Publié le 25 novembre 2018

ÉNERGIE

[Le chiffre] Volkswagen investit 44 milliards d'euros dans la voiture électrique et autonome

Volkswagen mise sur l'électrique. C'est peu de le dire ! Le groupe vient d'annoncer un investissement record de 44 milliards d'euros pour développer ces motorisations et les voitures autonomes. Son ambition : concurrencer Tesla en proposant des voitures deux fois moins chères. 

Volkswagen veut concurrencer Tesla sur l'électrique.
@Volkswagen

44 milliards d’euros. C’est la somme record que Volkswagen va dédier au déploiement de la voiture du futur, électronique, autonome et connectée au cours des cinq prochaines années. Ce montant représente un tiers des investissements pour la période de planification 2019-2023, a précisé le groupe qui va concentrer 30 milliards de l’enveloppe uniquement à l’électrification des véhicules.

"L’un des objectifs de la stratégie du groupe Volkswagen est d’accélérer le rythme de l’innovation", a expliqué le PDG Herbert Diess. "Nous concentrons nos investissements sur les futurs domaines de la mobilité et nous mettrons en œuvre cette stratégie", a-t-il avancé à l’issue d’une réunion du conseil de surveillance.

"Nous serons plus accessibles que Tesla"

Le groupe, qui détient 12 marques, de Skoda à Porsche en passant par Audi, veut rattraper son retard. Il veut même concurrencer Tesla, devenu le plus important vendeur de voitures électriques outre-Atlantique. Selon les informations de Bloomberg, Volkswagen aimerait ainsi commercialiser d’ici 2020 une citadine électrique à moins de 20 000 euros, soit la moitié du prix Tesla Model 3.

"Nous serons plus accessibles que Tesla, et nous aurons une bien meilleure économie d’échelle", a mentionné Herbert Diess qui compte produire pas moins de 50 millions de voitures électriques, selon Reuters. Le groupe affiche aujourd’hui une production de 10,7 millions de véhicules.

Plusieurs usines sont en cours de transformation, elles seront bientôt dédiées entièrement ou en partie à la production de voitures électriques. Problème : la production de véhicules électriques nécessite moins de main-d’œuvre que les autres. La direction allemande a promis toutefois de ne réaliser aucun licenciement mais mise plutôt sur un plan de retraites anticipées. 

Marina Fabre @fabre_marina


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Mobilité durable

Le secteur des transports est le principal émetteur de CO2 en France. Pour limiter ce type de nuisance, la mobilité durable favorise l’éco mobilité avec les transports doux (vélo, marche à pied, transport fluvial ou ferroviaire) et le recours aux transports en commun sous toutes les formes (covoiturage, auto-partage, etc.)

Fret ferroviaire relance

Le gouvernement veut développer les "autoroutes ferroviaires" pour favoriser le fret

Le Premier ministre a posé ce lundi 27 juillet les jalons du plan de relance dédié au fret ferroviaire. Jean Castex a ainsi annoncé le développement de trois autoroutes ferroviaires, la gratuité des péages ou encore la relance du train des primeurs Perpignan-Rungis. 20 000 poids lourds pourraient...

Train la relance ne fait attendre

Le transport ferroviaire, devenu un symbole de la transition écologique, attend toujours son plan de relance

Alors que le train signe un retour en grâce porté par la prise de conscience écologique, l'État n'a toujours pas apporté un plan de soutien au secteur, durement touché par la crise. La nouvelle ministre, Barbara Pompili, a assuré qu'un "grand plan de relance pour le ferroviaire" était en...

Rue de rivoli

[Bonne nouvelle] Certaines coronapistes vont pouvoir être pérennisées pour favoriser la mobilité à vélo

C'est une bonne nouvelle pour ceux qui ont pris goût au vélo à la sortie du confinement et pour les cyclistes en général. Le gouvernement a annoncé le lancement d'un appel à projets pour soutenir les collectivités qui voudraient rendre pérennes leurs coronapistes. Celles-ci ont été installées de...

Velotaf mairie de paris

[Bonne nouvelle] La France triple le budget du plan vélo en raison de son succès pendant le déconfinement

Face au succès du vélo depuis le déconfinement, la ministre de la Transition écologique Elisabeth Borne a annoncé le triplement du budget du plan vélo passant de 20 à 60 millions d'euros. Elle ambitionne de faire de la France une "nation du vélo". Pour célébrer cette nouvelle dynamique elle...