Publié le 16 décembre 2016

ENTREPRISES RESPONSABLES

La taxe sur les transactions financières renforcée

L’augmentation de la taxe sur les transactions financières est confirmée depuis hier mais son élargissement aux échanges intraday est finalement repoussé d’un an. Le gouvernement préfère, pour l’instant, attendre un accord européen.

Assemblee nationale hemicycle plein vue panoramique
Photo d'illustration
Assemblée nationale

C’était un sujet attendu du projet de budget 2017. Après des heures de négociations, les député.e.s ont confirmé une augmentation du taux de la taxe sur les transactions financières. Passant ainsi de 0,2 à 0,3%. 

C’est un "premier pas important", note Oxfam dans un communiqué. D’autant que les recettes de cette taxe seront affectées à la solidarité internationale, aux inégalités, à la lutte contre le changement climatique… C’est à dire au développement durable.

 

Une taxe sur les échanges les plus spéculatifs pour 2018

 

La France, qui porte un projet "ambitieux", selon les mots de Michel Sapin, ministre de l’Économie et des finances, n’élargira cependant pas l’assiette de la TTF. Cette dernière ne s’appliquera que sur les actions et non sur les produits dérivés.

Mais c’est surtout sur les échanges les plus spéculatifs, dits intraday, car réalisés au cours d’une même journée, que le vote était le plus attendu. Les associations appelaient le gouvernement à une mise en application de ces échanges intra-journaliers pour le 1er janvier 2017. L’Assemblée a préféré la repousser d’un an, suivant ainsi l’avis du gouvernement.

 

Faire place aux négociations européennes

 

"Il est regrettable que le Gouvernement n’ait pas saisi l’occasion de dégager, dès l’année prochaine, plusieurs milliards d’euros supplémentaires pour la solidarité internationale et la lutte contre le changement climatique", a dénoncé Sandra Lhote-Fernandes d’Oxfam.

Pour Michel Sapin, il s’agissait d’être "réaliste" et de laisser le temps à "toutes les discussions techniques et négociations entre partenaires". La France, moteur dans les négociations européennes, attendait surtout un accord sur une TTF au niveau communautaire avant d’intégrer les échanges intraday.  

Oxfam tire, de son côté, un bilan "en demi-teinte" et accuse l’exécutif de "laisser la responsabilité de sa mise en œuvre à un nouveau gouvernement". Seule solution : "faire aboutir le projet de TTF européenne avant la fin du quinquennat".

Marina Fabre
© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Social, environnement, gouvernance : Quel bilan du quinquennat de François Hollande ?

Il ne briguera pas un second mandat à la présidence de la République. François Hollande l’a annoncé jeudi dernier. L'heure du bilan a donc sonné. Que faut-il retenir du quinquennat concernant les thématiques liées à la RSE, c’est-à-dire en matière sociale, environnementale et de...

La taxe européenne sur les transactions financières (TTF) sur le point d’aboutir

L'instauration d'une taxe européenne sur les transactions financières (TTF) n'a jamais semblé si proche. Elle pourrait être adoptée d'ici le mois de décembre. 10 pays européens se sont mis d'accord sur les grandes lignes de sa mise en oeuvre. La commission européenne a été chargée...

Climat : la taxe sur les transactions financières rate son rendez-vous avec la COP21

Un accord "politique" a été signé ce mardi 8 décembre par les ministres de l’Economie de dix pays européens sur le projet de taxe sur les transactions financières européenne. L’Estonie a jeté l’éponge. Et le texte présenté à Bruxelles précise seulement que la taxe aura une assiette...

Taxe sur les transactions financières en Europe : pourquoi ça coince

La 3ème conférence sur le financement du développement s’ouvre aujourd’hui à Addis-Abeba, en Éthiopie. Un rendez-vous crucial à quelques mois de la COP 21. Sans réponse financière suffisamment crédible de la part des pays du Nord, difficile en effet d’envisager la signature d’un accord...

ENTREPRISES RESPONSABLES

Entreprise responsable

Actualité nationale, européenne et mondiale quotidienne de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE).

Deforestation amazonie double en un an Greenpeace

Devoir de vigilance : les entreprises sont de plus en plus poursuivies en justice par des ONG

La France a été le premier pays de l'Union européenne à se doter d'une loi sur le devoir de vigilance obligeant les multinationales à prendre en compte leurs impacts environnementaux et sociaux sur l'ensemble de leurs chaînes de valeur. Deux ans après, onze procédures ont été lancées contre Casino,...

Reporting alphaspirit

Reporting ESG : la France veut faire preuve d’exemplarité au risque de la complexité

Comment traduire la loi Pacte en pratiques environnementales et sociales homogènes des entreprises pour démontrer l’excellence française ? Comment imposer par la loi de nouvelles obligations de reporting sur le climat et la biodiversité aux investisseurs ? Le gouvernement accélère pour rendre plus...

Olivia Gregoire secretaire d E tat Bercy Clarisse Gallois Hans Lucas Hans Lucas via AFP

Le gouvernement lance Impact, une plateforme pour enseigner aux entreprises le reporting extra-financier

Faire des rapports sur des données financières, c’est facile pour une entreprise. Mais reporter son impact environnemental, être transparent sur ses vertus sociales ou mesurer sa gouvernance, un casse-tête pour des milliers de PME qui devront pourtant se prêter à l’exercice dès 2023 selon le droit...

Les écarts salariaux dans les grands groupes deviennent un risque RSE surveillé par les actionnaires

Les rémunérations ahurissantes des dirigeants de grands groupes cotées ne passent plus. Aussi bien aux États-Unis qu’en Europe, les votes contre les rémunérations se sont enchaînés comme jamais lors des premières assemblées générales qui se sont tenues en 2021. En pleine crise sanitaire, quand ces...