Publié le 17 janvier 2017

ENTREPRISES RESPONSABLES

Huile de palme : Greenpeace cible HSBC

HSBC mise en cause par Greenpeace. L’ONG accuse la banque de financer des entreprises se livrant à la déforestation en Indonésie afin de développer la culture d’huile de palme. HSBC affirme ne pas avoir connaissance de manquements à ses engagements environnementaux. 

HSBC deforestation ULET IFANSASTI GETTY IMAGES ASIAPAC Getty Images AFP 16 01 2017
La déforestation engendrée par la culture des palmiers à huile détruit l'habitant naturel des orang-outangs
Ulet Ifansasti / Getty Images / AFP

Six entreprises "parmi les plus destructrices du secteur de l’huile de palme" sont financées par HSBC. Six entreprises auxquelles la banque aurait accordé des prêts à hauteur de 16,3 milliards de dollars. C’est l’accusation lancée aujourd’hui par Greenpeace.

Selon l’ONG, ces groupes sont pourtant "notoirement connus pour participer à la déforestation, raser des milliers d’hectares de forêts, détruire des habitats critiques pour les orangs outans, ou pour opérer illégalement sans consentement des populations locales", affirme Anne-Sophie Simpere, chargée de campagne Forêts à Greenpeace.

 

"Le discours et les pratiques"

 

Parmi les entreprises citées, Bumitama Agri Ltd qui a bénéficié, selon l’ONG, de prêts de 190 millions de dollars de HSBC alors qu’elle a "rasé plus de 160 000 hectares pour aménager des plantations de palmiers à huile".

Ou encore Goodhope Asia Holdingt Ltd contre laquelle des ONG et des communautés locales ont porté plainte auprès de la RSPO (table ronde sur l'huile de palme responsable, NDLR) pour "accaparement de terres et destruction des forêts" dans la province de Papouasie.

"HSBC est une banque qui affirme mettre le développement durable au cœur de ses priorités stratégiques. Mais il y a le discours et les pratiques", tranche Anne-Sophie Simpere.

 

HSBC se défend

 

De son côté, le groupe bancaire ne confirme pas le fait que ces entreprises soient ses clients. Mais se défend tout de même : "HSBC ne fournit pas sciemment de services financiers qui soutiennent directement les sociétés produisant, transformant ou distribuant de l’huile de palme qui ne respectent pas notre politique".

Elle affirme n’avoir "pas connaissance" de "clients présumés" qui fonctionnent "en dehors de notre politique".

 

Manque de vigilance

 

"Cela signifie que HSBC a une politique dont elle ne vérifie pas l’application", estime Anne-Sophie Simpere. Elle pointe des prêts accordés par HSBC alors que "plusieurs plaintes auprès de la RSPO visaient ces entreprises. Ce sont des éléments qui pouvaient alerter la banque". 

Greenpeace demande à HSBC de renforcer ses politiques de préservation des forêts et de faire preuve de transparence sur l’huile de palme. "Elle doit s’engager à adopter et à appliquer une politique zéro déforestation, zéro tourbière et zéro exploitation"

Marina Fabre
© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

De l'huile de palme durable pour les savons «The Body Shop»

Afin d'enrayer la déforestation entraînée par le commerce de cette huile végétale, The Body Shop a annoncé qu'il se fournirait exclusivement en huile de palme produite de manière durable pour ses savons. Cette première mondiale pour un groupe cosmétique constitue une étape importante dans...

Des critères plus exigeants pour l'huile de palme durable

Depuis son lancement, la table ronde pour une huile de palme durable (RSPO en anglais) vise à promouvoir une production d'huile de palme plus respectueuse de l'environnement et des droits sociaux sur l'ensemble de la chaîne de production. Elle a renforcé ses principes et critères en avril...

Des industriels s'allient pour une « huile de palme durable »

Le 2 septembre, 6 industriels (Cérélia, CSM, Ferrero, Nestlé, Unilever, Vandermoortele) et 3 fédérations professionnelles (l'ANIA, association nationale des Industries agroalimentaires, Alliance 7, la fédération des produits de l'Epicerie et de la Nutrition spécialisée et la FNCG, la...

Huile de Palme : les entreprises peuvent mieux faire

Les pratiques des acheteurs d'huile de palme s'améliorent, du moins dans les engagements affichés. C'est le bilan que tirent le WWF et Greenpeace dans deux études publiées récemment. Mais les deux ONG appellent les entreprises à accélérer la mise en pratique de leurs engagements.

ENTREPRISES RESPONSABLES

Entreprise responsable

Actualité nationale, européenne et mondiale quotidienne de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE).

Assemblee nationale hemicycle plein vue panoramique

Loi Pacte : attention au risque de greenwashing !

La loi Pacte a été adoptée en deuxième lecture par les députés samedi 16 mars. Le volet sur la responsabilité sociétale des entreprises (RSE), vidé de sa substance par les sénateurs, a été repris à l’identique de la version initiale des députés. Mais loin de faire l’unanimité, il divise aujourd’hui...

Comptabilite verte reporting entreprise iStock OGGM

Demain, la comptabilité d’entreprise pourrait intégrer la dette écologique

Depuis le début du mois, une dizaine d’entreprises situées dans le sud de la France mènent une expérimentation pour intégrer les enjeux environnementaux et sociaux dans leurs bilans comptables. Une expérience pilote menée par le cabinet Compta durable et soutenue par l’Ademe, le ministère de la...

Grand debat national entreprises 1 Camif

Grand débat national : "l’entreprise doit prendre sa place dans ce moment de démocratie", selon la Camif

Alors que tous les acteurs étaient invités à se saisir du Grand débat national, peu d’entreprises ont été à l’initiative de l’organisation d’un tel événement. À Niort, la Camif a considéré que tel était son rôle en tant qu’entreprise à mission. Le 5 mars dernier, elle a réuni une centaine de...

Notation agences de notation etoiles iStock oatwa

Les entreprises notent les agences de notation extra-financière… et leur donnent à peine la moyenne

2,78/5. C’est la note globale que donnent les entreprises du SBF120 aux agences de notation extra-financière. Soit une mention "passable". Au-delà de cette évaluation, pas toujours très tendre, commanditée par l’Afep, le Medef, le Cliff (association de relations investisseurs) et le C3D (Collège des...