Publié le 05 septembre 2018

ENTREPRISES RESPONSABLES

Colin Kaepernick, symbole anti-Trump, devient l'égérie de Nike

Nike prend-il un risque commercial ? La marque à la virgule a choisi comme égérie de sa nouvelle campagne de publicité Colin Kaepernick. Le quarterback américain, figure de la lutte contre les violences policières, est une personnalité controversée. La marque a subi un appel au boycott et une chute de 4 % en Bourse. Reste qu'à long terme, sa stratégie pourrait s'avérer payante. 

Colin Kaepernick anti Trump egerie Nike EZRA SHAW GETTY IMAGES NORTH AMERICA AFP
Pour dénoncer les violences policières, le 23 octobre 2016, lors d'un match opposant la NFL aux Buccaners, Colin Kaepernick pose un genou à terre lors de l'hymne américain.
@EzraShaw/GettyImagesNorthAmerica/AFP

Colin Kaepernick devient l’égérie de Nike. Le footballeur américain, qui avait posé un genou à terre lors de l’hymne américain en 2016 pour dénoncer les violences policières envers les noirs, est devenu un symbole aux États-Unis. Et c’est lui que Nike a choisi comme ambassadeur pour sa campagne publicitaire fêtant les 30 ans de son célèbre "Just Do It".

 

 

 

Des chaussures Nike brûlées 

"C’est une stratégie risquée car elle prend position sur un sujet hautement politisé", juge Neil Saunders, expert chez GlobalData Retail, la marque prenant le risque "d’aliéner et de perdre des clients". Au lendemain de l’annonce, mardi 4 septembre, Nike accusait un recul de 3,16 % de ses actions en Bourse, les investisseurs craignant que la marque ne se coupe d’une frange de la population. Et pour cause, les appels au boycott se sont multipliés. Certains Américains pro-Trump ont même filmé leurs baskets Nike en dénonçant la posture de la marque. "Depuis quand le drapeau américain et l’hymne national deviennent offensants ?", s’interroge l’utlisateur de Twitter Sean Clancy. 

 

 

 


L’affaire est remontée au plus haut niveau de l’État, Donald Trump étant déjà entré en guerre ouverte à l’automne 2017 contre les joueurs protestataires dont Colin Kaepernick. Il a demandé à la NFL, la Fédération de football américain, de "sortir du terrain ces fils de putes". "Je pense que c’est un terrible message", a-t-il cette fois affirmé au site conservateur The Daily Caller. 

Renforcer ses ventes chez les millenials et les minorités 

Reste qu’à long terme, la stratégie de la marque pourrait s’avérer payante. "C’est un choix judicieux", explique Kelly O’Keefe, enseignant à la Virginia Commonweath University, car Nike veut renforcer ses ventes auprès des millenials, les 18 -35 ans, les minorités et en particulier la population noire.

La marque a misé sur le bon cheval. Le maillot de Colin Kaerpernick affiche de bonnes ventes bien qu’il n’ait plus joué depuis la saison 2016. "Nous croyons que Colin est l’un des sportifs les plus charismatiques de sa génération qui utilise la puissance du sport pour faire bouger le monde", a expliqué Nike à la chaîne de télévision ESPN Gino Fisanotti. 

Nike n’est pas la seule entreprise à avoir mis en avant des initiatives engagées pour renforcer sa responsabilité sociale. En juin, Facebook, Tesla, Microsoft… Les géants de la tech avaient dénoncé publiquement la politique de Donald Trump sur la séparation des enfants immigrés de leurs parents à la frontière américaine. Face à la fronde, le Président avait dû, pour la première fois depuis son élection, fait volte-face. 

Marina Fabre @fabre_marina avec AFP


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENTREPRISES RESPONSABLES

Entreprise responsable

Actualité nationale, européenne et mondiale quotidienne de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE).

Senat

Les sénateurs qui veulent détricoter la Loi Pacte sont déconnectés de la réalité, selon des dirigeants d'entreprise

[Actualisation le 20 février à 17:30] Après la remise en cause de la partie concernant la transformation des entreprises de la loi Pacte par les sénateurs, une commission mixte paritaire réunissant des représentants des deux chambres législatives s'est réunit ce 20 février mais a échoué à trouver un...

Total raffinerie belgique antwerp labelle michelle Total

Devoir de vigilance : le cas de Total, attaqué sur le changement climatique, fera-t-il jurisprudence ?

En octobre 2018, un collectif d’associations et d’élus interpellait Total sur l’absence de mention du changement climatique dans son plan de vigilance. Pour le pétrolier cependant, ce risque ne fait pas partie de ses obligations. Sous la pression, il accepte pourtant de l’intégrer dans son prochain...

Recrutement job istock cemile bingol

Finance durable et Entreprises responsables : les cinq métiers les plus demandés en 2019

En 2019, les compétences en RSE (responsabilité sociétale des entreprises) et en finance durable ont le vent en poupe. Pour Birdeo, le cabinet de recrutement référence dans ces secteurs, cinq métiers sont particulièrement recherchés par les recruteurs.

Le Sénat a rejeté le 18 novembre la loi sur le devoir de vigilance. GODONG BSIP AFP

Loi Pacte : les sénateurs rejettent les avancées RSE sur la raison d’être et l'objet social des entreprises

[Actualisation le 12 février] La loi Pacte sur la croissance et la transformation des entreprises a été vidée de sa substance sur la partie RSE par les sénateurs. L’article phare de ce volet a ainsi été supprimé. Il concernait la modification du code civil pour y intégrer l’obligation de prendre en...