Publié le 20 décembre 2018

ÉNERGIE

[Calendrier de l’Avent] Le tunnel d’Elon Musk va propulser les voitures à 250 km/h en centre-ville

Pour Elon Musk, l’avenir de la voiture n’est pas dans les villes… mais sous les villes. Avec The Boring Company, il a fait la démonstration d’un tunnel à très haute vitesse. Jusqu’à Noël, Novethic vous propose d’ouvrir une case de son calendrier de l’Avent. Chaque jour, vous découvrirez une bonne nouvelle qui prouve que le combat pour le climat, l’environnement, la biodiversité, l’égalité n’est pas perdu.

Tesla Elon Musk The Boring Company TheBoringCompany
Elon Musk a révélé le premier tunnel de The Boring Company pour désengorger les centres urbains.
@TheBoringCompany

Le fantasque milliardaire Elon Musk, qui propulse déjà des voitures électriques (Tesla) et des fusées spatiales (SpaceX), a présenté le 18 décembre près de Los Angeles la première étape de son nouveau projet. Il s’agit de tunnels profonds, censés révolutionner les transports urbains en contournant les embouteillages par le bas.

"La seule façon de résoudre le problème, c'est de passer en 3D, pour que le système de transport s'aligne sur l'habitat", a-t-il résumé lors d'une conférence de presse avant l’événement organisé sur le parking de la Boring Company, la firme fondée par Elon Musk spécifiquement pour développer les technologies ad hoc.

L'idée est venue au milliardaire d'origine sud-africaine il y a tout juste deux ans, lorsqu'il fulminait au volant de sa voiture, coincé dans les embouteillages entre sa villa chic de Bel Air et les bureaux de SpaceX à Hawthorne, au sud de Los Angeles. Un trajet qui lui prend couramment plus de 90 minutes et qu'il qualifie de "destructeur pour l'âme".

250 km/h

C’est de cette colère qu’est né le "tunnel test" dévoilé mardi 18 décembre. Il s’agit d’un tube étroit, de seulement 3,65 mètres de diamètre. À l’entrée, on trouve une imposante Tesla Model X équipées de roues latérales pour éviter de cogner les parois. Et c’est parti, la voiture a parcouru 1,8 km à la vitesse maximum de 65 km/h.

 

À terme, l'idée est de permettre à des milliers de véhicules électriques et autonomes de sillonner les sous-sols de Los Angeles dans des tunnels similaires à une vitesse approchant 250 km/h.

Pour Elon Musk, "la vraie innovation est très simple". Elle provient de ces roulettes latérales et rétractables. Elles peuvent être fixées sur n'importe quelle voiture électrique et autonome, Tesla ou non, "pour seulement 200 à 300 dollars". Cela permet de "transformer une voiture normale en véhicule stable de manière passive, capable de voyager à grande vitesse dans un petit tunnel", dit-il.

Besoin de tunnelier

 

L'idée a depuis fait son chemin. Un partenariat a été conclu avec les transports en commun de Los Angeles pour étudier la possibilité de raccorder ces tunnels avec les stations de métro. La ville de Chicago a choisi la Boring Company pour réaliser un train futuriste à très grande vitesse, en forme de capsule, qui reliera en un temps record le centre-ville à l'aéroport.

Pour promouvoir son idée, Elon Musk doit d'abord réussir à réduire les délais et les coûts colossaux des tunnels. S'il reconnaît n'en être qu'aux balbutiements, le milliardaire assure pouvoir "relativement bientôt" mettre en action "Prufrock", un prototype de tunnelier quinze fois plus rapide que les meilleurs engins actuels. "Tout cela est relativement simple, on n'a pas besoin de prix Nobel pour ça", lance le richissime touche-à-tout.

Ludovic Dupin avec AFP


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Mobilité durable

Le secteur des transports est le principal émetteur de CO2 en France. Pour limiter ce type de nuisance, la mobilité durable favorise l’éco mobilité avec les transports doux (vélo, marche à pied, transport fluvial ou ferroviaire) et le recours aux transports en commun sous toutes les formes (covoiturage, auto-partage, etc.)

Route barree Jeanne Menjoulet flickr

La fin des véhicules thermiques en 2040 : un objectif à 500 milliards d'euros

La loi Mobilités durables, adoptée à l’Assemblée nationale le 18 juin en première lecture, a entériné la fin des véhicules thermiques en 2040. Selon un rapport parlementaire, cet objectif est tout à fait réalisable mais va s’avérer très coûteux. De l’ordre de plusieurs centaines de milliards d’euros...

Airbus va recycler ses vieux avions en meubles

Salon du Bourget : le secteur aéronautique face au défi de la transition énergétique

La 53ème édition du salon du Bourget va réunir les grands acteurs de l'industrie aéronautique, de défense et de l'espace, du 17 au 23 juin. Cette messe mondiale de l'aviation est marquée par un contexte de forte croissance et de questionnements face à son impact sur l'environnement.

Velo piste cyclable pixabay

Loi Mobilités : le forfait mobilités durables reste optionnel

[Mise à jour le 12 juin] Dans la nuit de mardi à mercredi, les députés ont donné leur feu vert au "forfait mobilités durables", l'une des mesures phares du projet de loi Mobilités. Il va permettre aux salariés d'être indemnisés jusqu'à 400 euros par an par leur entreprise s'ils viennent au travail...

Voiture volante airbus italdesign

[Bonne Nouvelle] Airbus et la RATP se penchent sur les véhicules volants dans le transport urbain

Les transports urbains volants redeviennent à la mode chez les constructeurs automobiles et les opérateurs de mobilités depuis quelques années. La disponibilité de solutions techniques, comme le véhicule autonome, rendent cette possibilité crédible. Airbus et RATP viennent de s’entendre pour...