Publié le 10 mai 2017

ENTREPRISES RESPONSABLES

Dakota Access Pipeline : Crédit Suisse sous le coup d’une plainte devant l’OCDE

Le géant suisse fait l’objet d’une plainte devant le point de contact national helvète de l’OCDE en raison de son implication dans le chantier américain très controversé du pipeline Dakota Access. Plusieurs banques européennes sont attaquées pour leur participation directe ou indirecte au financement de ce projet.

Dakota Access Pipeline Day of Action, à San Francisco
@Michael Short / Greenpeace

L’association Society for Threatened People (STP) vient de déposer une circonstance spécifique contre Crédit Suisse devant le point de contact national (PCN) suisse de l’OCDE. L’objet du grief : la participation de la banque au très controversé chantier du pipeline américain North Dakota Access. Ce tuyau enterré de 1 886 kilomètres de long doit transporter la production pétrolière du Dakota du Nord jusque dans l'Illinois.

Ce projet a été bloqué pendant des années sur son dernier tronçon. Il est très contesté en raison de son implantation sur des territoires Sioux qui craignent notamment une pollution de leur principale ressource en eau (le lac Oahe) et de leurs terres, mais aussi une profanation de leurs lieux sacrés. Mais les promoteurs ont finalement obtenu le feu vert du nouveau président américain Donald Trump en janvier dernier.

 

Une participation indirecte mais un rôle clé

 

Le recours de STP, qui peut s’apparenter à une plainte, permet d’entamer une démarche de médiation non juridique entre le plaignant et l’entreprise, en se basant sur les principes directeurs de l’OCDE à l’intention des multinationales (1). Ce texte fait référence en matière de respect des droits humains par les entreprises au niveau international.

Dans le cas du Crédit suisse, même si le géant bancaire ne participe pas directement au financement du chantier, il  jouerait un "rôle clé" dans le financement et le conseil destinés à des entreprises engagées dans celui-ci (Energy Transfer Partners, Energy Transfer Equity et Sunoco Logistic Partners).

En participant indirectement à ce projet, la banque violerait ainsi les principes directeurs de l’OCDE et ceux des Nations Unies en matière de droits de l’Homme, assure l’organisation. Des préoccupations partagées par la très respectée fondation suisse Ethos, spécialisée dans l’investissement responsable. 

 

Les banques pointées du doigt sur le Dakota access

 

STP, qui a un statut consultatif auprès du conseil économique et social des Nations Unies, a expliqué avoir porté plainte après un dialogue infructueux avec la banque sur cette question. De son côté, Crédit Suisse a assuré qu’elle participerait "de façon constructive" au processus d’évaluation du problème par le PCN.

D’autres banques sont dans la tourmente pour leur implication dans le financement de ce chantier. Face à une forte contestation, à la fois de la société civile mais aussi d’une coalition de 130 investisseurs responsables, les établissements financiers font marche arrière à l’exemple de BNP Paribas ou de Dutch Bank ING qui se sont retirées du financement du projet.  En Allemagne, une forte mobilisation a vu le jour pour que la banque publique Bayern LB fasse de même. La banque ne s’est pas retirée du projet mais a déclaré qu’elle n’octroierait plus de crédits supplémentaires.

 

(1) Depuis 2013 et la circonstance spécifique déposée contre le fonds souverain norvégien et le fonds de pension néerlandais APG en tant qu’actionnaires minoritaires de Posco India (un géant de l’acier) accusé de violation de droits humains, les investisseurs sont aussi visés en cas de violations des principes directeurs de l’OCDE en matière de respect des droits humains par les entreprises au niveau international. Une jurisprudence confirmée le mois dernier par l’OCDE. 

Béatrice Héraud
© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

États-Unis: Keystone XL relancé, sa rentabilité questionnée

Donald Trump a relancé vendredi dernier le chantier de pipeline géant enterré par son prédécesseur. Un projet emblématique à l'heure où il s'apprête à abolir d'autres mesures environnementales phares de Barack Obama, en faisant notamment la part belle aux énergies fossiles. L'impact...

Pipeline Dakota Access : une banque allemande dans la tourmente

Le financement du projet d’oléoduc Dakota Access par la banque publique allemande BayernLB fait polémique. L’institution bancaire fait partie des 17 banques impliquées dans ce projet, avec l’allocation d’un crédit de 120 millions de dollars. Une action est prévue demain devant le siège de...

Projets d'oléoducs : Trump passe en force

Le nouveau président américain a signé deux décrets pour relancer les chantiers-clés des oléoducs Keystone XL et Dakota Access, stoppés par Barack Obama. Le déblocage de ces dossiers constitue un revers considérable pour les défenseurs de l'environnement aux États-Unis. Des actions de...

Donald Trump forme un gouvernement climatosceptique

Cette semaine, plusieurs noms de la future administration Trump ont été dévoilés. Parmi eux, des climatosceptiques notoires et des représentants du lobby pétrolier. De quoi alimenter les craintes concernant les politiques climatiques et énergétiques du futur gouvernement, qui prendra ses...

Oléoduc Dakota Access : victoire provisoire des Sioux

Le gouvernement américain a décidé de modifier le tracé du pipeline Dakota Access. Un soulagement pour les Sioux, qui craignaient une pollution de leur principale source d’eau, le lac Oahe. Mais rien n’est définitif : Donald Trump est favorable au chantier. Le futur président des USA...

ENTREPRISES RESPONSABLES

Entreprise responsable

Actualité nationale, européenne et mondiale quotidienne de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE).

Deforestation amazonie juillet 2020 christian braga greenpeace

Déforestation : une législation britannique en préparation pour mieux tracer et responsabiliser les chaines d’approvisionnement

Le gouvernement britannique prévoit d’instaurer une nouvelle loi visant à lutter contre la déforestation illégale et à protéger les forêts tropicales. Les entreprises vont devoir tracer leurs chaînes d’approvisionnement pour éliminer les risques sous peine d’amende. Une démarche qui s’inscrit dans...

Next gen

50 dirigeants européens lancent une consultation citoyenne pour repenser le rôle des entreprises dans la société

Emmanuel Faber de Danone, Pascal Demurger de la Maif ou Henriette Dræbye Rosenquist de Pfizer… 50 dirigeants européens ont décidé de lancer une consultation citoyenne à l’échelle européenne pour repenser le rôle de l’entreprise dans la société. Les conclusions de cette consultation inédite, en...

Dpef CCO

Reporting extra-financier : les entreprises françaises sur la (lente) voie de la transformation durable

Les entreprises montrent de mieux en mieux comment elles intègrent les questions environnementales, sociales et de gouvernance dans leurs activités. C’est ce qui ressort de l’analyse des déclarations de performance extra-financières des grandes entreprises françaises. Reste à l'intégrer efficacement...

Micro Europe1

L’audience à tout prix : un modèle à risque bientôt expérimenté par Europe 1 ?

L’arrivée à Europe 1 de l’ancien rédacteur en chef de Valeurs Actuelles a créé un malaise au sein des journalistes au groupe. Ceux-ci demandent aux dirigeants revoir leurs positions sur ce choix en matière de "valeurs éditoriales" pour la chaîne de radio attachées qui se veut "non idéologisé". À...