Publié le 31 mars 2020

ÉNERGIE

[Certifié sans Coronavirus] Total lance le plus grand site de stockage électrique par batterie de France

Total a annoncé mi-mars la construction à Dunkerque d'un site de stockage d'électricité par batterie, le plus grand du pays selon le géant pétrolier qui veut affirmer ses ambitions dans les renouvelables. Un investissement de 15 millions d’euros sur le territoire.

Laurent Vincenti Total
Dans le cadre des ses investissements dans les technologies bas carbone, Total va construire des batteries de stockage d'électricité en France
@LaurentVincenti/Total

Composé de onze conteneurs intégrés, ce projet de stockage de 25 mégawatts (MW) devrait démarrer au dernier trimestre 2020. Il doit être installé sur le site de l'ancienne raffinerie du groupe sur le port de Dunkerque, qui dispose déjà des réseaux électriques nécessaires, explique Philippe Sauquet, directeur Gaz, renouvelables et électricité chez Total.

Total a remporté fin février, ainsi que d'autres entreprises, un appel d'offres lancé par RTE, le gestionnaire du réseau à haute tension, visant à mettre en place de nouvelles capacités de stockage pour sécuriser l'approvisionnement électrique, réguler les fréquences et l'intermittence de production propre aux énergies renouvelables.

1,5 milliard d’euros par an

Sur 253 MW de capacités demandés, 103 MW ont été attribués à Total, qui a indiqué que l'ensemble de ses équipements seraient mis en service en 2021-2022. "Nous regardons plusieurs sites", répartis sur le territoire, indique Philippe Sauquet à l'AFP. Celui de Dunkerque, qui représente un investissement de 15 millions d'euros, utilisera une solution de stockage lithium-ion avec 11 conteneurs de 2,3 MWh chacun, fabriqués par Saft, filiale de Total spécialiste des batteries pour l'industrie.

Il servira principalement de réserve pour soutenir la stabilité du réseau, et les capacités restantes généreront des revenus additionnels, le tout assurant la rentabilité du projet, assure Total. Total indique investir 1,5 à 2 milliards d'euros annuels dans "l'électricité bas carbone" - calcul incluant éolien et solaire mais aussi la production électrique issue du gaz. Le groupe affiche un objectif de 25 gigawatts (GW) de capacité de production installée en électricité renouvelable (photovoltaïque et éolien) à horizon 2025, contre 3 GW à ce jour.

La Rédaction avec AFP


© 2023 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Energies renouvelables

Le développement des énergies renouvelables est chaotique un peu partout dans le monde mais les habitudes de production énergétique changent et la promotion des technologies vertes se développent. Photovoltaïque (énergie solaire), éolien, agrocarburants ou encore biodéchets, les possibilités sont nombreuses.

Parc eolien en mer saint nazaire CAPA Corporate

Loi d’accélération des énergies renouvelables : les cinq mesures à retenir

Panneaux solaires obligatoires sur les parkings, zones d'accélération... Le projet de loi d’accélération des énergies renouvelables entame sa phase finale. Après une commission mixte paritaire qui est parvenue à un consensus, l’Assemblée nationale a adopté le texte mardi 31 janvier. Il doit...

Centrale geothermie istock danielsnaer

Projet de loi énergies renouvelables : la chaleur est la grande oubliée

Le projet de loi d’accélération des énergies renouvelables doit faire l’objet d’un vote à l’Assemblée nationale ce mardi 10 janvier. Il vise à accélérer le déploiement des projets éoliens et photovoltaïques. Les écologistes ont déjà annoncé qu’ils s'abstiendraient. Le texte présente de nombreuses...

Panneausolaire ParkingSupermarcheLot ACHT

Accélération des énergies renouvelables : les cinq mesures phares à retenir du projet de loi

L’examen du projet de loi sur l’accélération des énergies renouvelables en première lecture à l’Assemblée nationale s’est achevé dans la nuit de jeudi à vendredi 19 décembre. Un vote solennel doit avoir lieu le 10 janvier. Il devrait être favorable même si certains redoutent que le scrutin ne soit...

Eoliennes renouvelables retard france pixabay

Le retard de la France sur les énergies renouvelables va lui coûter plusieurs centaines de millions d’euros

Le retard de la France en matière d'énergies renouvelables va lui coûter plusieurs centaines de millions d'euros. En 2020, le pays était le seul à ne pas avoir tenu ses objectifs. Des objectifs contraignants qui poussent la France à négocier avec les bons élèves européens pour leur racheter leur...