Publié le 05 décembre 2018

ÉNERGIE

Gilets Jaunes : Exit le moratoire, le gouvernement annonce l’abandon de la hausse de la taxe carbone

Alors qu’un nouveau rassemblement des gilets jaunes est attendu samedi 8 décembre, le gouvernement a  décidé de renoncer définitivement à la hausse de la taxe carbone qui influe sur le prix des carburants pour l’année 2019. Dans un premier temps, c’est un moratoire de six mois qui avait été annoncé.

Le 4 décembre, Édouard Philippe a soumis des mesures à l'Assemblée nationale afin d'apaiser les gilets jaunes.
@DirectAN

Lors du débat à l’Assemblée nationale ce 5 décembre, le Premier ministre Édouard Philippe a fait un pas de plus pour apaiser les gilets jaunes, à trois jours d’un nouveau rassemblement sous haute tension. "La hausse de cette taxe est désormais abandonnée dans le PLF 2019. Elle ne sera pas dans le projet de loi de finances (PLF) 2019 et toute solution devra être issue du débat", a-t-il assuré.

Ce dernier  n'avait pas exclu dans l'après-midi que la hausse soit inscrite dans un budget rectificatif "au printemps", à l'issue des débats conduits en région. Il a enfin jugé "nécessaire" un débat sur la réforme de l'Impôt sur la fortune (ISF). Par ailleurs, il a confirmé le gel des tarifs du gaz et de l'électricité cet hiver, et le renoncement à durcir le contrôle technique automobile.

Une colère incontrôlable

Édouard Philippe a exclu en revanche que le vaste débat citoyen sur les impôts et les dépenses publiques débouche sur "la création de nouvelles taxes" ou "une augmentation des déficits". La déclaration a été approuvée par 358 voix contre 194.

Malgré ce succès, le chef du gouvernement reconnaît que "la colère (des gilets jaunes) est demeurée insaisissable et incontrôlable". "Ce qui est en jeu, c'est la sécurité des Français et nos institutions. Je lance ici un appel à la responsabilité (…)  Tous les acteurs du débat public, responsables politiques, responsables syndicaux, éditorialistes et citoyens, seront comptables de leurs déclarations dans les jours qui viennent", met-il en garde.

De son côté, le Président Emmanuel Macron demande "aux forces politiques et syndicales, au patronat de lancer un appel clair et explicite au calme", a rapporté le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, à l'issue du Conseil des ministres.

Ludovic Dupin avec AFP


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Transition énergetique

La transition énergétique désigne le passage de l’utilisation massive d’énergies fossiles, épuisables et émettrices de gaz à effet de serre (pétrole, charbon, gaz), vers un bouquet énergétique donnant la part belle aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique.

[Le monde en 2050] Le jour où la fusion nucléaire a terrassé le charbon

En 2050, la course à l'hélium atteint son paroxysme. La lune qui abrite cette ressource énergétique permettrait d’alimenter sur Terre des centrales à fusion sans déchets, ni gaz à effet de serre. La Chine se met déjà en ordre de marche pour exploiter ce trésor, suivi de près par les États-Unis. Mais...

ODD SGDs ONU

Objectifs de développement durable : où en est la France ?

Pendant deux semaines à partir du 9 juillet, le Forum politique de haut niveau sur les Objectifs de développement durable se tient à New York, sous les auspices du Conseil économique et social l’ONU. Il s’agit notamment d’évaluer les progrès de ces fameux ODD dans les différents pays. Le point sur...

Verdir l’économie : le défi du financement des technologies

Pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris, investisseurs et entreprises doivent mettre leurs efforts en commun pour financer les technologies bas carbone, assurent les différents acteurs, lors du Positive Investors Forum 2019 de Novethic. Pour celles qui sont le plus innovantes ou risquées,...

eolienne transition énergétique Pixabay

Climat : Oxfam appelle le gouvernement à contraindre les banques à se désengager des énergies fossiles

L'ONG Oxfam appelle le gouvernement à prendre des mesures contraignant les banques à ne plus investir dans les énergies fossiles (charbon, pétrole, gaz) pour respecter l'Accord de Paris sur le climat. Selon l’ONG, sur la période 2016-2017, les six plus grandes banques françaises ont consacré la...