Publié le 26 juillet 2019

ÉNERGIE

Impasse pour la route solaire révolutionnaire… mais l’expérimentation reste positive selon le département

En 2016, l’expérimentation d’une route recouverte de panneaux photovoltaïques pour produire de l’électricité devait ouvrir la voie à un large déploiement. Mais la technologie mise en place par Wattway dans l’Orne n’a pas résisté à l’usage. Pour autant de nombreuses autres routes solaires sont en déploiement en France et dans le monde. 

Route solaire Wattway Colas Defense92
Plusieurs expérimentations de route solaire ont lieu en France comme ici à Courbevoie dans les Hauts-de-Seine.
@Defense92

Le conseil départemental de l'Orne, où a été implantée en 2016 une "route solaire" longue d'un kilomètre sur une départementale, a estimé auprès de l'AFP qu'il s'agissait d'un loupé. "Au fil du temps, on s'est rendu compte que sur un plan économique, financier, en termes de production d'électricité, c'était un échec", a déclaré Alain Pelleray, directeur de cabinet du président du conseil départemental.

Selon lui, de décembre 2016 à mars 2019, il y a eu une production de 229 MWh, alors que la production prévisionnelle tablait sur 642 MWh.  "Concrètement, on comptait récupérer, de 2017 à début 2019, 22 000 euros et on en a récupéré 8 000 pour la vente d'électricité à EDF", a-t-il ajouté. En décembre 2016, Ségolène Royal, alors ministre de l'Environnement, avait inauguré devant de nombreuses caméras la première route solaire au monde à Tourouvre, village de 1 500 habitants dans le Perche, financée par l'État (5 millions d'euros hors taxe).

Aucun regret

Cette première devait être le déclencheur du déploiement de 1000 kilomètres de routes solaires. Mais, les panneaux solaires collés, sur lesquels les voitures roulent, "faisaient du bruit" et ont été sujets à une "usure rapide", ce qui a entraîné une limitation de la vitesse à 70 km/h sur la chaussée. Ainsi, la route "va être déconstruite" d'ici la fin de l'année et la société Colas (filiale du groupe Bouygues) va remettre "des panneaux de nouvelle génération qui, paraît-il, doivent fonctionner dans de meilleures conditions", cette fois-ci sur une portion réduite, longue de 400 m.

"On n'a aucun regret, le département n'a engagé aucune dépense et nous sommes dans de la recherche appliquée. Et, en matière de notoriété, c'est bingo, on a des Coréens, des Chinois qui viennent, touristes et industriels", a plaidé Alain Pelleray.

Suite à un article du Monde daté du 23 juillet qui qualifie la route de "fiasco", Ségolène Royal s'est défendue sur Twitter. "Encouragez les entreprises qui innovent avec courage au lieu de les dénigrer. Comme pour toutes les inventions, il faut un prototype qui est fait pour tester et pour trouver des améliorations. D'autant que des parkings solaires fonctionnent bien. Parlez de toutes les réussites", a écrit l’ancienne ministre au sujet de ce projet baptisé Wattway.

Le Conseil départemental a par ailleurs voté à l'unanimité une participation de 100 000 euros pour l'installation à Tourouvre d'une sorte de site d'exposition en extérieur consacré à l'énergie solaire (passage piéton éclairé, abribus autonome...).

Ludovic Dupin avec AFP


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Energies renouvelables

Le développement des énergies renouvelables est chaotique un peu partout dans le monde mais les habitudes de production énergétique changent et la promotion des technologies vertes se développent. Photovoltaïque (énergie solaire), éolien, agrocarburants ou encore biodéchets, les possibilités sont nombreuses.

Route solaire Wattway Colas Defense92

Impasse pour la route solaire révolutionnaire… mais l’expérimentation reste positive selon le département

En 2016, l’expérimentation d’une route recouverte de panneaux photovoltaïques pour produire de l’électricité devait ouvrir la voie à un large déploiement. Mais la technologie mise en place par Wattway dans l’Orne n’a pas résisté à l’usage. Pour autant de nombreuses autres routes solaires sont en...

Total met en service la bioraffinerie de La Mède, malgré l'opposition écologiste

La raffinerie de biocarburants de Total à La Mède (Bouches-du-Rhône), l'une des plus grandes d'Europe, a démarré sa production la semaine dernière. Au grand dam des associations de défense de l'environnement qui s’opposent depuis des années à cette installation. En cause notamment son...

[Bonne Nouvelle] Une usine chimique Arkema passe à 100 % d'autoconsommation électrique solaire

Le monde de la chimie a des process coûteux en énergie. Pour réduire leur impact environnemental, beaucoup misent sur les renouvelables. Ainsi, Arkema vient d’équiper l’un de ses sites Seveso dans les Alpes-de-Haute-Provence d’une centrale solaire de 10 MWc.

énergies renouvelables éoliennes panneaus solaires photovoltaique istock ll28

Les énergies renouvelables emploient 11 millions de personnes à travers le monde

Le photovoltaïque est le principal employeur du secteur, devant l’éolien, tandis que l’offshore est en train de décoller. Selon un récent rapport de l’Agence internationale de l'énergie renouvelable (Irena), 11 millions de personnes travaillaient dans les énergies renouvelables l’an dernier à...