Publié le 21 mars 2018

ENTREPRISES RESPONSABLES

Google va censurer les publicités pour le bitcoin et autres produits financiers spéculatifs

Face à l’engouement pour le bitcoin et autres cryptomonnaies, Google va s'attaquer aux publicités pour les produits financiers spéculatifs dès cette année. C’est ce qu’a annoncé le géant Internet américain en présentant le bilan 2017 de ses efforts sur le contrôle des publicités. En 2017, l'entreprise à bloqué 3,2 milliards d'annonces non-adaptées.

En 2018, suite à l’engouement pour le bitcoin, Google va s'attaquer aux publicités pour les produits financiers non régulés ou trop complexes.

"Nous voulons faire en sorte que les publicités Google et que l'écosystème publicitaire soit sûrs et efficaces pour les gens, les annonceurs et les éditeurs", a expliqué au cours d'une conférence vidéo Jessica Stansfield, en charge des contrôles sur les publicités pour Google Europe Afrique et Moyen Orient.

Dans ce cadre, le géant américain a décidé de mieux contrôler les publicités liés aux produits financiers. En 2016 déjà, il avait banni les publicités pour les prêts usuraires. En 2018, suite à l’engouement pour le bitcoin, ce sont les produits financiers non régulés ou trop complexes qui sont visés. Cela concernera aussi d'autres produits financiers risqués, comme les options binaires, les contrats de différences (CFD) ou des places de marchés permettant de spéculer sur les devises.

Depuis trois ans, le groupe intensifie ses efforts pour rassurer les annonceurs et les pouvoirs publics qui réclament une plus grande régulation des plateformes numériques. En 2015, Google avait retiré plus de 700 millions de "mauvaises publicités" puis 1,7 milliard l’an dernier en 2016. En 2017, ce sont plus de 3,2 milliards de publicités violant ses règles qui ont été bloquées, soit plus de 100 "mauvaises publicités" par seconde, selon un bilan publié sur son blog.

Des sites et des publicités retirés pour argumentaires mensongers

Le groupe explique également avoir refusé l'accès à sa régie publicitaire Adsense à des milliers de "mauvais éditeurs", sites et applications,  pour qu'ils ne puissent plus percevoir de recettes publicitaires.

En 2017, 12 000 sites ont été bloqués pour avoir copié ou contrefait des contenus d'autres sites. 7 000 comptes "Adwords", avec lesquels on peut acheter des mots-clés, ont été suspendus pour avoir utilisé des titres mensongers, visant à inciter les internautes à cliquer sur les publicités afin de les diriger sur des sites marchands sans rapport avec la promesse initiale.

Google a également retiré plus de 130 millions de publicités l'an dernier qui violaient ses règles (pour des sites vendant de faux produits pharmaceutiques, proposant des services mensongers, ou de faux diplômes par exemple) et 79 millions de publicités qui dirigeaient les internautes vers des sites contenant des logiciels malveillants.

La rédaction avec AFP

 

 


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENTREPRISES RESPONSABLES

Entreprise responsable

Actualité nationale, européenne et mondiale quotidienne de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE).

Pactforimpact photo BH

Pact for Impact : une alliance pour développer l'économie sociale et inclusive à l'international

Lors du sommet Pact for Impact qui s’est tenu les 10 et 11 juillet, les 50 délégations internationales se sont unies pour lancer un manifeste, celui d’une alliance mondiale pour une économie sociale et inclusive. Dans la sphère française, l’initiative gouvernementale 10% lancé fin mai tente aussi de...

Loi Pacte : la Maif, première grande entreprise à se transformer en société à mission

La Maif est la première entreprise à déclarer entamer sa transformation pour adopter le statut d’entreprise à mission ouvert par la loi Pacte d’ici le printemps 2020. Un moyen pour l’assureur "militant", selon son mantra, de valoriser sa différence dans un secteur particulièrement concurrentiel.

Avec son application et sa monnaie virtuelle, la fintech Impak veut booster l’économie à impact positif

Créer un écosystème vertueux, permettant de développer l’économie à impact positif, c’est l’objectif de la fintech canadienne Impak finance. Elle revendique déjà 10 000 utilisateurs et des milliers d’entreprises identifiées comme pouvant contribuer positivement à la société et l’environnement....

10% Lab, la nouvelle initiative gouvernementale pour engager les entreprises dans la transition

Après le French Impact, le Pact for Impact, voici le 10 % Lab. Une nouvelle initiative gouvernementale destinée à rassembler les entreprises autour de la transition écologique et sociale. L’objectif : montrer que le gouvernement agit sur le sujet alors que l’écologie a été un thème porteur lors des...