Publié le 10 juillet 2020

ÉNERGIE

[Les livres du changement] "Insoutenable Paradis" de Grégory Pouy

Homme de marketing devenu "analyste culturel", plus connu du grand public pour son podcast "Vlan!", Gregory Pouy opère sa mue écologique et sociale depuis quelques années. Parti dans une quête de sens faite de rencontres avec des psychologues, des sociologues et des dirigeants d’entreprises, il s’interroge sur les contradictions de notre société et les siennes propres. Tout en nous invitant à faire de même, sans culpabilisation.

Insoutenable paradis couv
Comment concilier son mode de vie avec les impératifs écologiques ? Pour Grégory Pouy, il est urgent de réagir mais impossible de tout sacrifier.
@Dunod

Le pitch

Comment concilier son mode de vie avec les impératifs écologiques ? Pour Grégory Pouy, il est urgent de réagir mais impossible de tout sacrifier. Dans ce livre, entre essai et introspection, on suit cet homme de marketing qui parle aux oreilles des dirigeants et qui a été biberonné aux idées de progrès et de réussite sociale, dans sa quête de sens. Une quête personnelle et professionnelle, avec ses interrogations empreintes de contradictions.

Nourri de ses nombreuses rencontres avec des sociologues, des historiens, des entrepreneurs, des prospectivistes et même l’ancien Président de la République François Hollande, il nous parle d'une époque, la nôtre, qui est en train d'opérer sa bascule face aux défis environnementaux et sociaux, de plus en plus insoutenables. Avec la curiosité gourmande qu’on lui connaît dans son podcast Vlan et sa soif de comprendre, il nous accroche avec un récit du changement qui sort du manichéisme et qui donne envie de s’engager à son tour.    

Le mot de l'auteur

Pas d’épiphanie ou d’événement déclic pour Grégory Pouy mais un changement sur le long terme depuis quelques années déjà. "J’ai fait du marketing parce que je m’intéresse aux autres et à mon environnement. C’est encore cette logique qui me guide. Je me suis battu pour changer de classe sociale, pour réussir dans mon métier. Aujourd’hui, je n’ai plus rien à prouver de ce côté-là, je m’autorise davantage à être moi-même en m’ouvrant à cette spiritualité de société. Cela ne m’empêche pas d’avoir mes contradictions : je suis loin d’être exemplaire mais je me sens engagé et, dans mon métier, j’essaye d’aider les entreprises et ses dirigeants à comprendre le changement de société pour transformer leurs business model.

Si j’avais un conseil pour gérer les contradictions, c’est peut-être simplement de les observer et de les accepter. Un peu comme dans un processus de méditation, il ne sert à rien de les repousser, sans quoi elles reviennent au galop. Je crois que c’est ainsi que nos vulnérabilités deviennent une force."

Extraits

"Je remonte chez moi avec du houmous, le petit traiteur libanais en bas de l’immeuble est pratique. Une chance. Arrivé dans la cuisine, je sors un bol et y transfère le houmous de sa barquette en plastique, que je jette. On ne sert pas le houmous à ses invités dans son emballage. Une barquette en plastique. Pour faire 20 mètres. Je me sens con. Pourquoi n’ai-je pas pensé à descendre avec mon bol ? À quoi a vraiment servi la fabrication de cette barquette ? À rien. Juste une facilité, une de plus. J’aurais dû y penser. J’y penserai la prochaine fois. Sûrement." (p1)

"Impossible de parler de business model sans considérer le monde qui nous entoure. S’il s’agit d’aider les entreprises à vendre toujours plus, à toujours plus de monde, je n’arrive pas à trouver de fierté dans mon métier. (…) Continuer à faire du business as usual est inconscient en termes de vision et cynique en termes d’état d’esprit. Je suis un professionnel du marketing et ne pas avoir cette dissonance intérieure me semble impossible aujourd’hui. Cela ne veut pas dire que les spécialistes du marketing doivent tous être jetés à la poubelle. Au contraire, il faut réinventer la manière d’envisager le business." (p151)

Insoutenable paradis, écologie et mode de vie : réagir sans tout sacrifier, Gregory Pouy, les éditions Dunod, 219 pages. 

Béatrice Héraud, @beatriceheraud


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Transition énergetique

La transition énergétique désigne le passage de l’utilisation massive d’énergies fossiles, épuisables et émettrices de gaz à effet de serre (pétrole, charbon, gaz), vers un bouquet énergétique donnant la part belle aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique.

Hydrogene carburant audioundwerbung

Trente entreprises s’allient pour développer l'hydrogène vert à bas prix en Europe

Nommée HyDeal Ambition, l'alliance de trente industriels projette de développer l'hydrogène vert sur le Vieux Continent. Avec un objectif : atteindre un coût similaire à celui de l'hydrogène produit à partir des énergies fossiles, qui représente 95% de la production aujourd'hui. Les projets...

IStock @ipopba

Avec ou sans nucléaire, il faudra développer massivement les énergies renouvelables pour atteindre la neutralité carbone

Le gestionnaire du réseau électrique français RTE a présenté ce lundi 25 octobre six trajectoires de décarbonation d’ici 2050. Afin de se passer totalement des énergies fossiles tout en garantissant la sécurité d’approvisionnement, les énergies renouvelables devront couvrir au minimum 50 % de notre...

WEO 2021 AIE

Un nouveau secteur énergétique décarboné émerge mais encore trop lentement, alerte l'Agence internationale de l'énergie

En pleine crise de l'énergie et à l'approche de la COP26 sur le climat à Glasgow, le World Energy Outlook de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), publié ce mercredi 13 octobre, sonne le rappel pour que les gouvernements respectent l'Accord de Paris. L'agence note l'émergence d'un nouveau...

Carbon tax istock

L’explosion du prix du gaz menace la transition énergétique

Face à la flambée des prix du gaz, en partie due à la hausse du prix carbone, certains appellent à faire marche arrière, quitte à freiner la transition énergétique. Mais pour d'autres, il faut au contraire maintenir une trajectoire ambitieuse de prix carbone, tout en accélérant sur le développement...