Publié le 26 novembre 2015

ENTREPRISES RESPONSABLES

Entreprises, collectivités : comment mettre en valeur ses engagements dans la plateforme NAZCA ?

Pour atteindre l’objectif d’un réchauffement limité à 2°C, le seul traité international conclu par les Etats ne suffira pas. C’est la conviction de la CCNUCC et de la France qui poussent l’Alliance de Paris pour le climat. Une initiative qui intègre dans ses piliers fondateurs l’Agenda des solutions. Celui-ci doit mobiliser l’action et les engagements des acteurs non étatiques dont les entreprises en faveur du climat. Ces engagements sont recensés sur un portail internet appelé NAZCA. Mode d’emploi.

Capture d’écran d’une fiche entreprise sur la plateforme NAZCA
Capture d’écran d’une fiche entreprise sur la plateforme NAZCA
Nazca

Pourquoi inscrire ses engagements sur la plateforme NAZCA ?  

NAZCA (pour Zone des Acteurs Non-étatiques pour l’Action pour le Climat) centralise et simplifie l’information sur les engagements climat des villes, des régions, des entreprises et des investisseurs. Elle est disponible sur le site climateaction.unfccc.int .  

S’inscrire sur la plateforme, consultable par tous, le grand public comme les négociateurs, permet de donner de la visibilité aux engagements des entreprises sur le climat et d’évaluer leurs ambitions, à un niveau mondial.  

C’est aussi sur cette plateforme que vont être sélectionnées les initiatives coopératives les plus marquantes et les plus sérieuses qui sont remontées sur une autre plateforme baptisée LPAA (pour Plan d'Actions Lima-Paris, autre nom de l’Agenda des solutions) et triées par grands engagements (résilience, efficacité énergétique, énergies renouvelables, etc.). Cette sélection est effectuée par un panel de haut niveau - des représentants de la CCNUCC, de la France, du Pérou (hôtes des deux dernières COP) et de l’Assemblée générale des Nations Unies - sur une demi-douzaine de critères.  

 

A qui cela s’adresse ?  

A toutes les entreprises et pas seulement les grandes. Les organisateurs de la COP 21 souhaitent aussi valoriser les initiatives des PME. Elles bénéficient donc d’un traitement adapté, qui leur permet de ne pas remplir des documents aussi précis que ceux des grandes entreprises.

 

Quelles sont les démarches à effectuer ?

NAZCA fédère des bases de données existantes (CDP, Global compact, The Climate group, etc.) ainsi que les initiatives dites coopératives comme celles de We Mean Business par exemple. Elle sélectionne seulement quelques engagements clés : cible de baisse d’émissions, d’efficacité énergétique, de production d’énergies renouvelables, etc. Des cibles ambitieuses, quantifiables et datées.  

Si vous souhaitez vous s’engager individuellement ou mettre à jour des engagements vis-à-vis de la dernière campagne du CDP par exemple, il faut s’inscrire sur la plateforme via l’organisme qui convient à votre structure: plutôt CDP pour les grandes entreprises et Global Compact pour les PME. Puis fournir les informations demandées par l’organisme. Pour les engagements collectifs (dits "initiatives coopératives") il faut activer le lien avec le descriptif de l’initiative sur la plateforme mais aussi contacter directement le secrétariat de celle-ci et suivre la procédure. Après un court délai de transmission et d’enregistrement, vos engagements apparaîtront sur la plateforme.  

Béatrice Héraud. Article initialement paru dans L’essentiel de la RSE n°111 (octobre-décembre 2015)
© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENTREPRISES RESPONSABLES

Entreprise responsable

Actualité nationale, européenne et mondiale quotidienne de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE).

Arctic LNG 2 total energies russie novatek ru

Pourquoi TotalEnergies, de plus en plus isolée, s’accroche à la Russie

TotalEnergies est de plus en plus prise à partie pour sa présence en Russie. Des militants ont perturbé une table-ronde à laquelle participait son PDG tandis que deux ONG ont mis en demeure le groupe de cesser ses activités sur place, en s'appuyant sur son devoir de vigilance et le risque de...

Societes a mission CCO

La création du statut d’entreprise à impact, une "bascule" vers un nouveau modèle de capitalisme

Les patrons engagés signataires du "Manifeste pour l'économie de demain", dont la Maif, le groupe Le Bon Coin ou encore La Ruche qui dit oui, militent pour la création d'un statut à impact, à la fois plus contraignant mais aussi doté de contreparties comme des allégements de charges, des accès...

C I O

RSE : Pourquoi les "Chief Impact Officers" sont une bonne nouvelle pour réduire l'empreinte environnementale des entreprises

De plus en plus d’entreprises nomment des "Chief Impact Officers" au sein de leur comité exécutif. Si leurs missions s’apparentent à celle du "directeur développement durable" ou "de la RSE", elles permettent d'aller plus loin en amenant les entreprises à mesurer leurs progrès concrets en matière...

Entreprises vertes 01

La France, pays où les entreprises engagées sont parmi les plus performantes au monde

L'Hexagone se distingue dans un domaine porteur, la responsabilité sociale des entreprises (RSE). Le pays arrive en effet dans le trio de tête du palmarès d’Ecovadis des pays les plus performants en la matière, juste derrière la Suède et la Norvège et loin devant l’Allemagne (15e) ou les États-Unis...