Publié le 13 janvier 2017

ENTREPRISES RESPONSABLES

Égalité professionnelle : "préserver le mouvement insufflé pendant ce quinquennat"

Un bilan positif, quelques zones d’ombre... Pour Olga Trostiansky, c’est ce qui ressort du quinquennat de François Hollande en matière d’égalité professionnelle. La présidente du Laboratoire de l’égalité, qui vient de publier un état des lieux, revient sur le chemin parcouru ces cinq dernières années et sur ce qu’il reste à accomplir.

En 2011, François Hollande s'engageait sur l'égalité professionnelle femmes-hommes devant Olga Trostiansky
Jacques Demarthon / AFP

Quel regard portez-vous sur le quinquennat de François Hollande, sur lequel vous venez de publier un état des lieux ?

Olga Trostiansky : On vient de vivre cinq années extraordinaires sur les droits des femmes en France. Pour la première fois, depuis Yvette Roudy, le gouvernement s’est doté d’un ministère sur ces questions. Les quinquennats précédents résumaient les droits des femmes à la violence.

La ministre Najat Vallaud-Belkacem a su comprendre et faire comprendre que les droits des femmes c’est aussi l’égalité professionnelle. Elle a imposé l’égalité partout, tout le temps, et pas seulement le 8 mars (journée internationale des droits de femmes, NDLR).

On peut avoir une crainte pour la suite. Il y a des crispations, des régressions, on entend certains dire que "les femmes doivent rentrer au foyer", qu’il y’aura de ce fait "plus de travail pour les hommes". Il faut faire attention à ce type de climat.

 

Concrètement, quelles mesures phares retenez-vous ?


Celle sur la présence des femmes dans les conseils d’administration (CA). La loi Copé-Zimmerman, complétée par Najat-Vallaud Belkacem, a fait avancer les choses. On est sur la bonne voie même si le quota de 40% de femmes dans les CA n’est pas encore atteint.

Un autre point positif concerne les sanctions. Depuis 2013, les entreprises de plus de 50 salarié.e.s devaient élaborer un plan d’action sur l’égalité professionnelle. Najat Vallaud-Belkacem a fait passer cette obligation du virtuel au réel en imposant des sanctions aux entreprises.

Enfin, la loi Rebsamen a été une avancée majeure. Elle impose la proportionnalité dans les organisations syndicales. Certaines entreprises sont aujourd’hui composées à 80% de femmes et pourtant ces dernières sont représentées syndicalement à 100% par des hommes.

 

Quels sont les points noirs ?


La précarité des femmes. L’écart salarial entre femmes et hommes est aujourd’hui de 27%. Les métiers dans lesquels les femmes sont sur-représentées sont sous payés. C’est l’inverse pour les hommes.

88% des personnes qui sont à temps partiel sont des femmes. Il y a celui subi, principalement par les caissières de supermarchés ou les femmes de ménage mais il y a aussi une grosse partie des femmes qui choisissent un 4/5ème. Or cela pèse directement sur leur carrière et sur les retraites : on observe un écart de retraite de 30%.

Propos recueillis par Marina Fabre
© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Parité dans les conseils d’administration : 2017, l’heure du bilan

6 ans. C'est le temps dont les grandes entreprises ont bénéficié pour se préparer. En 2017, elles devront compter au moins 40% de femmes dans leur conseil d’administration. Les plus grandes d’entre elles s’en sortent généralement bien. Mais beaucoup d’entreprises sont encore loin du...

Égalité professionnelle : les PME désarmées

Depuis 2013, un décret oblige les entreprises de plus de 50 salarié.e.s à déposer un plan d’action sur l’égalité professionnelle auprès des services de l’État. Les grandes entreprises s’en sortent bien. Ce n’est pas le cas des PME. Résultat : elles représentent la grande majorité des...

"Paye ton sexisme" au travail

La parole des femmes se libère. De "Paye Ta Blouse", en milieu hospitalier, à "Paye Ta Robe" en milieu judiciaire, les plateformes de témoignages contre le sexisme en milieu professionnel se multiplient. Le but ? Une prise de conscience.

Primaire de gauche : qui propose quoi ?

Le premier tour de la Belle Alliance Populaire a lieu ce dimanche. Quelle place les thématiques RSE ont-elles dans le programme des 7 candidats? Du revenu universel à l’encadrement du salaire des grands patrons, en passant par une taxe sur les robots ou les enjeux de la chaîne...

ENTREPRISES RESPONSABLES

Entreprise responsable

Actualité nationale, européenne et mondiale quotidienne de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE).

Raison d etre cible Dilok Klaisataporn

La France compte plus de 200 entreprises à mission, employant 500 000 salariés

Si elles ne sont encore qu’une toute petite poignée, le nombre d’entreprises ayant adopté le statut de société à mission croît rapidement. Elles sont désormais 200 entités, allant de la microentreprise au très grand groupe, et comptent plus d’un demi-million de salariés. De quoi montrer l’exemple et...

Raison d etre cible Dilok Klaisataporn

Découvrez sept raisons d’être qui ont vraiment du sens

De plus en plus d’entreprises adoptent une raison d’être. Ce dispositif de la loi Pacte doit être un mantra de la structure sur son rôle dans la société, au-delà de ses seuls impératifs économiques. Si beaucoup sonnent creux, d’autres, issues de concertations globales avec les équipes, ont un sens...

Biodiversite nature renard Xeppo

Donner une valeur à la nature, le défi à relever pour les entreprises

Et si les services rendus par la nature ou les impacts des entreprises sur l’environnement étaient intégrés dans les comptes des entreprises ? Des méthodologies de comptabilité multi-capitaux, prenant en compte le financier, l’environnement et l’humain, ont vu le jour pour pousser les entreprises à...

Camif bannit produits hors union europeenne

Pour être plus responsable, Camif retire de son catalogue tous les produits fabriqués en dehors de l’Union européenne

C'est un changement radical pour Camif. Le distributeur de meubles et d'appareils électroménagers a banni de son catalogue tous les produits fabriqués en dehors de l'Union européenne. L'entreprise mise sur le local et le durable quitte à ce que cette décision plombe à court terme son bilan. Une...