Publié le 28 novembre 2018

ÉNERGIE

Sortie du charbon et investissements verts, la Caisse des dépôts accélère sa stratégie bas carbone

La Caisse des dépôts a annoncé un renforcement de ses engagements climat mercredi 28 novembre à l’occasion du Climate Finance Day (CFD). L’institution publique veut accélérer son désengagement des activités liées au charbon et la mise en œuvre de nouvelles mesures pour renforcer sa politique énergétique et environnementale.

Eric Bompard, Directeur général de la Caisse des dépôts, à la tribune du Climate Finance Day 2018.
@CaissedesDépôts

La Caisse des dépôts (dont Novethic est une filiale) augmente d’un cran ses engagements climats. Lors du Climate Finance Day, qui réunit les acteurs de la finance climat ce mercredi 28 novembre au Palais Brongniart, l’Institution a annoncé plusieurs nouvelles mesures.

Sur la question du charbon, "l'institution mettra en place dès 2019 une politique d'exclusion plus drastique. Elle n'investira plus - en direct ou via des fonds - dans les entreprises dont l'exposition de l'activité au charbon dépasse 10 % du chiffre d'affaires" au lieu de 20 % jusqu'à présent, a-t-elle fait savoir dans un communiqué.

Mais Éric Lombard, intervenant au Climate Finance Day, explique qu’au-delà de ce seuil, il invite toutes les entreprises dont la CDC est actionnaire et qui auraient encore des reliquats de charbon à réduire leur exposition vers 0 %.

S’appuyer sur la Banque des territoires

En outre, l'institution a affirmé vouloir mobiliser 16 milliards d'euros d'ici 2020 sous forme de prêts et d'investissements pour "soutenir les projets ayant un impact positif sur le climat". Pour ce faire, elle compte s'appuyer sur sa nouvelle "Banque des territoires" créée en mai et sa filiale Bpifrance.

"L'offre dédiée que construit la Banque des territoires sera un levier majeur pour accélérer le développement de projets TEE (Transition énergétique et environnementale, NDLR) de tous les territoires, des métropoles mondialisées jusqu'aux espaces ruraux", a déclaré Éric Lombard, le directeur général de la Caisse des dépôts, cité dans le communiqué.

Réduction de l’empreinte carbone

En ce qui concerne les investissements, la Caisse a expliqué avoir nettement progressé dans la "décarbonation" de ses portefeuilles de placements financiers, c'est-à-dire qu'elle a renoncé à investir dans certaines entreprises polluantes ou que les entreprises dans lesquelles elle a investi ont réduit leurs émissions de carbone.

"Depuis 2014, l'empreinte carbone du portefeuille d'actions cotées de la Caisse des Dépôts a été réduite de 37 % et celle des obligations d'entreprises de 54 %. Concernant l'immobilier de placement, la cible - diminution de 38 % de la consommation énergétique d'ici 2030 - a déjà été atteinte à hauteur de 50 %", détaille le communiqué.

"La Caisse des Dépôts poursuivra activement ses efforts de réduction sur l'ensemble de ses portefeuilles de placements financiers qui s'élèvent à 150 milliards d'euros", a-t-elle promis.

Au-delà de ces engagements chiffrés, intervenant devant un panel de financiers, Éric Lombard, Directeur général de la Caisse des dépôts a réaffirmé le rôle de l’institution bicentenaire : "La finance est un levier extrêmement puissant que mettons au service de notre mission : contribuer au développement durable de la France pour en faire un territoire environnementalement résilient où les fractures sociales sont réduites".

Ludovic Dupin avec l’AFP


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Transition énergetique

La transition énergétique désigne le passage de l’utilisation massive d’énergies fossiles, épuisables et émettrices de gaz à effet de serre (pétrole, charbon, gaz), vers un bouquet énergétique donnant la part belle aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique.

Acierie Zenica en Bosnie Arcelor Mital

[Bonne Nouvelle] ArcelorMittal Europe va livrer ses premières tonnes d'acier bas carbone dès 2020

Pour l’industrie lourde, la baisse des émissions de CO2 est un exercice difficile. L’aciériste Arcelor Mittal vise la neutralité carbone en 2050. Pour atteindre cet objectif, celui-ci annonce la production d’un acier vert dès 2020 où l’utilisation massive d’énergie emploiera de l’hydrogène propre....

Armee francaise Militaire Armees

Grandes manœuvres vertes dans l’armée française

Les armées françaises engagent un grand plan de transition énergétique. L’utilisation de blindés hybrides, de programmes d’écoconceptions, de panneaux solaires, de chaudières moins émettrices a été détaillée par la ministre des Armées Florence Parly. Au-delà d’un enjeu environnemental, c’est une...

World energy outloo 2020 AIE

L’Agence Internationale de l’énergie alerte sur la trajectoire vers la neutralité carbone du monde

La neutralité carbone en 2050 fait converger bon nombre d’objectifs de politiques publiques de développement durable sur la planète. Dans son dernier rapport annuel, le Energy Outlook, l’Agence Internationale de l’énergie prévient que malgré des émissions en baisse, le monde est loin de l’objectif...

Elon Musk Tesla Battery Day 2020 CaptureTesla

Tesla assure être capable de diviser le coût des batteries par deux pour rendre la voiture électrique accessible

Utiliser du silicone, modifier la structure de la voiture, changer la fabrication des cathodes… Avec une série d’améliorations sur la conception et la production des batteries, le PDG de Tesla, Elon Musk, pense pouvoir diviser par deux leur coût et abaisser de plus de 10 000 dollars le prix de ses...