Publié le 19 octobre 2018

ÉNERGIE

L’Europe et Bill Gates lancent un fonds pour financer des technologies "radicalement nouvelles" pour l’énergie

L'Union européenne et le milliardaire américain Bill Gates ont lancé la création d’un fonds d'investissement de 100 millions d'euros pour soutenir les développements technologiques dans le domaine des énergies propres.

Bill Gates, lors du sommet de Davos en 2014.
@Davos

Le co-fondateur de Microsoft, engagé dans la lutte contre le changement climatique et président de Breakthrough Energy Ventures, a signé avec la Commission européenne un protocole d'accord pour créer Breakthrough Energy Europe (BEE).

Il s'agit d'"un fonds d'investissement conjoint destiné à aider les entreprises européennes innovantes à développer et à commercialiser des technologies radicalement nouvelles dans le domaine des énergies propres", a expliqué l'exécutif européen dans un communiqué. Stockage, agriculture, décarbonation des transports, production d'énergie, industries lourdes, sont autant de domaines qui pourraient bénéficier du coup de pouce du nouveau fonds d'investissement.

Résoudre des problèmes difficiles

"Ce fonds d'investissement de 100 millions d'euros est le premier de son genre, et a vu le jour en un temps record", s'est félicité Maros Sefcovic, vice-président de la Commission chargé de l'union de l'énergie.  "Mon parcours chez Microsoft m'a poussé à devenir un soutien pour les scientifiques dans la résolution de problèmes difficiles", a lancé Bill Gates, lors d'une conférence de presse à Bruxelles.

Breakthrough Energy Europe devrait être opérationnel en 2019, selon la Commission. Son capital viendra pour moitié de Breakthrough Energy et pour l'autre des instruments de partage des risques financés par Horizon 2020, le programme de recherche et d'innovation de l'UE.

La Rédaction avec AFP

 

 


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Energies renouvelables

Le développement des énergies renouvelables est chaotique un peu partout dans le monde mais les habitudes de production énergétique changent et la promotion des technologies vertes se développent. Photovoltaïque (énergie solaire), éolien, agrocarburants ou encore biodéchets, les possibilités sont nombreuses.

Windmills gdb56acbce 1280

Comment le gouvernement entend rendre les éoliennes acceptables

En matière d'énergie renouvelable, la France est en retard par rapport à ses objectifs. En cause : les nombreux recours qui allongent la mise en place des projets éoliens. Début octobre, le gouvernement a annoncé dix mesures pour encourager leur acceptabilité. Il compte notamment s'appuyer sur la...

IStock @ALFSnaiper Mercedes-Benz  Stadium (Atlanta)

L'alliance européenne des batteries électriques se fera avec Mercedes... mais sans Renault

Mercedes-Benz a annoncé fin septembre rejoindre la coalition menée par la société Automotive Cells Company (ACC) pour faire émerger un "Airbus des batteries" électriques afin de garantir une indépendance de l'Europe et concurrencer les fabricants asiatiques. Renault a choisi de ne pas rejoindre...

Olien RawFilm on Unsplash

Seulement 2 % des dépenses des plans de relance sont dédiées aux énergies propres, selon l’Agence internationale de l'énergie

La mobilisation des États contre la pandémie de Covid-19 est sans précédent. Mais les milliards déboursés n'ont pas servi la transition énergétique. Un nouveau rapport de l'Agence internationale de l'énergie établie que seulement 2 % des dépenses des plans de relances mondiaux ont financé les...

bateau Chalki autonomie énergie @Films42 Pixabay

[Bonne nouvelle] Énergies renouvelables : l’île grecque de Chalki s’associe à Citroën et Vinci pour devenir autonome

L'île grecque de Chalki entend être autonome en énergie. Pour y parvenir, un accord a été signé avec des entreprises françaises comme Citroën et Vinci Énergie pour développer sur le territoire les renouvelables et les infrastructures à faible consommation, tout en déployant des outils innovants...