enfants et les parents ne remarqueront aucune différence dans la qualité ou l'apparence des nouveaux éléments, car le polyéthylène à base de plantes a les mêmes propriétés que le polyéthylène conventionnel", a expliqué Tim Brooks, vice-président, responsabilité environnementale du groupe.

Partenariat avec le WWF

Pour lancer cette nouvelle collection, le groupe de jouet s’est associé au WWF et a rejoint la Bioplastif Feedstock Alliance (BFA). "Il est essentiel que les entreprises de chaque industrie trouvent des moyens de s’approvisionner de façon responsable et d’assurer un avenir où les gens, la nature et l’économie prospèrent", a déclaré Alix Grabowski, responsable des programmes au WWF. "La décision du groupe Lego de recherche des plastiques biosourcés issus de sources durables représente une opportunité incroyable de réduire sa dépendance aux ressources limitées".

Le groupe a pour objectif de n’utiliser que des matériaux durables, à la fois pour ses jouets mais aussi pour son packaging. "Lego a ciblé 2030 pour atteindre le zéro déchet", précise le groupe. 

Marina Fabre@fabre_marina


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENTREPRISES RESPONSABLES

Entreprise responsable

Actualité nationale, européenne et mondiale quotidienne de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE).

Cannes Lion 2022 ban fossil fuel ads

Poussé par des agitateurs internes, le secteur de la publicité doit se réinventer

Encore une cérémonie bousculée ! Un ancien lauréat du Cannes Lion, grande fête de la publicité, a rendu son trophée pour dénoncer le soutien du festival aux "compagnies fossiles". Sous haute pression concurrentielle, parfois qualifié de verrouillé, le secteur de la publicité doit pourtant réinventer...

Arctic LNG 2 total energies russie novatek ru

Pourquoi TotalEnergies, de plus en plus isolée, s’accroche à la Russie

TotalEnergies est de plus en plus prise à partie pour sa présence en Russie. Des militants ont perturbé une table-ronde à laquelle participait son PDG tandis que deux ONG ont mis en demeure le groupe de cesser ses activités sur place, en s'appuyant sur son devoir de vigilance et le risque de...

Societes a mission CCO

La création du statut d’entreprise à impact, une "bascule" vers un nouveau modèle de capitalisme

Les patrons engagés signataires du "Manifeste pour l'économie de demain", dont la Maif, le groupe Le Bon Coin ou encore La Ruche qui dit oui, militent pour la création d'un statut à impact, à la fois plus contraignant mais aussi doté de contreparties comme des allégements de charges, des accès...

C I O

RSE : Pourquoi les "Chief Impact Officers" sont une bonne nouvelle pour réduire l'empreinte environnementale des entreprises

De plus en plus d’entreprises nomment des "Chief Impact Officers" au sein de leur comité exécutif. Si leurs missions s’apparentent à celle du "directeur développement durable" ou "de la RSE", elles permettent d'aller plus loin en amenant les entreprises à mesurer leurs progrès concrets en matière...