Publié le 25 juin 2021

ÉNERGIE

Avion à hydrogène : Air Liquide, ADP et Airbus s’allient pour préparer l’arrivée des premiers modèles

Pointée du doigt pour son impact en matière d’émissions de CO2, l’aviation promet des efforts considérables pour produire des avions plus propres. Parmi les pistes envisagées, l’hydrogène est très prometteur. Mais cela va demander de repenser les infrastructures aéroportuaires, ce à quoi veut s’attaquer une coalition d’industriels français.

A350 avion aviation Airbus2021 S Ramadier
L'émergence des avions à hydrogène nécessite de revoir l'organisation des aéroports.
@S.Ramadier/Airbus2021

Lundi 21 juin, Air Liquide, Airbus et le Groupe ADP ont présenté un protocole d'accord pour préparer l'arrivée de l'hydrogène dans les aéroports en 2035. Cette initiative a pour but de favoriser le développement de nouveaux avions zéro émission. Le partenariat porte sur la réalisation d'études d'ingénierie, en vue de créer les infrastructures nécessaires pour accueillir les nouveaux avions, notamment pour les approvisionner en hydrogène liquide.

Les trois groupes partenaires "entendent combiner leurs expertises respectives pour accompagner la décarbonation du transport aérien et définir les besoins concrets et les opportunités qu'apporte l'hydrogène au secteur aéronautique", avec l'objectif de "contribuer à l’émergence d’une filière française innovante et stratégique pour une aviation mondiale décarbonée".

Des plans pour les aéroports parisiens

Dans un premier temps, une étude portant sur un panel représentatif d’une trentaine d’aéroports dans le monde "permettra de déterminer les différentes configurations du développement et de l’approvisionnement en hydrogène liquide", est-il indiqué. Des scénarios et plans détaillés seront ensuite élaborés pour les deux principaux aéroports parisiens, Paris-Charles de Gaulle et Paris-Orly, afin de "définir les infrastructures requises, le dimensionnement et l'implantation, lesquels devront prendre en compte l’ensemble des contraintes liées d’une part aux normes de sécurité industrielle et d’autre part à celles de l’aéronautique".

Ce partenariat "est une étape importante et nécessaire pour préparer la mise en service d’un avion zéro émission d’ici 2035", résume Antoine Bouvier, directeur de la stratégie d’Airbus, cité dans le communiqué. Fin mai, onze projets visant à développer une filière hydrogène aéroportuaire en Ile-de-France, allant de son stockage à l'avitaillement de futurs avions zéro émission, avaient été retenus à l'issue d'un appel à manifestation d'intérêt, avec pour objectif de premières expérimentations sur site dès 2023. L'État français a annoncé en juin 2020 qu'il allait consacrer 1,5 milliard d'euros d'ici à 2022 pour "parvenir à un avion neutre en carbone en 2035".

Ludovic Dupin avec AFP


© 2023 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Transition énergetique

La transition énergétique désigne le passage de l’utilisation massive d’énergies fossiles, épuisables et émettrices de gaz à effet de serre (pétrole, charbon, gaz), vers un bouquet énergétique donnant la part belle aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique.

Transition energetique nucleaire renouvelable solaire eolien vencavolrab istock

La France publie sa stratégie pour sortir des énergies fossiles d’ici 2050, une "révolution industrielle"

Les grands axes étaient connus, mais le document était particulièrement attendu. Le gouvernement met en consultation à partir de ce mercredi 22 novembre sa stratégie pour l'énergie et le climat (SFEC). Celle-ci doit déboucher en 2024, avec un an de retard, sur une loi de programmation (LPEC)...

Pompe a chaleur istock welcomia

Un million de pompes à chaleur en 2027 : un objectif inutile sans un plan massif de rénovation des bâtiments

Les pompes à chaleur, solution miracle pour verdir nos bâtiments ? Ce mode de chauffage bas-carbone vanté par Emmanuel Macron fait en effet partie de la palette d'outils à développer pour réduire nos émissions de gaz à effet de serre, mais il présente aussi toute une série de limites à commencer par...

Shell neutralite carbone 2050 01

Les salariés de Shell se rebellent contre le recul environnemental du pétrolier

C'est la révolte en interne. Plusieurs salariés ont contesté dans une lettre ouverte le rétropédalage de Shell sur sa politique environnementale. En juin dernier, le PDG avait annoncé renoncer à baisser sa production de pétrole pour miser sur la rentabilité. Des employés, dont un trader, avaient...

Passoires thermiques isolation istock

Report de l'interdiction de louer des passoires thermiques : "La transition écologique nécessite de garder le cap"

C'est un rétropédalage en bonne et due forme. Dans une interview au Parisien, le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a émis l'hypothèse d'un recul de l'interdiction de la location des passoires thermiques. Pour les associations de la lutte contre la précarité énergétique, c'est la douche froide.