Publié le 13 janvier 2018

ÉNERGIE

[VIDEO] En Chine, la première autoroute solaire au monde va recharger les voitures électriques

La Chine, leader mondial des énergies renouvelables, vient d'inaugurer un tronçon de la première autoroute solaire photovoltaïque. À terme, cette dernière pourra recharger par induction les voitures électriques. Pour l'instant, la société Qilu Transporation Development Group, en charge du projet, doit surtout sécuriser l'autoroute. Cinq jours après son inauguration, elle vient d'être vandalisée. 


C’est la première autoroute solaire au monde, selon la Chine. La ville de Jinan, capitale de la province du Shandong, située à 400 km de Pékin, vient d’installer un tronçon de 2 km de panneaux photovoltaïques à titre expérimental.

La route est composée de trois couches. Un béton transparent détenant les propriétés de l’asphalte standard recouvre une couche de panneaux solaires. Cela permet à ces derniers de capter les photons du soleil. La dernière couche sépare les panneaux photovoltaïques de la terre.

Les voitures électriques pourront être rechargées 

Pour l’instant ce tronçon va générer 1 million de KWh de puissance en un an, de quoi alimenter en électricité environ 800 foyers. Il comprend deux voies rapides et une voie d’urgence installée par la société Qilu Transporation Development Group.

Selon Zhang Hongchao, concepteur du projet interviewé par l’agence chinoise CCTV, l’électricité générée par ce tronçon permettra d’alimenter les réverbères et un système de fonte de neige. À terme, l’autoroute devrait recharger, par induction, les véhicules électriques qui y circulent.

L'autoroute solaire vandalisée

"Ce projet permettra d’économiser de l’espace sur les fermes solaires et de faire diminuer les distances de transmission", a déclaré Xu Chungu, le PDG de Qilu Transporation Development Group. Problème : seulement 5 jours après l’inauguration, le tronçon a été vandalisé. L’entreprise va donc investir dans des barrières de sécurité.

La Chine est le leader mondial de l’énergie solaire. Le pays a multiplié les symboles en ce sens. Récemment il a mis en service la plus grande centrale solaire au monde… sur une ancienne mine de charbon.  Parallèlement, il a bâti une ferme solaire en forme de panda pour sensibiliser les plus jeunes aux énergies renouvelables.

Marina Fabre @fabre_marina


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Energies renouvelables

Le développement des énergies renouvelables est chaotique un peu partout dans le monde mais les habitudes de production énergétique changent et la promotion des technologies vertes se développent. Photovoltaïque (énergie solaire), éolien, agrocarburants ou encore biodéchets, les possibilités sont nombreuses.

Gemo trignac autoconsommation ombriere panneaux solaires gemo

Les entreprises françaises de plus en plus nombreuses à se brancher sur les énergies renouvelables

Deux tendances se dégagent nettement sur le marché des énergies renouvelables : l’autoconsommation individuelle et les PPA (Power Purchase Agreement), des contrats d’approvisionnement de gré à gré entre le client et le fournisseur d’énergie. Les deux dispositifs sont de plus en plus plébiscités par...

Champ de choux CC0

En Alsace, le jus de choucroute est transformé en énergie verte et les déchets ménagers servent à fabriquer des M&M’s

La région Grand Est multiplie les initiatives pour la production d'énergies renouvelables afin d'être à énergie positive à l'horizon 2050. Novethic s'est rendu dans deux sites alsaciens, gérés par Suez, où les déchets sont transformés en énergie. Au sud de Strasbourg, le jus de choucroute est...

Reseau electrique RTE Stephane Herbert

RTE se dit prêt au boom des renouvelables, et ce, sans faire flamber les prix pour le consommateur

Le gestionnaire du réseau électrique français RTE se veut rassurant face au boom des énergies renouvelables. S’il prévoit de doubler ses investissements annuels dans les quinze années à venir, il assure toutefois que les coûts pour le consommateur final seront maîtrisés.

Eoliennes en mer terres rares pixabay

Les énergies renouvelables sont peu dépendantes des terres rares

Un nouveau rapport de l’Ademe fait le point sur l'utilisation des terres rares dans les énergies renouvelables et leurs solutions de stockage. Selon l’agence, il n’y a pas de risque d’approvisionnement. En revanche, l'utilisation de métaux rares comme le cobalt ou le lithium est plus problématique.