Publié le 11 octobre 2019

ENTREPRISES RESPONSABLES

Ferrero, Groupama, Monabanq, la Maif, la Maaf et PSA ne veulent pas associer leur marque à Éric Zemmour

Le retour d’Éric Zemmour sur CNews ne passe pas inaperçu alors que celui-ci a tenu un discours très virulent sur l’immigration lors de la Convention des droites fin septembre. Bien que la chaîne du groupe Canal+ assure qu’il ne s’agit pas d’une tribune ouverte, plusieurs marques mises sous pression sur les réseaux sociaux ont annoncé qu’elles ne feraient pas publicité à proximité des émissions où apparait le journaliste.

Eric Zemmour Concention de la droite SameerAl Doumy AFP
Plusieurs annonceurs ont décidé de ne plus annoncé dans des émissions où apparaît Éric Zemmour.
@SameerAl-Doumy/AFP

Éric Zemmour, déjà présent dans l’émission "Zemmour et Naulleau" sur Paris Première, va rejoindre à partir de lundi 14 octobre CNews dans la quotidienne "Face à l'info". Une nouvelle qui a soulevé la polémique après que l’éditorialiste ait tenu un discours très virulent à la Convention des droites sur l’immigration et l’Islam, diffusé sur LCI. Au point que le parquet de Paris a ouvert une enquête, pour "injures publiques" et "provocation publique à la discrimination, la haine ou la violence". Le 17 septembre dernier, il avait par ailleurs été condamné pour provocation à la haine raciale après son passage dans l'émission C à vous. 

Des annonceurs, interpellés sur Twitter par le collectif américain "Sleeping Giants" - déjà connu pour avoir privé le site de Steve Banon, conseiller ultraconservateur de Donald Trump, de 90 % de ses revenus publicitaires - ont fait savoir qu'ils n'achèteraient plus de spots pendant "Zemmour et Naulleau" et éventuellement à proximité d’autres émissions où apparaît le polémiste. Au rang de ces entreprises, on retrouve Ferrero, la Maaf, la Maif, Monabanq, Groupama, le groupe PSA.

CNews maintient sa stratégie

Ferrero, qui commercialise le Nutella, a été le premier à prendre ses distances. Sur Twitter, l’entreprise écrivait le 7 octobre : "En aucun cas nous ne cautionnons les propos et prises de position de M. Zemmour. Nous avions effectivement un spot avant l’émission. Notre agence média ne connaissait ni le contenu ni la programmation au moment où elle a réalisé nos achats média avec Paris Première".

 

Dans le cadre de cette polémique, RTL a décidé de prendre ses distances avec Éric Zemmour, tandis que le Figaro, l’employeur historique du journaliste, a dénoncé publiquement les propos de son salarié. En revanche CNews ne semble pas encore fléchir. "Nous n'offrons pas une tribune sans filtre ni même un créneau d'expression libre, c'est vraiment un face à face avec des fortes personnalités", assure Gérald-Brice Viret. "Éric Zemmour ne sera en aucun cas la voix de CNews, ce sera une des voix sur CNews", explique le dirigeant de Canal+.

Ce n’est pas la première fois que des annonceurs font pression sur une émission ou sur une chaîne pour éviter que leur marque ne soit associée à des propos qu’ils ne cautionnent pas. En mai 2017, une dizaine de marques, dont Petit Navire, Channel, Bosch, Disney, Groupama, avait retiré temporairement leurs spots de l’émission "Touche pas à mon Poste" de Cyril Hanouna sur C8, suite à un canular téléphonique homophobe.

Ludovic Dupin avec AFP


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENTREPRISES RESPONSABLES

Entreprise responsable

Actualité nationale, européenne et mondiale quotidienne de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE).

Micro Europe1

L’audience à tout prix : un modèle à risque bientôt expérimenté par Europe 1 ?

L’arrivée à Europe 1 de l’ancien rédacteur en chef de Valeurs Actuelles a créé un malaise au sein des journalistes au groupe. Ceux-ci demandent aux dirigeants revoir leurs positions sur ce choix en matière de "valeurs éditoriales" pour la chaîne de radio attachées qui se veut "non idéologisé". À...

Impact Score LyssenkoAlexander 01

À l’occasion du plan de relance, les entrepreneurs sociaux poussent le déploiement d'un Impact score

Lors de son université d’été sur l’économie de demain, le mouvement des entreprises sociales et solidaires a dévoilé un nouvel outil : l’Impact score. Un outil qui permet d’évaluer la durabilité d’une entreprise et de la rendre transparente pour les consommateurs et les employés. À l’heure où se...

RioTinto Pilbara Australie

Après avoir détruit un site aborigène historique, Rio Tinto coupe les bonus de ses dirigeants

Rio Tinto fait son mea culpa pour la destruction, en mai dernier, d’un site aborigène vieux de 46 000 ans dans l’ouest australien. Le conseil d’administration a décidé de sanctionner trois dirigeants, dont Jean-Sébastien Jacques, le directeur général du groupe, en supprimant leurs bonus. Une...

Mesures verte relance iStock anyaberkut

Relance post-Covid : trois mesures essentielles pour transformer durablement les entreprises

Les entreprises françaises sont actuellement réunies à l'événement annuel du Medef pour demander l'aide du gouvernement afin de relancer une économie mise à genoux par l’épidémie de coronavirus et la rendre plus durable. Cette réflexion est mondiale. Trois grandes mesures se détachent déjà : une...