Publié le 19 octobre 2018

ÉNERGIE

L’Europe et Bill Gates lancent un fonds pour financer des technologies "radicalement nouvelles" pour l’énergie

L'Union européenne et le milliardaire américain Bill Gates ont lancé la création d’un fonds d'investissement de 100 millions d'euros pour soutenir les développements technologiques dans le domaine des énergies propres.

Bill Gates, lors du sommet de Davos en 2014.
@Davos

Le co-fondateur de Microsoft, engagé dans la lutte contre le changement climatique et président de Breakthrough Energy Ventures, a signé avec la Commission européenne un protocole d'accord pour créer Breakthrough Energy Europe (BEE).

Il s'agit d'"un fonds d'investissement conjoint destiné à aider les entreprises européennes innovantes à développer et à commercialiser des technologies radicalement nouvelles dans le domaine des énergies propres", a expliqué l'exécutif européen dans un communiqué. Stockage, agriculture, décarbonation des transports, production d'énergie, industries lourdes, sont autant de domaines qui pourraient bénéficier du coup de pouce du nouveau fonds d'investissement.

Résoudre des problèmes difficiles

"Ce fonds d'investissement de 100 millions d'euros est le premier de son genre, et a vu le jour en un temps record", s'est félicité Maros Sefcovic, vice-président de la Commission chargé de l'union de l'énergie.  "Mon parcours chez Microsoft m'a poussé à devenir un soutien pour les scientifiques dans la résolution de problèmes difficiles", a lancé Bill Gates, lors d'une conférence de presse à Bruxelles.

Breakthrough Energy Europe devrait être opérationnel en 2019, selon la Commission. Son capital viendra pour moitié de Breakthrough Energy et pour l'autre des instruments de partage des risques financés par Horizon 2020, le programme de recherche et d'innovation de l'UE.

La Rédaction avec AFP

 

 


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Energies renouvelables

Le développement des énergies renouvelables est chaotique un peu partout dans le monde mais les habitudes de production énergétique changent et la promotion des technologies vertes se développent. Photovoltaïque (énergie solaire), éolien, agrocarburants ou encore biodéchets, les possibilités sont nombreuses.

Eoliennes en mer terres rares pixabay

Les énergies renouvelables sont peu dépendantes des terres rares

Un nouveau rapport de l’Ademe fait le point sur l'utilisation des terres rares dans les énergies renouvelables et leurs solutions de stockage. Selon l’agence, il n’y a pas de risque d’approvisionnement. En revanche, l'utilisation de métaux rares comme le cobalt ou le lithium est plus problématique.

Panneaux solaires toitures pixabay

[Infographie] 100 % d’énergie renouvelable au niveau mondial en 2050, c’est possible et rentable !

Passer à 100 % d’énergies renouvelables, c'est possible en électrifiant tous les secteurs de l’énergie. Et ce serait même plus rentable que le système actuel. Voilà la conclusion à laquelle sont parvenus 14 scientifiques après quatre années et demie de recherches. Le dernier rapport sur les...

Centrale solaire Piolenc Arkuo Energy

[Bonne nouvelle] La France inaugure la plus grande centrale solaire flottante d’Europe sur un lac du Vaucluse

Le solaire flottant fait son apparition en France avec l'inauguration, il y a quelques jours, de la plus grande centrale photovoltaïque flottante d'Europe. Elle est installée sur un lac artificiel abandonné de la commune de Piolenc, dans le Vaucluse. Avec ses 47 000 panneaux, elle devrait alimenter...

Biomasse pixabay

[Bonne nouvelle] Strasbourg va produire de l’hydrogène propre à partir de biomasse dès 2021

Alors que les taxis à hydrogène se font de plus en plus visibles dans les rues de Paris, une unité de production d'hydrogène vert va voir le jour à Strasbourg d'ici 2021. Le procédé, unique au monde, consiste à fabriquer ce gaz à partir de biomasse, sans émettre de CO2. 650 kilogrammes pourraient...