Publié le 05 décembre 2018

ÉNERGIE

Gilets Jaunes : Exit le moratoire, le gouvernement annonce l’abandon de la hausse de la taxe carbone

Alors qu’un nouveau rassemblement des gilets jaunes est attendu samedi 8 décembre, le gouvernement a  décidé de renoncer définitivement à la hausse de la taxe carbone qui influe sur le prix des carburants pour l’année 2019. Dans un premier temps, c’est un moratoire de six mois qui avait été annoncé.

Le 4 décembre, Édouard Philippe a soumis des mesures à l'Assemblée nationale afin d'apaiser les gilets jaunes.
@DirectAN

Lors du débat à l’Assemblée nationale ce 5 décembre, le Premier ministre Édouard Philippe a fait un pas de plus pour apaiser les gilets jaunes, à trois jours d’un nouveau rassemblement sous haute tension. "La hausse de cette taxe est désormais abandonnée dans le PLF 2019. Elle ne sera pas dans le projet de loi de finances (PLF) 2019 et toute solution devra être issue du débat", a-t-il assuré.

Ce dernier  n'avait pas exclu dans l'après-midi que la hausse soit inscrite dans un budget rectificatif "au printemps", à l'issue des débats conduits en région. Il a enfin jugé "nécessaire" un débat sur la réforme de l'Impôt sur la fortune (ISF). Par ailleurs, il a confirmé le gel des tarifs du gaz et de l'électricité cet hiver, et le renoncement à durcir le contrôle technique automobile.

Une colère incontrôlable

Édouard Philippe a exclu en revanche que le vaste débat citoyen sur les impôts et les dépenses publiques débouche sur "la création de nouvelles taxes" ou "une augmentation des déficits". La déclaration a été approuvée par 358 voix contre 194.

Malgré ce succès, le chef du gouvernement reconnaît que "la colère (des gilets jaunes) est demeurée insaisissable et incontrôlable". "Ce qui est en jeu, c'est la sécurité des Français et nos institutions. Je lance ici un appel à la responsabilité (…)  Tous les acteurs du débat public, responsables politiques, responsables syndicaux, éditorialistes et citoyens, seront comptables de leurs déclarations dans les jours qui viennent", met-il en garde.

De son côté, le Président Emmanuel Macron demande "aux forces politiques et syndicales, au patronat de lancer un appel clair et explicite au calme", a rapporté le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, à l'issue du Conseil des ministres.

Ludovic Dupin avec AFP


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Transition énergetique

La transition énergétique désigne le passage de l’utilisation massive d’énergies fossiles, épuisables et émettrices de gaz à effet de serre (pétrole, charbon, gaz), vers un bouquet énergétique donnant la part belle aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique.

bruxelles tce @Friendsofearth

Traité sur la charte de l'énergie : la cour de justice européenne veut protéger la transition énergétique des États

La Cour de justice de l'Europe a tranché. Non, le mécanisme permettant à un investisseur d'attaquer un État sur sa politique climatique n'est pas applicable. C'est une victoire pour les organisations environnementales. Peu connu, le Traité sur la charte de l'énergie est accusé aujourd'hui de...

Mountain pass mine

Créer une agence internationale des minerais, une solution pour une transition énergétique plus responsable

La création d'une Agence internationale des minerais permettrait de réguler le secteur en imposant des standards environnementaux et sociaux. C'est ce que propose le spécialiste Marc-Antoine Eyl-Mazzega alors que la pression sur les minerais et métaux rares est de plus en plus forte. Encore faut-il...

Plateforme petroliere mer du Nord BP group

Au Royaume-Uni, les ONG défendent la transition juste pour les ouvriers du pétrolier offshore

L’industrie pétrolière et gazière de la mer du Nord est sur le déclin. Une bonne nouvelle pour la lutte contre le changement climatique, mais qui ne doit pas laisser les employés sur le carreau. Alliées aux syndicats, trois ONG font campagne pour que les gouvernements britannique et écossais...

Conference taliban 17 aout Hoshang Hashimi AFP

En s’emparant de Kaboul, les Talibans mettent la main sur l’une des plus grosses réserves de lithium de la planète

La question des droits humains, et en particulier du droit de femmes, se pose de manière aiguë après la prise de pouvoir des Talibans en Afghanistan. Malgré cela, certains pays comme la Chine et la Russie accueillent sans réserve ces nouveaux dirigeants en Asie centrale. Il faut dire que ces...