Publié le 08 février 2018

ÉNERGIE

La part de l'électricité fournie par les énergies renouvelables a baissé en France en 2017

Les énergies renouvelables ont fourni 18,4 % de l'électricité consommée en France en 2017, un chiffre inférieur à ceux des années précédentes qui s'explique par la baisse de la production hydroélectrique, selon un bilan publié jeudi par le Syndicat des énergies renouvelables (SER).

énergies renouvelables éoliennes panneaus solaires photovoltaique istock ll28
Le parc des énergies renouvelables dispose aujourd'hui d'une puissance totale de 48 685 MW.

Chaque année, les gestionnaires de réseaux RTE et Enedis, le SER et l'association des distributeurs d'électricité (Adeef) établissent un "Panorama de l'électricité renouvelable" (éolien, solaire, hydroélectricité, biomasse, etc.)

En 2016, leur production avait représenté 19,6% de l'électricité consommée, et 18,7% en 2015. En 2017, elle se limite à 18,4 %. Cette baisse de 2017 s'explique par la chute de la production hydroélectrique (-18 % par rapport à 2016), principal contributeur de l'électricité renouvelable, à cause d'une "très mauvaise année en terme de pluviométrie", selon Jean-Louis Bal, président du SER.

Le parc des énergies renouvelables dispose aujourd'hui d'une puissance totale de 48 685 MW, soit 94 % de l'objectif prévu par la Programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) pour 2018 (51,7 GW). Les raccordements d'installation de production d'électricité renouvelable ont connu une hausse record en 2017 avec 2 763 MW supplémentaires, tirés principalement par l'éolien (65 % des raccordements).

Les objectifs seront atteints

Concernant cette énergie, "c'est la meilleure année jamais faite" avec 1 797 MW, a réagi auprès de l'AFP Jean-Louis Bal. Le parc éolien a ainsi vu sa taille augmenter de 15,3 % sur un an à 13 559 MW. Dans une moindre mesure en valeur absolue, le solaire a contribué à hauteur de 32 % des nouveaux raccordements avec 887 MW supplémentaire, dont la moitié rien que pour le dernier trimestre. La tendance devrait se poursuivre en 2018 avec presque 1 500 MW attendus.

La filière des bioénergies électriques a gagné 31 MW et l'hydroélectrique 48 MW. Pour le président du SER, l'objectif de la PPE 2018 devrait être "pratiquement" atteint. Dans le détail, il devrait être atteint de justesse, ou presque, pour l'éolien (actuellement à 90 % de l'objectif) mais pas pour le solaire (actuellement à 75 %). Quant à l'énergie hydroélectrique et à la biomasse, le niveau attendu a déjà été dépassé.

La Rédaction avec AFP


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Energies renouvelables

Le développement des énergies renouvelables est chaotique un peu partout dans le monde mais les habitudes de production énergétique changent et la promotion des technologies vertes se développent. Photovoltaïque (énergie solaire), éolien, agrocarburants ou encore biodéchets, les possibilités sont nombreuses.

Barrage hydroelectrique

L'ouverture à la concurrence des barrages hydroélectriques français s'invite dans la campagne européenne

Le dossier épineux de l'ouverture à la concurrence des barrages hydroélectriques français, poussée par Bruxelles, traîne depuis des années mais connaît soudain un vif regain d'intérêt avant les élections européennes. Plusieurs candidats s’opposent à ce projet, mais le gouvernement compte s’y...

Barrage de Genissiat Ain deuxieme centrale hydroelectrique francaise construite sur le Rhone Leemage

[Édito Vidéo] En privatisant ses barrages hydroélectriques, la France prend un énorme risque

Mise sous pression par Bruxelles, la France est mise en demeure d’ouvrir une partie de ses barrages hydroélectriques en concurrence. Aujourd’hui, ils sont exploités par EDF et Engie. Pour plusieurs députés et élus locaux, cette privatisation risque de rendre le système électrique national moins...

Centrale solaire Nanao de Total au Japon

[Édito Vidéo] Les pétroliers, ces champions des renouvelables

Bon gré mal gré, les pétroliers investissent de plus en plus dans les énergies renouvelables. Et leur puissance financière fait qu’à terme, ce sont eux qui vont capter l’essentiel de la croissance de ce secteur des nouvelles énergies. C’est d’ailleurs pour cela que le fonds souverain norvégien,...

Energie citoyenne campagne 2018 energie partagee

Énergie Partagée : près de 17 millions d’euros investis par des citoyens dans les énergies renouvelables

À l’occasion de la semaine de la Finance solidaire qui se déroule jusqu’au 12 novembre, focus sur Énergie Partagée, un outil d’investissement citoyen dans les énergies renouvelables. Créé en 2010, il a réussi à mobiliser plus de 5 200 actionnaires citoyens qui ont investi 16,6 millions d’euros dans...