Publié le 19 janvier 2018

ÉNERGIE

[Décryptage] Salon de l’auto de Détroit versus CES 2018 : le monde selon Trump ou le monde selon Tesla

Des véhicules autonomes et électriques présentés au CES Las Vegas, des 4x4 aux moteurs surdimensionnés au Salon de l’Automobile de Détroit. Ces deux évènements se sont tenus à deux jours d’écart. Ils présentent deux visions de l’industrie automobile, deux visions de la mobilité du futur… et quasiment deux visions du monde.

Au salon de Détroit, les 4x4 urbains et les cross-overs sont à l'honneur.
NAIAS

À quelques jours d’intervalles en janvier, se sont tenus aux États-Unis deux salons qui attirent les regards du monde entier. Au Nevada le CES 2018 de Las Vegas, le plus grand salon de l’électronique au monde où sont dévoilées les innovations de demain. Dans le Michigan, le salon de l’automobile de Détroit, l’un des plus importants de la planète, juste derrière ceux de Paris et de Francfort.

À travers cet affrontement à distance, ce sont deux visions de la voiture qui s’expose. Car en 2018, un mouvement fut flagrant. De plus en plus de constructeurs et d’équipementiers ont décidé de s’afficher prioritairement dans le Nevada plutôt que dans le Michigan. C’est là-bas que de grandes marques ont choisi de dévoiler de nouvelles voitures électriques, voire de nouvelles stratégies d’entreprises.

Ainsi Ford a présenté son concept de flottes de robots taxis. Mercedes a révélé la smart Vision EQ, une voiture électrique autonome. BMW a sorti un SUV électrique avec plus de 500 km d’autonomie. Renault Nissan a mis un avant un fonds d’un milliard d’euros dédié aux startup des nouveaux services de mobilité. Une annonce qui montre que le premier vendeur de voitures au monde est en train de repenser son business model, aujourd’hui axé sur la voiture thermique individuelle.

Les fabricants américains bombent le torse

À Détroit, même s’il y a une recherche de sobriété dans la consommation des moteurs, les observateurs notent une mise en avant en force des 4x4 urbains, des cross-over ou des puissants SUV… On en viendrait presque à penser que l’industrie américaine a décidé de bomber le torse face à des pays  (Chine, France ; Allemagne…) qui programment la fin des voitures à essence. La radio RFI a même couvert l’événement avec un titre peu flatteur "la fête des grosses voitures qui polluent".

Reste que plusieurs constructeurs semblent ne plus se reconnaître à Détroit. On note l’absence de Volvo, Porsche, Ferrari (qui a annoncé sa future sportive électrique à Las Vegas) et d’autres n’ont pas fait le déplacement pour un salon. S'il réunit encore 700 000 visiteurs (contre 170 000 au CES), il est en perte de vitesse selon Ferdinand Dudenhöffer, analyste allemand de Duisbourg-Essen. "À Detroit, c’est le monde d’hier qui se réunit, et il est de plus en plus petit. À Détroit on montre la voiture d’hier et au CES la voiture de demain", explique-t-il à l’AFP. Une préoccupation majeure alors que, pour la première fois depuis la crise de 2008, les ventes d’automobiles ont légèrement diminué outre-Atlantique.

Le choix des consommateurs

À Detroit, on a vu la voiture selon Donald Trump… À Las Vegas, celle selon Elon Musk, le PDG de Tesla. Cette société boycotte d’ailleurs le premier salon en raison d’un différend avec l’État du Michigan sur son mode de service direct aux possesseurs de véhicules de la marque.

Mais la messe n’est pas dite. "Il y a beaucoup de choses qui brillent et scintillent à las Vegas mais qui ne seront jamais sur les routes. Ça brasse de l’air (…) mais ce n’est pas ça qui fait vivre l’industrie",  assure ainsi Max Muncey porte-parole de NAIAS qui organise le salon de Détroit.

Le combat entre les deux Amérique est in fine entre les mains des consommateurs. Or, en 2017, deux tiers des 17,2 millions de véhicules vendus étaient toujours des grosses voitures, du type 4x4 et pick-up. Quand bien même leur consommation d’essence est importante, elle ne pose pas vraiment un problème dans un pays où le prix des carburants est faible.

Ludovic Dupin, @LudovicDupin


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Alimentée au charbon, la Tesla Model S émet plus de CO2 qu'une petite voiture à essence

En prenant en compte le CO2 émis tout au long de leur cycle de vie, les chercheurs du MIT ont estimé que la voiture électrique Tesla Model S émettait plus de CO2 qu'une petite Mitsubishi Mirage à essence. Des résultats surprenants mais explicables : les chercheurs se sont focalisés sur le...

Déjà 500 000 clients pour la Model 3, la voiture électrique "grand public" de Tesla

Ça y est, Tesla a mis en vente sa première voiture électrique grand public. Le tarif de 35 000 dollars a déjà attiré 500 000 acheteurs, qui seront tous livrés au mieux fin 2018. Un énorme succès alors que fin 2016, seuls 2 millions de véhicules électriques circulaient dans le monde. 

En annonçant la fin des véhicules essences et diesel, la Chine impose au monde la voiture électrique

Le ministère chinois de l'Industrie a annoncé qu'il préparait l'interdiction des véhicules à propulsion thermique dans tout le pays. Si l'échéance n'est pas précisée, elle devrait se situer entre 2030 et 2040. La Chine est le septième pays au monde à prendre cette décision. Mais quand on...

Voiture électrique : La France est-elle prête à abandonner l’essence et le diesel ?

Les constructeurs automobiles assurent que la technologie sera au rendez-vous pour répondre à la promesse de Nicolas Hulot de mettre fin aux véhicules thermiques en 2040. Mais ils appellent l’État à assumer sa part de responsabilité en déployant les infrastructures nécessaires à cette...

ÉNERGIE

Mobilité durable

Le secteur des transports est le principal émetteur de CO2 en France. Pour limiter ce type de nuisance, la mobilité durable favorise l’éco mobilité avec les transports doux (vélo, marche à pied, transport fluvial ou ferroviaire) et le recours aux transports en commun sous toutes les formes (covoiturage, auto-partage, etc.)

La Jamais Contente de Jenatzy a Acheres en 1899

[À l’origine] La Jamais Contente : la voiture électrique qui a dépassé les 100 km/h… en 1899

À la fin des années 1800, le choix du meilleur type de propulsion n’était pas encore établi. Si le moteur à explosion avait de nombreux avantages, beaucoup croyaient à l’électricité pour la mobilité. Une voiture électrique franco-belge tentera de le prouver en devenant le premier véhicule à dépasser...

Manifestation Anti SUV de Greenpeace en Allemagne DanielMuller Greenpeace

Salon de Francfort : Greenpeace dénonce l'impact de l'automobile sur la planète

Près d'un dixième des émissions mondiales de gaz à effet de serre. C'est, selon l'ONG environnementale Greenpeace, le bilan carbone 2018 de l'industrie automobile, pointée du doigt pour son impact sur l'environnement. Un calcul choc juste avant le lancement du salon automobile de Francfort, en...

Les francais prennent de plus en plus le train

Record de voyageurs en train : le patron de la SNCF y voit une prise de conscience écologique

C'est un succès pour Guillaume Pepy. Le président de la SNCF a annoncé un trafic record de 26 millions de passagers cet été. Pour lui, pas de doute, cette croissance s'explique par une prise de conscience écologique de la part des Français, au détriment de l'avion. Le flygskam, la honte de prendre...

Porte conteneurs Jules Vernes CMA CGM CMCGM

Le troisième transporteur mondial, CMA CGM, s’engage à ne jamais emprunter les voies maritimes de l’Arctique

À la faveur du réchauffement climatique, la fonte des glaces de l'Arctique ouvre de nouvelles voies maritimes plus rapides et plus économes passant, entre autres au nord de la Sibérie. Si les transporteurs se saisissent de cette opportunité, le français CMA CGM s'engage à ne pas y avoir recours. Le...