Publié le 13 mars 2018

ÉNERGIE

Les défaillances de la SNCF sont un obstacle à la transition énergétique, selon Nicolas Hulot

La SNCF cahote. Les pannes à répétitions, les retards, les dysfonctionnements complexifient le quotidien des français. Pour le ministre de la transition énergétique Nicolas Hulot, la situation est tellement grave qu’elle en devient une entrave à la transition énergétique. Au point que les usagers en sont à délaisser le train au profit de l’automobile.    

SNCF neige perturbation
Les fortes chutes de neige en février ont considérablement perturbé le trafic SNCF.
SNCF

La SNCF n'assure plus "les services que l'on avait l'habitude de recevoir" et "c'est insupportable pour le quotidien des Français", a déclaré, mardi 13 mars, Nicolas Hulot à la veille de la présentation de la loi sur les ordonnances permettant de réformer le secteur ferroviaire.

"Ça n'a échappé à personne que ce service public magnifique ne remplit plus les services que l'on avait l'habitude de recevoir", a déclaré le ministre de la Transition écologique au micro de France Inter. "Je pense que c'est insupportable pour le quotidien des Français", a-t-il ajouté.

Une question de mobilité durable

Cette semaine s'annonce décisive pour l'opérateur ferroviaire français avec la présentation mercredi de la loi permettant de réformer le secteur, suivie de la remise de la feuille de route de son patron, Guillaume Pepy, et une décision des syndicats sur une probable grève.

"Implicitement, si j'ai envie que la SNCF fonctionne mieux, c'est pour inciter les gens à l'utiliser le plus souvent, mais là, on est dans une incitation un peu contraire", a jugé Nicolas Hulot qui dit prendre le train au moins 2, 3 ou 4 fois par semaine.

"Il y a des gens maintenant qui vont plutôt se tourner vers le co-voiturage, qui vont prendre leur voiture parce qu'ils auront la garantie d'être plus à l'heure", a expliqué Nicolas Hulot. "Voyons comment on peut remettre le ferroviaire au cœur de la mobilité durable sur deux priorités : le confort du transport quotidien et, je l'espère, le transport du fret ferroviaire", a-t-il ajouté.

La Rédaction avec AFP


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Mobilité durable

Le secteur des transports est le principal émetteur de CO2 en France. Pour limiter ce type de nuisance, la mobilité durable favorise l’éco mobilité avec les transports doux (vélo, marche à pied, transport fluvial ou ferroviaire) et le recours aux transports en commun sous toutes les formes (covoiturage, auto-partage, etc.)

Voiture volante airbus italdesign

[Bonne Nouvelle] Airbus et la RATP se penchent sur les véhicules volants dans le transport urbain

Les transports urbains volants redeviennent à la mode chez les constructeurs automobiles et les opérateurs de mobilités depuis quelques années. La disponibilité de solutions techniques, comme le véhicule autonome, rendent cette possibilité crédible. Airbus et RATP viennent de s’entendre pour...

Forsee Power batterie ForseePower

Voitures électriques: cinq à six milliards d'euros pour créer un "airbus des batteries"

Entre cinq et six milliards d'euros vont être investis au total dans un projet européen de construction de batteries automobiles, dit "Airbus des batteries", ont annoncé jeudi les ministres français et allemand de l'Economie, Bruno Le Maire et Peter Altmaier.

Trottinettes electriques autopartage paris laurent tine flickr

Les trottinettes électriques vont-elles sauver les villes et la planète ?

Elles font la Une des journaux depuis plusieurs mois, soit pour annoncer le lancement d’un nouveau modèle, l’arrivée d’un énième opérateur, la mise en place de mesures régulant leur usage ou l'expérience d'un crash-test par un assureur. Les trottinettes électriques en plein essor sont souvent...

Peripherique voitures IvanBastien

Des élus parisiens préconisent un périphérique plus lent et plus étroit

La mairie de Paris veut repenser le périphérique parisien. Cette ceinture autour de la capitale est une source de pollution atmosphérique et sonore. Mais c’est aussi un outil essentiel de la mobilité urbaine. Selon un rapport de plusieurs élus, il faut y diminuer la vitesse et supprimer des voies.