Publié le 09 juillet 2021

ÉNERGIE

TotalEnergies met fin à l’importation d’huile de palme sur son site de La Mède

TotalEnergies a acté la fin de l'huile de palme sur ses sites. Le PDG de l'entreprise, Patrick Pouyanné, a annoncé cesser l'importation de cette huile controversée dans son site de La Mède et dans toute la compagnie à partir de 2023. C'est la fin d'un bras de fer engagé par les associations environnementales depuis plusieurs années. 

 Total La Mède @Total
Le site Total de La Mède est la première bioraffinerie française.
@TotalEnergies

TotalEnergies a choisi de mettre de l’huile dans ses rouages. Son PDG, Patrick Pouyanné, a annoncé que le géant énergétique français cesserait d'utiliser la très controversée huile de palme d'ici deux ans. Il l'annonce dans un entretien publié le 5 juillet dans le quotidien régional La Provence. "À compter de 2023 il n'y aura plus d'huile de palme à La Mède, ni nulle part dans la compagnie", a-t-il affirmé. Le site de La Mède, situé dans les Bouches-du-Rhône, possède une raffinerie produisant jusqu’à 500 000 tonnes de biocarburants par an, destinés à aux industries automobile et aérienne. 

Cette décision met fin à un combat qui oppose le groupe à des ONG environnementales depuis plusieurs années. En mars, six associations, dont Greenpeace, avaient contesté devant la justice l'autorisation préfectorale d'exploitation de la raffinerie de La Mède, reprochant au groupe l'importation de l'huile végétale, à l'origine de déforestation en Indonésie et en Malaisie. Un mois plus tard, la justice a partiellement annulé l’autorisation d’exploitation du site, estimant incomplète l’étude d’impact environnemental, qui ne prenait pas en compte les effets indirects liés à la déforestation.

Total, rebaptisé fin mai TotalEnergies pour refléter le fait de vouloir devenir une compagnie multi énergies, a décidé de "repenser un certain nombre de sujets qui ont pu créer des polémiques, dont la fameuse huile de palme", explique le PDG.

Les filières alternatives de La Mède seront préservées

"Nous avons tiré la leçon de cette polémique", a affirmé le patron, se disant "convaincu que faire du biocarburant à base d'huile végétale a maintenant moins d'avenir car on se heurte à la question de l'affectation des terres agricoles". Augmenter la fabrication d’agrocarburants, produits à partir de matières organiques, nécessite d’augmenter la superficie de terres agricoles destinées à la production, et conduit par exemple à la destruction de zones forestières. "Total doit cependant tirer immédiatement les conclusions qui s’imposent : cesser toute incorporation d’huile de palme, mais aussi d’huile de soja qui présentent les bilans les plus désastreux en matière environnementale", a souligné Greenpeace.

Cette décision ne remet cependant pas en question l’avenir du site des Bouches-du-Rhône. "Le modèle économique de La Mède, compte tenu des filières alternatives qui se sont développées, sera préservé", a assuré le PDG, envisageant de "sans doute investir dans un biométhaniseur pour valoriser les terres qui nous servent à filtrer les huiles". La biométhanisation est un processus naturel permettant de produire du biogaz à partir de la décomposition de matières organiques végétale ou animale.

Pauline Fricot, @PaulineFricot avec AFP


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Transition énergetique

La transition énergétique désigne le passage de l’utilisation massive d’énergies fossiles, épuisables et émettrices de gaz à effet de serre (pétrole, charbon, gaz), vers un bouquet énergétique donnant la part belle aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique.

Ministere de la transition ecologique action militante mur de parpaings terres de luttes

La planification écologique vue par Emmanuel Macron à travers la partition des compétences des ministères de l'Écologie et de l'Énergie

Les décrets de répartition des compétences des différents ministères ont été publiés au Journal officiel jeudi 2 juin. La transition énergétique, le nucléaire et la décarbonation des transports routiers reviennent à Agnès Pannier-Runacher, ministre de la Transition énergétique. Le logement, la...

Duo planification ecologique

Agnès Pannier-Runacher et Amélie de Montchalin : les deux jambes d’Elisabeth Borne pour mener à bien la planification écologique

Après de longs jours d'attente, le gouvernement d'Elisabeth Borne a été dévoilé ce vendredi 20 mai en milieu d'après-midi. Les nominations des deux ministres chargées de mener à bien la transition au côté de la Première ministre étaient très attendues par les spécialistes de l'écologie. Il s'agit...

Ursula von der leyen repower EU 180522 CE

Pour se passer du gaz russe, la Commission européenne relève ses objectifs en matière de renouvelables et d'efficacité énergétique

La Commission européenne a présenté mercredi 18 mai son plan Repower EU pour se passer à terme des hydrocarbures russes et réduire notre dépendance et notre vulnérabilité. Alors que plusieurs directives sont en cours de révision dans le cadre du Green Deal, Bruxelles propose de relever les objectifs...

Ville verte sobriete frugalite pietons velos verdure transition istock Michael Wels

La sobriété, un levier de plus en plus crédible pour atteindre la neutralité carbone

Autrefois taboue, la sobriété fait de plus en plus partie du débat public quand il s'agit d'évoquer les solutions pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. La notion a ainsi émergé dans tous les grands rapports publiés depuis un an et commence même à être reprise par certains politiques....