Publié le 30 novembre 2017

ÉNERGIE

Le pétrolier Shell investit dans la voiture électrique

La Transition énergétique est en marche. La décision de Shell de s’associer à Ionity, spécialiste des bornes de recharge rapide pour voitures électriques, en est un symbole fort.

Shell va installer 500 bornes de recharge rapide pour voiture électrique dans 10 pays européens.
Shell

Le géant pétrolier Shell a annoncé lundi un partenariat avec de grands constructeurs automobiles pour accompagner leur réseau européen de stations de recharge rapide pour véhicules électriques. Le groupe anglo-néerlandais s'est associé avec l'entreprise Ionity, créée en 2016 par les allemands BMW, Daimler, Porsche et Audi ainsi que l'américain Ford.

Le but des constructeurs automobiles était de construire d'ici à 2020 des bornes de recharge "ultra-rapides", permettant de charger la batterie en cinq à huit minutes, sur 400 sites à travers l'Europe. Shell va donc accueillir ces bornes dans 80 de ses propres stations-service situées au bord des autoroutes de 10 pays européens (dont la France et le Royaume-Uni), permettant aux automobilistes d'effectuer de longues distances à bord de leur véhicule électrique.

500 bornes en Europe

Au total, 500 bornes seront disponibles dans le réseau Shell, soit en moyenne 6 par station-service. Ces bornes doivent permettre à toutes les voitures électriques ou hybrides rechargeables au standard CCS (pour Combined Charging System) de recharger leur batterie, quelle que soit leur marque.

Il s'agit d'une nouvelle initiative dans ce domaine pour Shell, de plus en plus éclectique et qui avait annoncé mi-octobre l'acquisition de la société néerlandaise NewMotion. C'est l'un des principaux fournisseurs en Europe de services de recharge pour les voitures électriques. Cette offre doit s'ajouter à celle que le groupe propose déjà dans certaines de ses stations-service.

Shell, comme les autres majors pétrolières, cherche à se faire une place dans le secteur des énergies propres au moment où de nombreux pays affichent leurs ambitions écologiques.

Les constructeurs automobiles eux-mêmes multiplient les initiatives dans le développement de la voiture électrique, même si le marché reste encore peu développé face à l'essence et au diesel, toujours dominants.

La Rédaction avec AFP


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Mobilité durable

Le secteur des transports est le principal émetteur de CO2 en France. Pour limiter ce type de nuisance, la mobilité durable favorise l’éco mobilité avec les transports doux (vélo, marche à pied, transport fluvial ou ferroviaire) et le recours aux transports en commun sous toutes les formes (covoiturage, auto-partage, etc.)

Fret ferroviaire relance

Le gouvernement veut développer les "autoroutes ferroviaires" pour favoriser le fret

Le Premier ministre a posé ce lundi 27 juillet les jalons du plan de relance dédié au fret ferroviaire. Jean Castex a ainsi annoncé le développement de trois autoroutes ferroviaires, la gratuité des péages ou encore la relance du train des primeurs Perpignan-Rungis. 20 000 poids lourds pourraient...

Train la relance ne fait attendre

Le transport ferroviaire, devenu un symbole de la transition écologique, attend toujours son plan de relance

Alors que le train signe un retour en grâce porté par la prise de conscience écologique, l'État n'a toujours pas apporté un plan de soutien au secteur, durement touché par la crise. La nouvelle ministre, Barbara Pompili, a assuré qu'un "grand plan de relance pour le ferroviaire" était en...

Rue de rivoli

[Bonne nouvelle] Certaines coronapistes vont pouvoir être pérennisées pour favoriser la mobilité à vélo

C'est une bonne nouvelle pour ceux qui ont pris goût au vélo à la sortie du confinement et pour les cyclistes en général. Le gouvernement a annoncé le lancement d'un appel à projets pour soutenir les collectivités qui voudraient rendre pérennes leurs coronapistes. Celles-ci ont été installées de...

Velotaf mairie de paris

[Bonne nouvelle] La France triple le budget du plan vélo en raison de son succès pendant le déconfinement

Face au succès du vélo depuis le déconfinement, la ministre de la Transition écologique Elisabeth Borne a annoncé le triplement du budget du plan vélo passant de 20 à 60 millions d'euros. Elle ambitionne de faire de la France une "nation du vélo". Pour célébrer cette nouvelle dynamique elle...