Publié le 29 octobre 2019

ÉNERGIE

Bpifrance et l’Ademe veulent faire décoller les PME de la transition énergétique

C’est une vraie piqûre d’adrénaline que vont recevoir les PME de la transition énergétique. La banque publique d’investissement (BPI) et l’Ademe en ont sélectionné une trentaine pour participer à leur accélérateur d’entreprises. Cet entraînement intensif à la croissance doit les pousser à grandir et à se renforcer. Mais aussi à créer une véritable filière française des nouvelles énergies et à développer l’emploi dans les territoires.

BpifranceAdeme accelerateur Novethic
La promotion de 28 dirigeants d'entreprise de la transition énergétique va suivre une formation intensive à la croissance.
@Novethic

Les PME du secteur de l’énergie verte vont gagner des ailes. Bpifrance et l’Ademe viennent de lancer un accélérateur de la transition énergétique, une structure qui allie formation, coaching et voyages d’études pour aider les dirigeants à développer leur société. Sabella (ingénierie de projets hydroliens), BH technologies (optimisation d’éclairage public et gestion des déchets), Alaska Energies (bâtiment à énergie positive), Ynergie (efficacité énergétique), etc. En tout, 28 entreprises venues de neuf régions de France ont été sélectionnées pour bénéficier de cet accompagnement.

Pendant 24 mois, elles vont subir un entraînement intensif : 30 jours de conseil, huit séminaires de deux jours et, surtout, la possibilité d’être mise en relation avec des experts des réseaux de Bpifrance, de l’Ademe, mais aussi du Comité stratégique de filière "Nouveaux systèmes énergétiques", partenaire de l’opération. Leur mission ? Croître, se consolider, développer de nouveaux marchés.

Développer la filière

Mais ce n’est pas tout. Les deux organismes publics à l’origine de l’accélérateur ont une idée plus vaste derrière la tête. "Nous attendons quelque chose en retour, déclare Fabrice Boissier, directeur général délégué de l’Ademe. L’écosystème français de la transition énergétique n’est pas encore constitué, les entreprises ne se connaissent pas encore bien et ne travaillent pas bien ensemble. Elles doivent donc contribuer à structurer la filière."

La banque publique d’investissement et l’Ademe ont sélectionné des entreprises issues de tous les secteurs de la transition (efficacité énergétique, smart grids, énergies renouvelables, stockage, etc.). Leur stage en commun vise ainsi à créer des passerelles entre elles, à les inciter à coopérer et à se développer à l’international. Un point crucial pour ne pas perdre du terrain face à d’autres puissances économiques.

"On voit que l’activité des nouveaux systèmes énergétiques s’accélère partout dans le monde. Des pays comme la Chine, l’Australie, avancent très vite. En France, nous avons tous les atouts pour y arriver", estime Christel Heydemann, directrice générale de Schneider France et membre du Comité stratégique de filière.

Pas de transition sans création d’emplois

L’enjeu est de taille pour l’économie française. Selon l’Ademe, la France compte 350 000 emplois liés à la transition énergétique, en progression de 50 % en 10 ans. Mais cela reste largement insuffisant pour atteindre les objectifs français en termes de réduction des gaz à effets de serre.

"Nous avons une politique ambitieuse en matière de transition énergétique, mais souvent ce sont les entreprises étrangères qui en profitent, rappelle Fabrice Boissier. Il faudrait que les entreprises françaises soient les premières à en bénéficier, pour développer l’emploi dans les territoires. Il n’y aura pas de transition si on ne crée pas d’emploi."

Arnaud Dumas, @ADumas5


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Transition énergetique

La transition énergétique désigne le passage de l’utilisation massive d’énergies fossiles, épuisables et émettrices de gaz à effet de serre (pétrole, charbon, gaz), vers un bouquet énergétique donnant la part belle aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique.

Emplacement machine Iter ITER OrganizationEJF Riche

Fusion nucléaire : plus que cinq ans avant d'allumer un nouveau soleil à Iter

Plus que cinq ans avant qu’Iter ne produise son premier plasma, c’est-à-dire les prémices de la fusion nucléaire, une source d’énergie sûre, illimitée et non polluante, reproduisant ce qui se passe dans le Soleil. Cela doit se dérouler à Cadarache en France. Reste "juste" à assembler un puzzle de 23...

Hydrogene carburant audioundwerbung

[Édito] Hydrogène : la grenouille française qui veut se faire aussi grosse que le bœuf allemand

Alors que l'hydrogène a été maintes fois cité par Emmanuel Macron comme un des facteurs d'une relance verte, le plan hydrogène allemand, avec 9 milliards d’euros, est 90 fois plus important que le plan hydrogène français. Difficile dans ces conditions d'imaginer que la France puisse peser sur ce...

Insoutenable paradis couv

[Les livres du changement] "Insoutenable Paradis" de Grégory Pouy

Homme de marketing devenu "analyste culturel", plus connu du grand public pour son podcast "Vlan!", Gregory Pouy opère sa mue écologique et sociale depuis quelques années. Parti dans une quête de sens faite de rencontres avec des psychologues, des sociologues et des dirigeants d’entreprises, il...

Station hydrogene AirLiquide

L’Union européenne mise sur l’hydrogène renouvelable pour verdir sa production énergétique

Bruxelles a présenté mercredi 8 juillet une feuille de route qui prévoit l'installation de 40 gigawatts d'électrolyseurs d'ici 2030 afin de produire dix millions de tonnes d'hydrogène à partir d'électricité renouvelable. L'hydrogène vert doit ainsi devenir l'un des outils clés pour décarboner...