Publié le 22 novembre 2020

ÉNERGIE

[Bonne Nouvelle] Grenoble inaugure la première voie réservée au covoiturage sur une autoroute

Avec la première voie autoroutière dédiée au covoiturage, Grenoble veut proposer une piste pour la mobilité de demain. Cette mesure doit permettre d'inciter les automobilistes à ne plus voyager seuls alors que 70 % des trajets quotidiens domicile-travail se font en voiture, et ainsi réduire la pollution de l'air. 

Covoiturage voie reservee grenoble area
Environ 15 % des décès dans le monde dus au Covid-19 pourraient être attribués à une exposition à long terme aux particules fines.
@AREA

C’est une première en France Au nord de l’agglomération grenobloise, depuis fin septembre, un tronçon d’autoroute de huit kilomètres est désormais dédié aux covoitureurs, dans le sens Lyon/Grenoble. Cette voie réservée, située à gauche et signalée par un losange noir et blanc, n’est activée que lorsque le trafic se densifie, ce qui est régulièrement le cas aux heures de pointe.

Seules les voitures comptant plus de deux passagers, les taxis – même vides – et les voitures électriques sont alors autorisés à l’emprunter. "L'ouverture de la voie réservée au covoiturage apportera un gain de temps significatif aux covoitureurs, notamment en fiabilisant leur temps de trajet", estime le gestionnaire Area dans un communiqué, mettant en avant les bénéfices de ce mode de transport : "des économies, moins de pollution, l'accès à la mobilité pour ceux qui n'ont pas de véhicule/permis, la convivialité et surtout moins de congestions à terme."  

Objectif : 3 millions de trajets en covoiturage par jour d'ici 2024

Un radar d’un nouveau type a été installé pour compter automatiquement le nombre de passagers dans chaque véhicule, "à l'avant comme à l'arrière, de jour comme de nuit et dans toutes les conditions climatiques", précise le gestionnaire autoroutier. Dans les premiers mois, de la pédagogie sera faite auprès des automobilistes, à l'aide de panneaux lumineux, de spots radio et de courriels envoyés aux clients abonnés au télépéage. Mais à terme, les contrevenants risquent une amende de 135 euros.  

L’État prévoit de nouvelles expérimentations de ce type sur l’A15 en Île-de-France et sur l’A7 à Marseille. À Rennes, une ligne de covoiturage payante pour les chauffeurs et gratuite pour les usagers va aussi être lancée en janvier prochain. L’objectif est de tripler le nombre de trajets quotidiens en covoiturage d’ici 2024 pour atteindre les trois millions. De quoi éviter l’émission de 7 800 tonnes de CO2 par jour avec un million de voitures en moins sur les routes. Pour cela, la loi Mobilités de 2019 va permettre d'accélérer la création de voies réservées sur les axes routiers et faciliter le stationnement des covoitureurs. Le forfait mobilités, proposé aux salariés et élargi au covoiturage, vient en outre de passer de 400 à 500 euros par an.  

En pleine épidémie de Covid-19, le développement du covoiturage - qui reste autorisé sous conditions - apparaît comme d’autant plus nécessaire pour lutter contre la pollution de l'air. Une récente étude internationale publiée dans la revue Cardiovascular Research estime en effet qu’environ 15 % des décès dans le monde dus au Covid-19 pourraient être attribués à une exposition à long terme aux particules fines. Une proportion qui monte à 18 % en France et même à 27 % dans les régions les plus polluées de la planète, comme l’Asie de l’Est. 

Concepcion Alvarez @conce1


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

En France, la pollution de l’air coûterait 1 000 euros par habitant et par an

Si vous êtes Parisien, la pollution de l'air vous coûte cher : 1 602 euros par an. À Lyon, comptez 1 134 euros et à Nice, 1 128 euros. C'est ce qu'a calculé l'Alliance européenne de santé publique dans une nouvelle étude. Des montants élevés qui répondent aux coûts socio-économiques de...

Vélo, covoiturage, trottinette… Les entreprises sont invitées à verser un forfait mobilités durables à leurs salariés

Pour éviter la congestion routière et la pollution de l'air liée aux voitures, les entreprises peuvent inciter leurs salariés à utiliser des modes de transports durables comme le vélo, la trottinette ou encore le covoiturage. Pour cela, elles ont la possibilité de mettre en place un...

Pour la première fois, l'État français est jugé pour n'avoir pas assez agi contre la pollution de l'air

C'est une première en France. L'État va être jugé pour "carence fautive". Les plaignantes, une mère et sa fille, estiment qu'il n'agi pas assez contre la pollution de l'air. Les deux femmes souffrent de graves troubles respiratoires lors des pics de pollution. Le jugement devrait être...

Assises de la mobilité : le covoiturage et le vélo permettraient de réduire les émissions de CO2 de 60 %

Le gouvernement lance aujourd’hui les assises de la mobilité. C’est parti pour trois mois de concertations qui doivent aboutir sur une nouvelle loi d’orientation des mobilités début 2018. L’objectif est de réduire la part de la voiture individuelle pour faire plus de place aux modes de...

Selon l’OMS, 600 000 enfants meurent chaque année à cause de la pollution de l'air

La pollution de l'air, tant intérieur qu'extérieur, entraîne chaque année la mort de quelque 600 000 enfants de moins de 15 ans en raison d'infections aiguës des voies respiratoires, alerte l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

ÉNERGIE

Mobilité durable

Le secteur des transports est le principal émetteur de CO2 en France. Pour limiter ce type de nuisance, la mobilité durable favorise l’éco mobilité avec les transports doux (vélo, marche à pied, transport fluvial ou ferroviaire) et le recours aux transports en commun sous toutes les formes (covoiturage, auto-partage, etc.)

Voies ferrees pixabay train

Railcoop, la coopérative qui signe le retour des lignes de train abandonnées

La coopérative Railcoop va relancer les lignes de trains abandonnées par la SNCF. Dès 2022, la ligne Bordeaux-Lyon, arrêtée en 2014 au profit du TGV, va être relancée et desservir des villes moyennes. Le but est de désenclaver les territoires et de participer à la transition écologique. Un moyen de...

Eurostar pixabay 1

Faillite d'Eurostar : la fin d’un symbole européen, marqueur de la transition écologique

En plein Brexit, l'Eurostar, symbole de la forte relation franco-britannique, pourrait bientôt faire faillite. Son PDG tire la sonnette d'alarme et prévoit une cessation de paiement au deuxième trimestre. La SNCF dont la compagnie mythique est une filiale, appelle le gouvernement français à l'aider...

R5 renault elec Renault

Avec une R5 100 % électrique, Renault en appelle à la mémoire des Français pour ancrer sa transition énergétique

Dans le rouge déjà avant la crise du Covid-19, le Groupe Renault a engagé un grand plan stratégique pour se relancer, baptisé Renaulution. Cela passe par une électrification importante des gammes de la marque Renault et d’Alpine. Symbole de ce changement, c’est le modèle star des années 70, la R5,...

Voiture electrique nouvelle zoe renault

En pleine année noire pour l'automobile, les ventes de voitures électriques explosent en France

La crise du Covid-19 a produit un effet dévastateur sur les ventes de voitures neuves, qui se sont effondrées en 2020. Les voitures électriques et hybrides ont pourtant réussi à tirer leur épingle du jeu, avec un triplement de leurs ventes en France et dans d’autres pays d’Europe. Celles-ci ont été...