Publié le 03 janvier 2019

ÉNERGIE

CO2 : l’Union européenne s’accorde pour réduire les émissions des voitures de 37,5 % d'ici 2030

Les négociateurs des États membres de l'Union européenne et du Parlement se sont mis d'accord pour réduire les émissions de CO2 des voitures neuves de 37,5 % d'ici à 2030, un objectif plus ambitieux que la proposition initiale. Il a été immédiatement dénoncé par l'industrie automobile.

Les négociateurs des États membres de l'UE et du Parlement européen se sont mis d'accord pour réduire les émissions de CO2 des voitures neuves de 37,5 % d'ici à 2030
@ssuaphoto

L’Union européenne vient de s’accorder sur la réduction des émissions de C02 des voitures neuves. L’objectif de réduction est fixé à 37,5% d’ici 2030 (par rapport à 2021). Ce niveau est plus ambitieux que celui de 30 % demandé par l’Exécutif, mais moins élevé que ce que demandait le Parlement (40%).

Ce compromis, qui doit encore recevoir l'assentiment officiel du Parlement et du Conseil européen, est le fruit de longues négociations. En octobre, les 28 avaient accouché au forceps d'une position commune, avec une réduction de 35 %. Un groupe de pays, dont l'Allemagne et des pays de l'Est, ne voulaient pas aller au-delà de 30 %. La France avait défendu 40% avant de se rallier au compromis. 

Lobbying intense de l'industrie automobile

L’industrie automobile n’a pas ménagé ses efforts pour faire entendre sa voix tout au long du parcours législatif du texte, arguant notamment de risques pour l'emploi. L'Association européenne des constructeurs automobiles (ACEA) a, une nouvelle fois, fait part de "graves inquiétudes". Les objectifs fixés par l'Union vont avoir un "effet dévastateur" sur l'emploi dans l'industrie automobile, a-t-elle averti dans un communiqué. "L'industrie déplore que cet objectif pour 2030 réponde purement à des motivations politiques, sans prendre en compte les réalités technologiques et socio-économiques".

Du côté des ONG, les positions divergent. "L'Europe change de vitesse dans la course à la production de véhicules à émissions nulles. La nouvelle législation signifie que d'ici 2030, environ un tiers des nouveaux véhicules fonctionneront à l'électricité ou à l'hydrogène", estime ainsi Transports et environnement. Un "progrès" donc, mais qui "ne va pas assez vite", déplore Greg Archer, de Transport & Environnement.

Le Réseau action Climat (RAC) dénonce un accord "très insuffisant face aux efforts requis pour respecter l’accord de Paris". D’autant que ce compromis ne prend "pas réellement en compte les émissions en conditions réelles de conduite avant 2030", précise l’ONG.

Des efforts à la hauteur de l'enjeu ? 

Une position dure sur laquelle est alignée l’eurodéputée Karima Delli (Verts), présidente de la commission Transport au Parlement. "Au lieu de recadrer le secteur automobile et de préconiser des mesures favorisant les investissements et les nouveaux emplois dans une mobilité à zéro émission, les gouvernements ont une nouvelle fois fait preuve de leur impuissance à forger des lois à la hauteur des enjeux climatiques", a-t-elle regretté.

L'UE s'est engagée lors de la COP21 en 2015 à réduire d'au moins 40 % les émissions des gaz à effet de serre (CO2, méthane, protoxyde d'azote, etc.) en 2030 par rapport à 1990, dans l'ensemble des secteurs de son économie.

Béatrice Héraud avec AFP


© 2023 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Climat : les investisseurs institutionnels interpellent les constructeurs automobiles

À moins d’un mois de la COP22 au Maroc, quatre organisations d’investisseurs institutionnels interpellent les constructeurs automobiles dans un rapport publié mardi 11 octobre. Celui-ci compile leurs attentes envers le secteur en matière de lutte contre le changement climatique.

Au salon de l'automobile, les constructeurs prennent le virage de l'électrique... mais craignent une dépendance à la Chine

Hybride, hybride rechargeable, électrique... En parcourant le salon de l'automobile de Paris, qui fête ses 120 ans, ces mots apparaissent sur chaque stand et les constructeurs se font la guerre sur ces nouvelles motorisations. Mais dans le même temps, la filière s'inquiète d'une dépendance...

Après le "Dieselgate", voici le "EmissionsGate" : une tricherie des constructeurs automobiles sur leurs émissions de CO2

Alors que le secteur automobile peine à se dépêtrer du Dieselgate, une nouvelle tromperie est révélée par la Commission européenne. Certains fabricants auraient surestimé leurs émissions de CO2, afin de relever les futures normes européennes. Le secteur dément une telle pratique, mais le...

Automobile, construction, chimie, acier, logistique : des secteurs menacés à court terme par le risque environnemental

Moody’s a évalué l’exposition aux risques environnementaux des entreprises de 84 secteurs. Parmi les plus en danger, on trouve la construction, l’acier, la chimie, l’automobile ou encore la logistique. Selon l’agence de notation, les facteurs environnementaux pourraient diminuer la qualité...

ÉNERGIE

Transition énergetique

La transition énergétique désigne le passage de l’utilisation massive d’énergies fossiles, épuisables et émettrices de gaz à effet de serre (pétrole, charbon, gaz), vers un bouquet énergétique donnant la part belle aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique.

Shell neutralite carbone 2050 01

Les salariés de Shell se rebellent contre le recul environnemental du pétrolier

C'est la révolte en interne. Plusieurs salariés ont contesté dans une lettre ouverte le rétropédalage de Shell sur sa politique environnementale. En juin dernier, le PDG avait annoncé renoncer à baisser sa production de pétrole pour miser sur la rentabilité. Des employés, dont un trader, avaient...

Passoires thermiques isolation istock

Report de l'interdiction de louer des passoires thermiques : "La transition écologique nécessite de garder le cap"

C'est un rétropédalage en bonne et due forme. Dans une interview au Parisien, le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a émis l'hypothèse d'un recul de l'interdiction de la location des passoires thermiques. Pour les associations de la lutte contre la précarité énergétique, c'est la douche froide.

Europe union europeenne artJazz 01

L'Union européenne pousse au retrait du Traité sur la charte de l’énergie qui freine la transition écologique

Est-ce la fin du Traité pour la charte de l'énergie ? La Commission européenne a proposé de sortir de cet accord, considéré comme une épée de Damoclès pour la transition énergétique du continent. Alors que dix pays ont annoncé qu'ils se retiraient du Traité, l'étau se resserre.

Precarite energetique ete FRED SCHEIBER AFP

Précarité énergétique d’été : plus d’un Français sur deux souffre de la chaleur dans son logement

Souvent négligée, la précarité énergétique d’été est un enjeu majeur de l’adaptation au changement climatique qui concerne une part grandissante de la population française. Pour lutter contre cette forme de mal-logement, la Fondation Abbé Pierre vient de publier une série de préconisations.