Publié le 02 janvier 2014

ÉNERGIE

Boycott des énergies fossiles et nouveaux financements verts

La montée en puissance des risques environnementaux et sociaux générés par l'industrie pétrolière entraîne de nouvelles initiatives. D'un côté les protestations contre l'investissement dans les compagnies pétrolières s'organisent, de l'autre émergent de nouveaux modes de financement des énergies renouvelables.

141986_GF.jpg

Energies fossiles : l'appel au boycott

Le mouvement 350.org estime « construire un mouvement mondial pour lutter contre le changement climatique ». Il est à l'origine de campagnes relayées sur plusieurs campus américains pour pousser les grandes fondations d'universités à ne plus investir dans les compagnies pétrolières. Inspiré par le boycott des entreprises qui travaillaient en Afrique du Sud pour lutter contre l'apartheid, le mouvement essaime en Angleterre et espère s'implanter en France en 2014. Cette idée que les risques vont peser si lourds sur les compagnies pétrolières qu'elles vont perdre de la valeur est portée par d'autres types de campagnes d'ONG visant plus directement les fonds de pension. En Angleterre, Shareaction vient de lancer Greenlight. Pour protéger la planète et les retraites de salariés anglais, elle demande aux sympathisants d'inciter les fonds de pension à ne plus financer les énergies fossiles mais à investir dans les énergies renouvelables.

Financements verts attractifs

Pour financer la transition écologique, il va falloir attirer des capitaux très importants. Le lancement par EDF, fin 2013, de « green bonds » d'un nouveau genre lui a permis de trouver 1,4 milliard d'euros pour financer sa filiale dédiée aux énergies renouvelables.Le développement croissant des obligations vertes, observé par le centre de recherche de Novethic, témoigne de l'attractivité de certains projets à vocation environnementale pour des financiers en quête de placements responsables !

A.C.H.T.
© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Transition énergetique

La transition énergétique désigne le passage de l’utilisation massive d’énergies fossiles, épuisables et émettrices de gaz à effet de serre (pétrole, charbon, gaz), vers un bouquet énergétique donnant la part belle aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique.

Financement climat transition ecologique CC0

Frugalité ou technologie : la neutralité carbone impose un choix de société

Pour atteindre la neutralité carbone d'ici 2050, plusieurs voies sont possibles. L'Ademe en a identifié quatre. Au-delà du débat actuel sur le nucléaire, ces scénarios imposent un choix de société : celui de cheminer vers de nouveaux modes de vie beaucoup plus sobres en énergie ou de parier sur des...

Hydrogene vert Bouin Lhyfe

Transition énergétique : Comment la France a pris le virage de l'hydrogène

Emmanuel Macron a confirmé sa volonté de faire de la France l'un des pays leaders en matière d'hydrogène. Il a annoncé une enveloppe supplémentaire de deux milliards d'euros pour soutenir la filière, dans le cadre du plan de relance France 2030. D'ores et déjà, plus d'une centaine de projets ont été...

Hydrogene carburant audioundwerbung

Trente entreprises s’allient pour développer l'hydrogène vert à bas prix en Europe

Nommée HyDeal Ambition, l'alliance de trente industriels projette de développer l'hydrogène vert sur le Vieux Continent. Avec un objectif : atteindre un coût similaire à celui de l'hydrogène produit à partir des énergies fossiles, qui représente 95% de la production aujourd'hui. Les projets...

IStock @ipopba

Avec ou sans nucléaire, il faudra développer massivement les énergies renouvelables pour atteindre la neutralité carbone

Le gestionnaire du réseau électrique français RTE a présenté ce lundi 25 octobre six trajectoires de décarbonation d’ici 2050. Afin de se passer totalement des énergies fossiles tout en garantissant la sécurité d’approvisionnement, les énergies renouvelables devront couvrir au minimum 50 % de notre...