Publié le 12 mai 2020

ÉNERGIE

Vélo, covoiturage, trottinette… Les entreprises sont invitées à verser un forfait mobilités durables à leurs salariés

Pour éviter la congestion routière et la pollution de l'air liée aux voitures, les entreprises peuvent inciter leurs salariés à utiliser des modes de transports durables comme le vélo, la trottinette ou encore le covoiturage. Pour cela, elles ont la possibilité de mettre en place un "forfait mobilités durables" de 400 euros, cumulable avec la participation de l'employeur à l'abonnement de transport en commun. 

Velo mairie de paris
Paris a décidé de doubler sa surface de réseau cyclable.
Mairie de Paris

Depuis le 11 mai, date du déconfinement, les entreprises ont la possibilité de mettre en place un "forfait mobilités durables" pour encourager leurs salariés à se rendre au travail en vélo ou en covoiturage, selon un décret publié dimanche. "Les employeurs privés sont appelés à mettre en place dès à présent cette aide pouvant aller jusqu'à 400 euros par an et par salarié, exonérés d'impôt et de cotisations sociales", indique le ministère de la Transition écologique dans un communiqué.

Selon le décret entré en vigueur lundi, la mesure concerne les déplacements avec son vélo personnel (à assistance électrique ou non), le covoiturage en tant que conducteur ou passager, mais aussi les "services de mobilité partagés" comme les vélos, trottinettes ou scooters électriques mis à la disposition sur la voie publique, avec ou sans borne d'attache, ou encore l'autopartage à condition que les véhicules soient "à faibles émissions".

Le forfait "remplace l'indemnité kilométrique vélo mise en place jusqu'à ce jour, mais le décret prévoit le maintien de cette prise en charge lorsqu'elle est en vigueur dans les entreprises et prévue dans les accords salariaux existants", précise le ministère. "Le forfait est cumulable avec la participation de l'employeur à l'abonnement de transport en commun", ajoute le ministère.

Limiter la congestion routière

Le décret étend par ailleurs la prise en charge par les employeurs des frais de carburant de leurs salariés, en mentionnant les "frais d'alimentation d'un véhicule électrique, hybride rechargeable ou hydrogène". "Cet encouragement financier individuel peut être décisif au moment où nous développons des pistes cyclables ou des voies réservées au covoiturage", relève la ministre de la Transition écologique Elisabeth Borne, citée dans le communiqué.

"En cette période de déconfinement, et afin de limiter la congestion routière, nous encourageons fortement les Français à utiliser le vélo, les engins de déplacement personnels et à faire du covoiturage pour se déplacer", ajoute le secrétaire d'Etat aux Transports Jean-Baptiste Djebbari. Le gouvernement vient ainsi de lancer un plan vélo de 20 millions d'euros pour pousser les Français à enfourcher leur bicyclette. Le but est en effet de décongestionner les villes mais aussi de limiter la pollution de l'air liée aux voitures qui est soupçonner d'aggraver les infections liées au Coronavirus. A cet égard, Paris a décidé de doubler sa surface de réseau cyclable. 

La rédaction avec AFP


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Mobilité durable

Le secteur des transports est le principal émetteur de CO2 en France. Pour limiter ce type de nuisance, la mobilité durable favorise l’éco mobilité avec les transports doux (vélo, marche à pied, transport fluvial ou ferroviaire) et le recours aux transports en commun sous toutes les formes (covoiturage, auto-partage, etc.)

Volocity taxi volant volocopter

Des taxis volants électriques vont survoler le ciel parisien dès cet été

En juin prochain, un taxi volant 100 % électrique décollera de l'aérodrome de Pontoise, au nord-ouest de Paris, pour des premiers essais. La région entend prendre la tête de la mise en place d'une filière de mobilité aérienne urbaine. Un démonstrateur doit voir le jour d'ici 2024, avant le...

Voies ferrees pixabay train

Railcoop, la coopérative qui signe le retour des lignes de train abandonnées

La coopérative Railcoop va relancer les lignes de trains abandonnées par la SNCF. Dès 2022, la ligne Bordeaux-Lyon, arrêtée en 2014 au profit du TGV, va être relancée et desservir des villes moyennes. Le but est de désenclaver les territoires et de participer à la transition écologique. Un moyen de...

Eurostar pixabay 1

Faillite d'Eurostar : la fin d’un symbole européen, marqueur de la transition écologique

En plein Brexit, l'Eurostar, symbole de la forte relation franco-britannique, pourrait bientôt faire faillite. Son PDG tire la sonnette d'alarme et prévoit une cessation de paiement au deuxième trimestre. La SNCF dont la compagnie mythique est une filiale, appelle le gouvernement français à l'aider...

R5 renault elec Renault

Avec une R5 100 % électrique, Renault en appelle à la mémoire des Français pour ancrer sa transition énergétique

Dans le rouge déjà avant la crise du Covid-19, le Groupe Renault a engagé un grand plan stratégique pour se relancer, baptisé Renaulution. Cela passe par une électrification importante des gammes de la marque Renault et d’Alpine. Symbole de ce changement, c’est le modèle star des années 70, la R5,...