Publié le 24 avril 2018

ÉNERGIE

En 2017, il s’est vendu plus de vélos électriques en France que de scooters

Les ventes de vélo à assistance électrique (VAE) ont presque doublé en 2017 et représentent désormais 10 % du marché du vélo en France. Une véritable révolution dans la façon de se déplacer, et une excellente nouvelle pour la planète. Malheureusement, le gouvernement peine à suivre.

Ve lo
Si tous les Européens pédalaient autant que les Danois, l’Union européenne parviendrait à réduire ses émissions de 12 % à 26 % en 2050.
@Pixnio

L'an dernier, il s'est vendu quelque 255 000 vélos à assistance électrique (VAE) dans l'Hexagone, sur 2,78 millions de vélos. Un nombre multiplié par deux sur un an et qui atteint presque celui des motos et scooters cumulés. Le vélo électrique participe ainsi à l’engouement des Français pour une mobilité plus douce.

Si le report modal entre la voiture et le vélo classique reste faible, autour de 20 %, le VAE réussit à séduire plus d’automobilistes. Selon le cabinet Inddigo, 70 % des acheteurs d’un vélo à assistance électrique auraient ainsi abandonné leur voiture pour les trajets domicile-travail.

Une prime à l’achat revue largement à la baisse

Une bonne nouvelle pour la planète puisque la Fédération européenne des cyclistes a calculé que le bilan carbone du VAE est de 22 grammes de CO2 par kilomètre (gCO2/km), contre 101 gCO2e/passager/km pour le bus et 271 gCO2e par passager-kilomètre pour la voiture, soit 12 fois plus. Selon ces experts, si tous les Européens pédalaient autant que les Danois, l’Union européenne parviendrait à réduire ses émissions de 12 % à 26 % en 2050.

Un objectif qui semble toutefois difficile à atteindre dans l'Hexagone avec seulement 4 % des Français qui se déplacent en vélo, contre 24 % au Danemark. D’autant que le gouvernement a durci les conditions pour obtenir la prime d’Etat de 200 euros pour l’achat d’un VAE. Désormais, seuls les ménages non imposables peuvent en bénéficier. L’allocation pour 2018 s’élève ainsi à 5 millions d’euros, dix fois moins que le montant acquitté en 2017.

Concepcion Alvarez, @conce1


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Mobilité durable

Le secteur des transports est le principal émetteur de CO2 en France. Pour limiter ce type de nuisance, la mobilité durable favorise l’éco mobilité avec les transports doux (vélo, marche à pied, transport fluvial ou ferroviaire) et le recours aux transports en commun sous toutes les formes (covoiturage, auto-partage, etc.)

Voiture electrique charge borne extrememedia

[Édito vidéo] La voiture électrique ne va pas mettre fin à la pollution, elle va juste la rendre invisible

De nombreuses politiques publiques soutiennent massivement l’essor des véhicules électriques à travers le monde. Cela va rendre nos villes plus saines et plus propres. En revanche, l’essentiel de la pollution due à la production des batteries et à la génération de l’électricité va être déplacée loin...

Parking electrique wikicommons

La Chine réduit les aides à l’achat de véhicule électrique pour structurer la filière

Les autorités chinoises ont réduit de manière drastique les subventions accordées pour l’achat d’un véhicule électrique. Sans pour autant abandonner leurs ambitions pour cette filière, qui doit atteindre le 2 millions de vente en 2020. Mais en renforçant la réglementation sur les constructeurs et en...

Hype photo Une

Mobilité propre : 600 taxis à hydrogène Hype à Paris fin 2020

Une nouvelle joint-venture vient de voir le jour pour booster le déploiement des véhicules à hydrogène. Air Liquide, Toyota, Idex et Step, qui détient les taxis à hydrogène Hype, se sont associés pour mettre en circulation 500 taxis supplémentaires d'ici fin 2020 à Paris. Ils n'émettent ni CO2 ni...

Tesla X voiture autonome

Le véhicule autonome va-t-il sauver le climat ou détruire un peu plus l’environnement ?

Annonciateur, peut-être, d'un avenir plus vert, le véhicule autonome pourrait aussi se révéler un leurre environnemental, faute d'anticipation, selon des chercheurs. Le poids des données générées par ces véhicules est en particulier à prendre en compte.