Publié le 24 octobre 2018

ÉNERGIE

Programmation pluriannuelle de l’énergie : Emmanuelle Wargon annonce que le gouvernement ne remettra sa copie qu’en novembre

La présentation des grandes orientations du gouvernement pour le secteur de l'énergie (PPE) est de nouveau repoussée à "courant novembre", a annoncé la nouvelle secrétaire d'Etat à la Transition écologique, Emmanuelle Wargon sur RMC.

Emmanuelle Wargon, secrétaire d'État à l'Écologie, et François de Rugy, ministre de la Transition écologique.
@EricFederberg/AFP

"L'annonce ne sera pas le 30 octobre, ce sera courant novembre", a-t-elle ajouté. Le gouvernement doit présenter sa programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) pour les années 2019-2023 et 2024-2028. Initialement prévue pour fin juin, cette présentation avait dernièrement été repoussée à la fin octobre.

Elle doit notamment aborder la délicate question de la baisse de la part du nucléaire dans la production d'électricité mais aussi l'essor des renouvelables. "Est-ce que nous réinvestissons dans des vieilles centrales nucléaires, dans un vieux système, ou est-ce qu'au contraire nous menons une transformation ? Avec (le président) Emmanuel Macron nous avons été élus pour conduire une transformation", a fait valoir le ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy, sur LCI.

Un nouveau nucléaire ?

"S'il y a un jour un nouveau nucléaire, quel sera-t-il ? Est-ce que c'est l'EPR, qui aujourd'hui n'a pas encore fait la démonstration de sa fiabilité en termes de sécurité ou sa compétitivité en termes économiques ? Et bien c'est cela qu'il faudra travailler dans les années qui viennent", a-t-il ajouté.

Les acteurs du secteur de l'énergie - entreprises, chercheurs - doivent se retrouver mercredi à l'Elysée pour une réunion avec le président Emmanuel Macron. Non conviées, des associations écologistes, notamment Greenpeace et la Fondation pour la nature et l'homme, ou encore la fédération des entreprises de l'éolien (FEE), ont décidé d'organiser une "contre-réunion" au même moment près de l'Elysée.

La Rédaction avec AFP

 

 


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Transition énergetique

La transition énergétique désigne le passage de l’utilisation massive d’énergies fossiles, épuisables et émettrices de gaz à effet de serre (pétrole, charbon, gaz), vers un bouquet énergétique donnant la part belle aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique.

Reacteurs fusion nucleaire chine Institute of Plasma Chinese Academy of Science

Fusion nucléaire : la Chine bat un nouveau record de température à 160 millions de degrés

Ces derniers mois, les ingénieurs et scientifiques chinois avancent à grands pas sur la fusion nucléaire. Cette forme d’énergie propre et massive simule les réactions de fusion d’atomes d’hydrogène, telles qu’elles se déroulent au cœur du soleil. Mais cela demande de stabiliser un plasma à plus de...

Installation solaire de Total au Chili Total

Atteindre la neutralité carbone sans investir dans les pays en développement est impossible, selon l'AIE

Il ne s'agit pas d'une course entre pays mais bien contre la montre. Dans un rapport publié le 9 juin, l'Agence internationale de l'énergie (AIE) affirme que pour atteindre la neutralité carbone en 2050, les pays développés doivent multiplier par sept les financements dans les pays émergents ou en...

Pompage petrole CC0

Pour l’Agence internationale de l’énergie, tous les nouveaux projets pétroliers et gaziers sont désormais indésirables

C’est un message inédit et historique. L’Agence internationale de l’énergie (AIE), référence pour des dizaines de pays dans le monde, assure que l’atteinte de la neutralité carbone en 2050 et la limitation du réchauffement à 1,5°C d’ici la fin du siècle impose immédiatement la fin de tous les...

Coradia iLint2018 Alstom

La France sur les rails d'une "révolution de l'hydrogène"

Mettre la France en pointe mondiale de l'hydrogène vert : l'ambition du gouvernement a clairement été affirmée lors du premier Conseil national de l'hydrogène fin février. Avec un plan de financement à 7 milliards d'euros, déjà 27 projets soutenus depuis septembre et des premiers trains à propulsion...