Publié le 11 septembre 2020

ÉNERGIE

Plan de relance : le gouvernement dévoile ses outils pour verdir l’industrie

L’industrie est l’un des secteurs très émetteur de CO2 en France et le plan de relance vise spécifiquement le verdissement de ces activités. Pour y parvenir, les entreprises industrielles sont invitées par le gouvernement à répondre depuis jeudi 10 septembre à deux appels à projet pour soutenir leur transition écologique.

Arcelor Mittal Dunkerque Ministeredel Economie
Agnès Panier-Runnacher, ministre de l'industrie, s'est rendu à l'usine d'Arcelor Mittal à Dunkerque.
@Ministère de l'Économie

Le gouvernement continue à dérouler les détails de son plan de relance. Après les programmes  généraux puis des détails sur par exemple la rénovation thermique des bâtiments, les transports ou le déploiement des technologies hydrogène, c’est maintenant la décarbonation de l’industrie qui est mise en avant. Le Fonds décarbonation de l'industrie bénéficiera d'ici à 2022 d'1,2 milliard d'euros, dont 200 millions engagés dès 2020, a indiqué le ministère de l'Économie, à l’occasion d’un déplacement de la ministre déléguée Agnès Pannier-Runacher sur le site d'ArcelorMittal à Dunkerque (Nord).

Deux premiers appels à projets sont ainsi ouverts. Avec un seuil à 3 millions d'euros, ils concernent des projets plutôt grands en matière d’efficacité énergétique et de chaleur verte (biogaz, biomasse...).  D'autres appels à projet seront lancés ces deux prochaines années, à raison de 500 millions d'euros par an. Entre 1995 et 2015, les émissions de CO2 de l'industrie ont baissé de 40 % en France, mais elles restent importantes (80 millions de tonnes annuelles, 20 % du total) et l'empreinte carbone du secteur est massive du fait des importations.

Soutenir des filières locales

"Grâce aux progrès sur l'efficacité énergétique ou l'utilisation de sources de chaleur décarbonnées, notre objectif est de réduire de l'ordre de 8,7 millions de tonnes les émissions (...) soit 11 %" des émissions de l'industrie, équivalentes à "l'ensemble des logements d'Île-de-France", a souligné Agnès Pannier-Runacher lors d'un point presse.

"Soutenir l'accès à une chaleur décarbonnée, c'est aussi soutenir des filières de production locales de biomasse, c'est ancrer des sites industriels qui consomment dans leur territoire" et "les protéger des fluctuations du marché", a-t-elle estimé. Pour "illustrer" ce plan, le gouvernement avait choisi le site dunkerquois d'ArcelorMittal, "l'un des plus émetteurs de CO2 en France, incarnant une industrie construite depuis le 19e siècle" et qui a selon Agnès Pannier-Runacher vocation à "devenir chef de file des technologies innovantes décarbonnées".

Ludovic Dupin avec AFP


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Transition énergetique

La transition énergétique désigne le passage de l’utilisation massive d’énergies fossiles, épuisables et émettrices de gaz à effet de serre (pétrole, charbon, gaz), vers un bouquet énergétique donnant la part belle aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique.

Kstar Coree du sud fusion nucleaire NationalFusionResearch Institute

[Science] La Corée du Sud fait un pas de géant vers la fusion nucléaire

La fusion nucléaire est un Graal énergétique. Produire une énergie massive et propre, à partir d’une matière première illimitée. Mais cela demande de maintenir en place un nuage de particules, un plasma, à plus de 100 millions de degrés. Alors que le précédent record se limitait à huit secondes, des...

Usine Saft Bruno Le Maire

L’Europe assure qu’elle sera autosuffisante en batterie pour véhicules électriques d’ici 2025

L'Europe, très dépendante de la Chine en matière d'approvisionnement en batterie pour véhicules électriques, veut assurer sa "souveraineté technologique". Son "Airbus des batteries", créé en 2017, se développe avec 5 milliards d'euros mis sur la table et les premières usines de production en cours...

Chaudiere gaz iStock

Logements neufs : le gouvernement veut favoriser l'électricité et bannir le gaz

Changement de donne pour les logements neufs. Le ministère de la Transition écologique vient d'annoncer une nouvelle règlementation (RE 2020) qui va peu à peu bannir le gaz, à la faveur de l'électricité. Pour éviter un recours massif aux convecteurs électriques, très énergivores, le gouvernement...

Centrale de Larivot EDF

En Guyane, un projet de centrale porté par EDF illustre le casse-tête de la transition énergétique

Un projet controversé de centrale électrique, porté par EDF, doit voir le jour d'ici 2024 en Guyane. Elle fonctionnerait avec des biocarburants, qui ne doivent pas entraîner de changement d'affectation des sols et dont l'approvisionnement n'a pas encore été précisé. L'objectif est de remplacer une...