Publié le 16 octobre 2017

ÉNERGIE

Vinci déploie une route solaire pour chauffer les maisons

Les grandes étendues de routes reçoivent des quantités importantes de soleil. Les grands acteurs du BTP y voient le moyen de produire de l’énergie. Il y a quelques mois, Bouygues déployait une route photovoltaïque pour produire de l’électricité. Aujourd’hui, c’est Vinci qui révèle une route à échangeur thermique pour produire de la chaleur.

Des échangeurs thermiques placés sous la route permettent de récupérer la chaleur du soleil et de l'acheminer vers des bâtiments voisins.
@Eurovia

Capter l'énergie du soleil ou toute autre source de chaleur pour déneiger une route ou chauffer un bâtiment : Eurovia, filiale de Vinci, a présenté lundi son projet de route à énergie positive, expérimentée dans le Doubs et les Yvelines. L'innovation d'Eurovia repose sur un échangeur thermique composé d'un système de tubes placés juste sous la route et qui engrange la chaleur produite par le soleil sur la chaussée. Ensuite, cette chaleur peut être stockée dans un autre réseau de tubes situé à environ un mètre sous terre.

Elle permet ainsi d'alimenter des bâtiments voisins - logements, bureaux ou industries - en chauffage ou production d'eau chaude. L'hiver, lorsque la route est gelée ou enneigée, une pompe récupère aussi la chaleur située dans le sous-sol pour la faire remonter dans les tubes situés sous la route et ainsi réchauffer la chaussée.

500 mètres carrés déjà déployés

Eurovia, qui ne précise pas le coût de ce système, le teste depuis juillet sur 500 mètres carrés de la voie d'accès au parking poids lourds du péage de Saint-Arnoult dans les Yvelines. Il permet de chauffer le rez-de-chaussée d'un bâtiment d'accueil sur le site. En août, cette innovation a aussi été installée sur le parking d'un lycée de Pontarlier (Doubs). La chaleur utilisée sera issue du réseau de chaleur de la ville, alimenté par un incinérateur de déchets.

Eurovia vise "une industrialisation complète" pour l'installation de cette route par les engins de travaux "traditionnels", explique-t-il dans un communiqué. Plusieurs projets de routes "intelligentes" sont actuellement développés en France. Eiffage met par exemple au point un revêtement plus sûr en conditions extrêmes, rafraîchi en été et réchauffé en hiver par la géothermie. Colas (groupe Bouygues) a développé une route solaire, en cours d'expérimentation depuis février 2017.

La Rédaction avec AFP

 

 


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Transition énergetique

La transition énergétique désigne le passage de l’utilisation massive d’énergies fossiles, épuisables et émettrices de gaz à effet de serre (pétrole, charbon, gaz), vers un bouquet énergétique donnant la part belle aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique.

Hiver chauffage penurie sobriete energetique istock Helin Loik Tomson

Gaz, nucléaire, renouvelables : la France est-elle assez armée pour passer l’hiver ?

Face aux risques d’approvisionnement énergétique, jugés quasi-inévitables cet hiver, et à la sécheresse qui frappe tout le pays, le gouvernement se veut rassurant. Un plan élaboré avec les entreprises devrait voir le jour à la rentrée. Le porte-parole du gouvernement, Olivier Véran, a aussi appelé...

Ampoule eteinte sobriete energetique pixabay neymark195

Plan de sobriété énergétique : les leviers les plus importants manquent encore à l'appel

Face aux risques de pénurie d'énergie annoncés l'hiver prochain, le gouvernement a lancé fin juin plusieurs groupes de travail réunissant les administrations publiques, les entreprises privées, les partenaires sociaux, les acteurs de la grande distribution et des experts de la transition. L'objectif...

Ministere de la transition ecologique action militante mur de parpaings terres de luttes

La planification écologique vue par Emmanuel Macron à travers la partition des compétences des ministères de l'Écologie et de l'Énergie

Les décrets de répartition des compétences des différents ministères ont été publiés au Journal officiel jeudi 2 juin. La transition énergétique, le nucléaire et la décarbonation des transports routiers reviennent à Agnès Pannier-Runacher, ministre de la Transition énergétique. Le logement, la...

Duo planification ecologique

Agnès Pannier-Runacher et Amélie de Montchalin : les deux jambes d’Elisabeth Borne pour mener à bien la planification écologique

Après de longs jours d'attente, le gouvernement d'Elisabeth Borne a été dévoilé ce vendredi 20 mai en milieu d'après-midi. Les nominations des deux ministres chargées de mener à bien la transition au côté de la Première ministre étaient très attendues par les spécialistes de l'écologie. Il s'agit...